... Rencontres entre Libertins (es) :




Les cheminées de la centrale


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Namtam [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email :

• 5 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 5.3
• L'ensemble des récits érotiques de Namtam ont reçu un total de 139 528 visites.

sexe récit : Les cheminées de la centrale Histoire érotique Publiée sur HDS le 24-02-2003 dans la catégorie Dans la zone rouge
Tags:
Cette histoire de sexe a été affichée 20747 fois depuis sa publication.


Couleur du fond :




Les cheminées de la centrale

Je m’appelle Nari-Nary,
je suis une femme des plus normales qui soient, stable et équilibrée, tant affectivement que socialement parlant. De temps à autre, pourtant, un changement étonnant s’opère en moi, comme si soudain je rentrais dans une seconde enveloppe charnelle, comme si une seconde personnalité prenait possession de moi. Alors, de femme rangée, je me métamorphose en femme lubrique. Un besoin impérieux d’exhiber ma personne m’envahit et je n’ai alors d’autre choix que celui d’assouvir mon fantasme : je m’adonne sans retenue à des actes délibérés d’exhibition publique. J’ai d’abord commencé par m’exhiber dans quelques parkings souterrains. Chaque fois, le scénario est le même. Je prends ma voiture, à la nuit tombée, je stationne à un endroit stratégique, je coupe le moteur, j’allume la loupiote qui éclaire l’habitacle et je verrouille les portes de l’intérieur. Lorsque je repère un homme à ma convenance, je lui adresse un appel de phare.
Attiré par la curiosité, les hommes s’approchent. Je leur offre alors un réjouissant spectacle de mon cru. Mes spectateurs n’en reviennent pas et apprécient particulièrement mon manque de pudeur. J’ai aussi fréquenté quelques aires de repos, quelques parkings de resto de routiers pour donner libre cours à mes penchants obscènes. Je sais bien que très peu de femmes s’adonnent à ce genre de pratique, mais la tentation est plus grande que la culpabilité d’enfreindre les limites de l’acceptable. Comme j’en retire un plaisir incommensurable, je vis mon pleinement travers. Un soir, je décidais de me rendre à la centrale nucléaire implantée à quelque cent kilomètres de mon domicile. Les deux immenses cheminées crachant sans relâche ses jets blanchâtres montant jusqu’au ciel me donnent des idées. J’imagine qu’il s’agit de deux énormes verges en érection, super puissantes, brûlantes. J’approchais de l’entrée de la centrale. Je me doutais que les vigiles, en charge de la sécurité au poste de garde ne me laisseraient pas pénétrer dans l’enceinte du complexe nucléaire. Je décidais de donner ma représentation d’un genre particulier aux vigiles postés à l’entrée. Je coupais le moteur et verrouillais les portières quand je me trouvais devant la grille d’entrée.
Un des trois employés de la sécurité sorti de la boite de verre qui leur servait de poste de garde. Il s’approcha de ma vitre. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il me vit, un sein dénudé, une main glissée sous ma minijupe noire. Subjugué par mes agissements, le garde resta planté devant moi, comme s’il s’installait dans un fauteuil de salle de théâtre. Je reculais mon siège. Je me caressais, offrant à mon spectateur passif la joie de découvrir la beauté de mon anatomie généreuse. Je libérais mon autre sein que je massais à pleines mains. Je faisais rouler mes tétons bruns sous mes doigts, relevant par moments un sein vers ma bouche de manière à pouvoir en suçoter le bout. Je dégrafais mon chemisier, j’enlevais mon minuscule string qui me servait provisoirement de cache-sexe, après avoir joué un peu avec. L’homme me voyait alors vêtue de mes seuls bas blanc, spécialement et chèrement acquis dans un sex-shop de luxe, taillés de manière à laisser dégagé le minou et la moitié des fesses. Je portais ma culotte odorante jusqu’à mes narines. L’odeur de mes propres effluves transcendent ma libido, je léchais ma sauce. Je jetais quelques regards à ma proie qui paraissait de plus en plus excitée. Dans mon champ de vision, j’avais cet homme sur ma gauche qui s’astiquait discrètement à travers la poche de son uniforme, j’apercevais clairement les deux autres gardes qui ne tarderaient sans doute pas à réagir, et juste en face, les deux majestueuses tours qui donnaient à plein régime. Oh, quel spectacle ! J’astiquais ma vulve à pleines mains, je léchais mes doigts pour exciter plus encore mon admirateur du moment. Je collais ma culotte sur la vitre qui nous séparait comme pour la lui donner à renifler, à lécher. Je la portais à nouveau jusqu’à mon nez.
Je voulais le voir devenir comme un chien fou, je me retournais sur mon siège et lui présentais mon joli cul que j’appliquais contre la vitre. Je glissais deux doigts entre mes cuisses pour qu’il me voit bien m’astiquer la chatte. Je me frottais allègrement, et quand je me retirais, une traînée rectiligne de cyprine décorait le carré de verre qui nous séparait. Je m’empressais de laper la vitre à grands coups de langue. L’homme approchait son visage, comme pour tenter de sentir le parfum de mes effluves, mais en vain. Les deux autres gardes s’approchaient enfin, attirés par la curiosité. J’entendais fuser quelques bribes des commentaires que les trois hommes formulaient à mon égard. Bien que je trouve cela machiste et déplacé, je ne pouvais qu’accepter la qualification de chaude salope, qu’il employaient pour me définir.

« Ah bon, je suis une salope ! Alors regardez bien messieurs, vous n’avez pas tout vu », pensais-je intérieurement.

Je tournais le dos aux trois gardes, me positionnant à genoux sur le siège passager. Lentement, je commençais à me frotter contre le pommeau de vitesse en forme de verge maquillée que je m’étais également procuré en sex-shop. Je l’introduisais dans ma chatte brûlante et procédais à de sensuels mouvements de va-et-vient. Je tournais la tête pour voir la réaction des trois hommes mâtant mon cul, leurs yeux exorbités. Ils avaient chacun une main dans la poche de leur pantalon d’uniforme et se branlaient de concert. Je pensais qu’ils devaient mourir d’envie de sortir leur queue pour se branler énergiquement, mais la situation était trop risquée pour eux, l’endroit était trop éclairé et quelqu’un pourrait les voir. Je m’activais toujours plus rapidement sur mon levier de vitesse quand je sentais un orgasme d’une puissance atomique monter vivement en moi. Je fixais alors du regard mes trois proies du soir, et laissais échapper un véritable hurlement de jouissance :

« je Jouiiiiiii…..AaaHhhhhh…… »

J’imaginais que leur slip devait être mouillé à présent, qu’une auréole de sperme apparaîtrait sûrement sur leur bel uniforme impeccable. J’avais obtenu ce que je voulais, j’enfilais mes vêtements sans me presser. Une fois fait, je descendais de quelques millimètres la vitre de ma portière. J’attendais, silencieuse, les éventuels commentaires de mes trois mâles voyeurs.

« vous nous avez offert un spectacle magnifique Madame, merci … vous pouvez repasser nous rendre visite quand vous le voulez, bien que l’endroit soit quelque peu risqué. Par chance, personne ne s’est présenté au poste de garde depuis votre arrivée. »

Je restais silencieuse. J’étais plutôt ravie et touchée de la délicatesse des compliments de ces hommes à mon égard. D’autres auraient rompu le charme en me souillant de propos injurieux. Je rallumais le moteur et quittais le lieu en pensant que je venais de vivre un merveilleux moment. Etrange, interdit, mais merveilleux. Sur la route du retour, je redeviens progressivement une femme des plus normales qui soient.


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs
Accent

Il y de bonnes choses. Cela mérite une note assez haute, meilleure que celle attribuée par les lecteurs


Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :


Autres histoires érotiques publiées par Namtam


La mère de mon copain - Récit érotique publié le 24-02-2003
Les cheminées de la centrale - Récit érotique publié le 24-02-2003
Goût de printemps - Récit érotique publié le 24-02-2003
Une soirée sous le signe de Vénus - Récit érotique publié le 24-02-2003
Mes voisins de pallier épisode 1 - Récit érotique publié le 03-02-2003



Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Unhommebrun le 2019-07-11 ....
• Par Reveur09 le 2019-07-11 ....
• Par Lepirate le 2019-07-11 ....
• Par Julien le 2019-07-11 ....
• Par QuiGonJ le 2019-07-10 ....
• Par Le Grand Maitre le 2019-07-10 ....
• Par Lombredelaissee le 2019-07-10 ....
• Par centinno le 2019-07-10 ....
• Par thierrylebutineur le 2019-07-08 ....
• Par marcus le 2019-07-08 ....





Online porn video at mobile phone


fuckingmachineamateur & sexehistoiresde sexesexe grsexe mere et filssexe femmesexe gros seinssex en voiturema mere me branlerecits erotiquehistoires hdssexe gratuitsexe 69blog sex amateursexe tagfemmes matures lesbiennesjeu sexesexe 911sexe moviesbdsm fantaisiessexe hard gratuitannonce sexehistoire de lesbienneexibellehistoire erotiqueshistoire sexehistoire erotiquesexe en directvintage sexesexe analhds histoire de sexesexe modelesexe dans le busreference sexehamster video sexetextes pornohds sexehistoire de sexe.netfemme lesbiennesexe referencesexe grannybite enormehds recittube sexehistoires de sexesexe partouzesexe intenserecit erotiquesjeunes filles nudistesle bon coin du sexemr sexeexhib sexesite de sexegros sainsporno docteurhds histoiressexe sur la plagehistoire sexe gaysexe iseresalope en mini jupehds histoirehistoires tabouesexe reference100 pour 100 sexesexe en groupesexe de groupehistoire de lesbiennefrench literoticablog de sexebdsm fantaisiessexe tagfemme sexesexe tendrehistoiredesexehistoire de sexehds histoiressexe vieux et jeuneshistoire sexehds histrecits erotiqueshistoires sexe