... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Vive le camping entre potes 1 : La découverte


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Jerem 19 [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email :

• 25 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.3 • Cote moyenne attribuée par HDS : 8.0
• L'ensemble des récits érotiques de Jerem 19 ont reçu un total de 332 862 visites.

sexe récit : Vive le camping entre potes 1 : La découverte Histoire érotique Publiée sur HDS le 28-03-2016 dans la catégorie Entre-nous, les hommes
Tags: Camping Amis Muscles
Cette histoire de sexe a été affichée 29509 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Vive le camping entre potes 1 : La découverte ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Vive le camping entre potes 1 : La découverte ( 9.0 /10 )
Couleur du fond :




Vive le camping entre potes 1 : La découverte

Vive le camping entre potes 1 : La découverte du camping


La musique à fond, la chaleur, les fenêtres baissées pour en profiter, les rires et les vannes entre potes : aucun doute, les vacances viennent de commencer.

Dans cette voiture pleine à craquer et qui respire la joie, 5 jeunes sont serrés les uns aux autres. Pour Arthur, Mathieu, Pierre, Léo et Rémis, c'est direction sud-ouest. Ils partent tous ensemble dans un camping de la côte Atlantique. Ils y ont loué un mobile-home et l'emplacement juste à côté pour pouvoir y monter une tente.

Ils vont y passer une semaine et demi. Une semaine et demi qu’ils espèrent cool, sportive, reposante quand il faut, mais aussi chaude. Partir avec ses potes quand on est célibataire ça sert ça non ?

C'est leur histoire que je vais vous raconter, une semaine de vacances, une semaine de plaisir...

Mais bon revenons au début, à leur arrivée au camping.


Mathieu :

- Eh les gars il reste combien de temps ? demanda Arthur.
- Le GPS dit 2 heures. On y est presque ! répondit Mathieu qui avait le GPS devant lui du côté passager.

Nous roulions depuis 5 heures. Pierre et moi étions les seuls à avoir le permis de conduire du coup on avait échangé nos places au milieu de la route. A l'arrière Arthur était assis avec mon frère Léo et son pote Rémis. Vous me direz un gars qui part en vacance avec ses deux meilleurs amis et son frère de 2 ans son cadet c'est un peu étrange. En fait, on a emmené Léo et son pote avec nous parce qu'il aura 18 ans le lendemain de notre arrivée au camping du coup, je me suis dit que c'était plutôt un beau cadeau et puis ça va être sympa. Surtout que mon frère n'est pas du genre à se sentir mal à l'aise avec mes potes et inversement. Il fait du rugby dans le même club que Pierre et a donc une carrure assez large pour passer inaperçu dans un groupe de mec de 20 ans, d'autant qu'il est très brun, du coup on voit très bien sa pilosité, ce qui rajoute encore à sa jeune virilité.

Puisque j'y suis et pendant que la voiture roule vers le camping je vais à peu nous décrire. Je m'appelle Mathieu, mais ça vous le savez déjà. Brun, même si moins que mon petit frère, je suis du genre à porter une barbe de 3 jours et à l'entretenir (je trouve ça sexy, et si j'ai bien compris, mon ex aussi). Par contre autant j'entretiens ma barbe, autant je me rase le corps. Dès fois j'aimerai en garder un peu mais bon, sport oblige : je fais de la gym depuis le collège alors je n'ai pas trop le choix. Du coup vous devez vous en doutez, j'ai un corps plutôt bien sculpté : des épaules bien larges, à la mesure de mes pecs très développés (vive les agrès), des jambes non moins musclées, et des abdos à la mesure de ce que demande mon sport (j'en suis très fier). Dans la vie je fais des études de droit, au niveau sexe, je suis plutôt du genre rangé qui ne court pas les femmes. Un hétéro tranquille avec un sexe de 19 cm assez large très apprécié semble-t-il. Un hétéro célibataire, largué par sa copine il y a quelques mois de cela. Enfin bref.

Passons aux autres : Arthur, je le connais depuis l'école primaire, on a grandi ensemble, à tous les sens du terme d'ailleurs. Il y est très grand (sans atteindre une taille improbable). Sa taille lui sert bien puisqu'il fait du basket depuis au moins aussi longtemps que je fais de la gym. Il est bien plus aventureux que moi niveau cul et ne s'attache pas trop aux filles avec qui il sort. Il s'est forgé un torse musclé très fin correspondant bien à sa longue taille. On se connaît depuis tellement longtemps que je l'ai vu sous toutes les coutures, du coup je peux aussi vous dire à quoi ressemble son sexe. Il nous est arrivé de nous branler ensemble à plusieurs reprises et je l'ai vu évoluer. A chaque fois, son pénis était plus grand. Si je me souviens bien ce qu'il m'a dit, il doit faire au moins 22 cm !

Rémis, le pote de mon frère, je le connais un peu moins ce qui est normal. Il a eu ses 18 ans au cours de l'année. Ils se connaissent depuis longtemps eux-aussi et sont meilleurs amis. C'est un blond assez grand (mais plus petit qu'Arthur). Il a les épaules assez larges et semble avoir des pecs vraiment développés sous son T-Shirt, mais je ne l'ai jamais vu en maillot. Sa barbe pousse progressivement mais je sais qu'il se rase le torse parce qu'il fait beaucoup de natation, d'où sa carrure. Si j'ai bien compris ce que Léo m'a expliqué, il est encore puceau mais sort souvent avec des filles, sans que ça ne dure asse. J'espère que ces vacances l'aideront à prendre confiance en lui.

Enfin Pierre, assit à côté de moi dans la voiture, est mon deuxième meilleur pote. Avec Arthur on est inséparables. On l'a connu un peu plus tard mais ça ne se voit plus tellement on est devenu proches. Je ne saurais pas trop comment le décrire. Disons que c'est un beau gosse. Il est du genre qui plait à toutes les filles. Il est châtain, et de taille moyenne mais a une carrure assez impressionnante. Comme je l'ai dit, il fait du rugby dans le club de mon frère mais dans une autre équipe. Ce sport lui a donné des épaules larges et puissantes, tout comme ses pecs et ses bras et ses cuisses. Pourtant il n'est pas trapu et a un buste en V. Je vous laisse imaginer. Ce qui est le plus troublant chez lui c'est en fait son charme. Il dégage quelque chose de particulier. C'est mon ex qui me l'a fait remarquer. Au début je n'avais pas fait attention, l'habitude de le voir tout le temps. Mais depuis qu'elle m'en a parlé, je le ressens.....

- Ça y est les gars ! On est arrivés ah ah ! dit Pierre plein de joie en garant la voiture.

Pris dans mes pensées je ne m'en étais pas aperçu du tout.

- Bon bah maintenant il y a plus qu'à prendre les clefs, vider la voiture, et s'installer.

Tout le monde sorti de la voiture. On sorti nos affaires de la voiture et nous partîmes à la réception chercher clefs, plans, etc. On avait un emplacement pile à mi-chemin entre la piscine du camping et l'accès à la plage derrière la route et une dune de sable.

Une fois sur notre emplacement, nous priment possession des lieux. Le deal c'était qu'Arthur, Pierre et moi occuperions le mobile-home que l'on avait choisi grand à souhait, et que Léo et Rémis s'installeraient dans une grande tente à deux pièces à côté. Ça convenait à tout le monde. Un des lits du mobile-home pouvait même servir de lit deux places, en cas de besoin !

Nous nous installâmes donc. C'est incroyable tout ce que nous avions pu mettre dans le coffre de la voiture. Une valise chacun, ce qui en fait tout de même 5, et quelques réserves de nourritures.

- Du coup je propose qu'on se divise les tâches : moi je me pose, et je me repose pendant que vous faites les courses, ça vous va? demanda Arthur un grand sourire aux lèvres.
- C'est ça, rêve ! Rigola Léo. Je propose que Rémis moi et toi on aille faire des courses au supermarché juste à côté, on peut y aller à pied. Pendant ce temps Pierre et mon frère pourront faire le tour du camping. Ils ont conduit donc ils peuvent bien se reposer.
- Bien dit petit, dis-je. Je savais qu'il n'aimait pas que je l'appelle comme ça, d’autant qu’avec sa barbe complète ça voulait plus dire grand-chose, mais bon entre frère on a le droit non?
- Bon je me résigne. Allons-y ! Plus vite les courses seront faites, plus vite on les rejoindra à la plage.

Ils partirent donc vers le supermarché, nous laissant Pierre et moi.

- Bon bah on ne va pas se plaindre hein ? On se change et on y va? dit mon pote le sourire aux lèvres?
- Allé ah ah !

Chacun dans nos chambres nous nous changeâmes donc. Je posai ma valise sur le lit, en sorti mon short de bain et un T-shirt sympa histoire de faire bonne impression. Qui sait ? On pourrait rencontrer des gens sympas et plus si affinité. L'optimisme des premiers jours de vacances...

Pierre sorti de sa chambre, nous fermâmes le mobile-home et partîmes. Il avait enfilé un short de bain et un marcel. On prit un sac avec des serviettes et jeux de plages, et on partit.

Ensemble nous fîmes le tour du camping : terrains de sports, cours de tennis, piscines avec un bar sympa, où nous prîmes de très bon cocktails un peu chargés niveau alcool pour une après-midi de chaleur mais très bons. Puis nous arrivâmes sur la plage derrière la dune.

Une grande plage de sable fin comme l'Atlantique sait si bien en faire.

C'était le jour des arrivés du coup il n'y avait pas trop de monde. Nous posâmes nos serviettes à quelques mètres de l'eau, enlevâmes nos hauts libérant nos torses musclés. Puis nous courûmes dans l'eau. Nous y chahutèrent quelques minutes dans une ambiance de détente totale. Croyez-moi, se faire plaquer par un rugbyman comme Pierre est autant surprenant dans l'eau qu'ailleurs, même quand on est à peu près du même gabarit.

Pour nous reposer nous nous mîmes sur nos serviettes histoire de bronzer un peu au passage.
A côté de nous un groupe de filles qui devaient avoir à peu près notre âge nous regardaient l'air intéressé. Je glissais dans l'oreille de Pierre que l'on se faisait mater. Il ne me croyait pas, enfin, jusqu'à ce que les filles en question ne s’approchent de nous. Certaines d'entre elles étaient très attirantes, et je savais que Pierre pensait la même chose. Autant profiter. Elles nous abordèrent :

- Salut les gars !
- Salut les filles ! répondit Pierre un sourire charmeur aux lèvres.
- On vous a vu de loin et on s’est dit qu’on ne pouvait pas laisser deux gars...aussi… cool que vous...seuls.
- Ah c'est très gentil ça, répondis-je à mon tour. On vient d'arriver dans le camping et vous?
- On est là depuis une semaine et on part dans l’après-midi, dit une des filles.
- Ah vous devez connaître tous les trucs sympas à faire et les endroits bien dans ce camping.
- Oui d'ailleurs si ça vous intéresse on peut vous emmenez dans l'un d'eux, c'est une partie de la plage moins bondée de campeurs et plus...intime.

Pierre et moi échangeâmes un regard entendu et nous levâmes en dépliant nos corps au maximum pour faire bouger un maximum de nos muscle. Nous ? Répondre à leurs avances? Jamais...

- Eh bien allons-y.

Nous rangeâmes nos affaires dans notre sac et suivîmes nos nouvelles amies. Sur le chemin nous discutions, et nous nous regardions dans un petit jeu aussi chaud qu’intéressant et plaisant. Certaines valaient plus que le détour, et pas que physiquement.

Nous passâmes une barrière, et là les filles s'arrêtèrent, se sourirent les unes les autres puis dans un mouvement sexy enlevèrent leurs maillots. Nue, le leader du groupe nous dit : "Est-ce qu’on a oublié de vous dire que cette partie de la plage et nudiste ?...ça ne vous gêne pas j'espère?"

Pierre et moi fûmes surpris, à la fois par l'audace de ces filles, et par leur facilité à ce dénuder. Ça promettait ! Nous étions très contents et ça devait se voir à nos yeux et à nos sexes qui gonflaient dans nos maillots.

Un autre regard entendu, et nous voilà nous aussi nus.

C’était la première fois qu’on se voyait totalement nus. Nos regards se posèrent sur le sexe de l’autre, bien sûr au moment de mettre nos maillots dans le sac… Aucun de nous deux ne bandait totalement, nous étions plutôt en demie-molle. Le sexe de Pierre était assez cours et assez fin, en érection il devait être dans la moyenne mais sans plus, 15 cm grand maximum. Je vu qu'il était assez intéressé par mon sexe : gonflé ainsi, il devait faire dans les 16 cm, soit 3 cm de moins qu'en érection et avait déjà sa largeur finale. Les filles aussi avaient l'air satisfaites de nos sexes. Le jeu allait être maintenant de ne pas finir en érection totale pour garder la face.

Une fois habituées à la nudité de tous et aux regards gourmands, nous avançâmes sur la plage, nous posâmes, rigolâmes, etc. L'ambiance était chaude.

Soudain le téléphone d'une des filles (il était dans un petit sac) sonna.
- Oui... ça y est vous êtes prêts?... Ah d'accord...Vous rejoindre ?... Oui oui on est en chemin. Bon les filles, il va falloir qu'on y aille tout est prêt pour partir.
- Ah...dommage, on aurait pu bien s'amuser avec eux... dit la meneuse. Bon et bah les gars désolé mais vous l'avez compris il faut qu'on parte. Vous voulez bien que je prenne vos Facebook? Comme ça on pourra garder contact...au cas où.

Nous échangeâmes nos contacts et nous fîmes la bise. Au moment de se la faire les filles étaient très tactiles, à croire qu'elles voulaient goûter quand même à nos corps qu'elles devaient laissés. Enfin elles nous quittèrent, nous laissant tous les deux nus et excités sur cette plage nudiste, effectivement peu fréquentée.

- Mathieu, je crois qu'on leur a fait beaucoup d'effet, dit Pierre en riant.
- Oui c'est clair. Elles savaient ce qu'elles voulaient...dommage qu'elles aient dû partir si vite. Surtout que maintenant on est seuls et à poil sur la plage.
- Ouais c'est vrai. Bah écoute autant en profiter. En disant cela il s'allongea sur sa serviette sur le dos, le sexe toujours gonflé à le vue de tous, et à la mienne aux premières loges. Au fait ça fait des années qu'on se connaît et il faut qu'un groupe de fille nous emmène sur une plage nudiste pour que je te voie nu. C'est quand même ironique tu ne trouves pas Mathieu?
- Oui c'est vrai. Et alors pas trop déçu? ah ah.
- Non, je dirais même quelque peu impressionnant, je me doutais qu'elle devait être plus grande que la mienne mais quand même j'ai l'impression que bandée elle doit être des plus sympathiques.
- La tienne n'est pas mal non plus dans un autre format, mais si j'ai bien compris ce que disais ton ex avec toi c’est vraiment la manière de s’en servir qui compte avec toi.
- Ah ah il parait, dit-il en me faisant un clin d’œil.
- Mais bon si tu voyais la bite d'Arthur tu relativiserais la mienne.
- A ce point?
- Au moins 22cm et en plus elle est loin d'être fine.
- Sérieusement? Impressionnant ! Attend…on est quand même en train de parler de nos bites et de celle de notre pote à poil sur une plage.
- C'est vrai que ce n’est pas un sujet très banal. Après vu le numéro des filles normal qu'on soit un peu excités aussi.
- Oui c'est vrai d'ailleurs ça se lit sur nos sexes.

Je ne l'avais pas remarqué mais au fil de notre discussion, Pierre et moi bandions de plus en plus.

- Je commence à me dire que pour rester digne devant les autres gens de la plage, il va falloir que je branle, dis-je.
- C'est vrai que ça nous éviterait de traverser la plage avec la trique.
- Si ça ne te gêne pas, alors reste plus qu'à trouver un endroit discret. Tu penses que les dunes là-bas pourraient aller?

Dans les Landes il y a toujours une dune de sable entre la plage, la forêt ou la route. Et c'est vrai que là ça semblait être un endroit assez discret. Nous nous levâmes, nos sexes hésitaient entre se rétracter par gêne, et l'érection, sachant ce pourquoi on allait dans ces dunes.

Derrière cette dune nous posâmes nos serviettes dans un coin caché de la vue des autres, ou du moins que nous croyons cachés.

- Bon bah il y a plus qu'à ! dit-il en riant, le sexe à la main.
- Oui c'est ça ah ah.

Allongés côtes à côtes, nos mains commencèrent leurs allés et retours sur nos sexes. Nous bandions tous deux au maximum. La chaleur montait au fur et à mesure que nos souffles s’accéléraient. Je sentais son regard se porter sur moi, moi aussi je le regardais sans vraiment le vouloir, mais le voir se branler m'attirait, et de plus en plus.

Au bout d'une dizaine de minutes de masturbation pourtant intense aucun d nous ne semblait proche d'en jouir. Et pourtant l'excitation était à son comble.

- Mathieu, c'est très étrange...je suis super excité et pourtant je n'arrive vraiment pas à en jouir.
- Oui je suis comme toi, et pourtant quand on voit mon sexe, et le tien d'ailleurs, on voit qu'on est au bord de l'explosion.
- Oui c'est clair. Mais il faut vraiment qu'on se dépêche là parce que les autres vont nous chercher après. Il faudrait peut-être qu'on s'aide l'un l'autre...
- Ça pourrait aider, mais...t'as déjà fait ça?
- Une fois j'ai sucé un pote, tu te souviens d'Arnaud? Il bandait avant son oral de bac et était en jogging, c'était un peu une urgence.
- On est un peu en urgence là nous aussi...et c'est vrai qu’on ne peut pas résister à une pipe. Bon bah y a plus qu'à comme t'as dit tout à l'heure.

On rapprocha nos serviettes, et on s’installa en 69. Il nous fallut du temps pour trouver une position confortable. C'était assez étrange. D'habitude il n'y a rien entre les jambes, là j'avais un pénis totalement bandé devant moi, et qui plus est celui, de mon pote.

C'est Pierre qui s'y mis le premier. Il mit quelques coups de langue sur mon gland. Un frisson familier et si bon se propagea dans tout mon corps. Puis il goba mon gland et le début de mon sexe et commença des vas et viens lents. Le plaisir était intense. Mais il ne fallait pas que je me laisse griser par cette sensation, après tout moi aussi je devais l'aider à débander. J'essayai moi aussi de le sucer, je pris son gland entre mes lèvres et l'enfonça doucement dans ma bouche. C'était la première fois que je suçais un homme, c'était très étrange. Lorsque j'eu avalé l'intégralité de son sexe je le gardai en bouche quelques secondes. Je me surpris à prendre plaisir à être remplit ainsi. En plus à chaque coup de langue je sentais son corps frissonner de plaisir. Je m'enhardi et commença aussi des vas et viens dessus. C'était si bon, il me suçait, je le suçais, et nous prenions notre pied. Nous gémissions et tremblions de plaisir malgré les sexes que nous avions en bouche et la possibilité que quelqu'un n'arrive dans ce coin isolé de la dune.

Il ne nous fallut pas longtemps de ce traitement si délicieux, nous jouîmes tous deux à quelques temps d'écarts. Aucun des deux n'avait eu le temps de prévenir l'autre, et vu la position, éviter les jets aurait été impossible. Nous durent donc avaler. Malgré le dégoût et la surprise, je me rendis compte que ça ne me dérangeait pas tant que cela, et puis l'orgasme avait été si fort que j'étais prêt à recommencer.

D'ailleurs malgré cet orgasme il ne semblait pas que nos sexes s'étaient calmés. C'était presque le contraire en fait.
- Mec, j'ai envie de toi là, genre vraiment...me dit Pierre d'un air gêné et à la fois excité.
- Moi aussi, c'est étrange, mais tu m'excite, et nous sucer n'y a rien changer, loin de là.

En disant cela nous nous étions remis face à face, assis dans le sable, puis nous nous embrassâmes sauvagement. C'était à celui qui dans ce baisé allait caresser le plus l'autre, le toucher le plus...Dans un élan je le poussais et il s'allongea dans le sable. Nous nous embrassions toujours délicieusement, l'un sur l'autre. Son corps était si beau, si bon à caresser. Puis il écarta les jambes et m'enserra avec elles. Nos sexes l'un contre l’autre se frottaient à nos corps au fil de nos mouvements. Sa main alla jusqu'à ses fesses à présent écartées et il se doigta l'anus. Il y guida ma main. Lorsqu'il sembla être assez détendu et lubrifié à la salive. J'y présentai mon sexe.

C'est une fois mon sexe devant son anus, ses jambes écartées, son souffle accéléré par l'excitation, son corps si beau offert à moi, que je me rendis compte de ce qui se passait.

- T'es sûr qu'on peut faire ça? On est meilleurs potes, et on va...
- Mathieu j'ai envie de toi...toi aussi tu as envie de moi...on ne fait rien de mal on ne se fait que du bien entre potes...je crois...et puis on pourra le garder pour nous. Quoi qu'il en soit, j'ai envie que tu me prennes.

Ma conscience ne pouvait plus lutter. J'entrai mon gland en lui. Je m'y enfonçai lentement, profitant du plaisir de sentir son corps s'écarté à chaque centimètre de mon sexe. Pierre gémissait, ses muscles se contractaient. Une fois totalement en lui, je me penchai, l'embrassai et commençai à faire des vas et viens. J'accélérai au rythme de ses gémissements. Un grand sourire barrait son visage parfois déformé par des vagues de plaisir. J'allais de plus en plus vite. Ses jambes écartées me permettaient de la baiser ainsi. Les mains appuyées sur son torse, je ressentais tout son corps vibrer. Il gémissait de plus en plus fort, moi aussi. Je n'en revenais pas vraiment je couchais avec mon meilleur ami, et c'était l'une des meilleurs baises de ma vie ! Nous eûmes un second orgasme, et j'eu le temps de sortir et nous éjaculâmes sur son torse.

Nous nous regardâmes quelques secondes avant que l'un ou l'autre n'ose parler. En une trentaine de minute on venait quand même de draguer un groupe de fille sexy, et de coucher avec un autre homme pour la première fois, et qui plus est avec un meilleur ami !

- J’n’ai jamais jouie comme ça...dit Pierre encore essoufflé.
- C'est vrai que c'était très bon ! Tu penses qu'il te reste encore assez de force pour que je sente ce que tu viens de sentir.
- Je devrais pouvoir pour faire ça.

Nous nous embrassâmes jusqu'à ce que nos sexes reviennent en érection, puis toujours allongés sur le sable, mais dans le sens inverse, moi en dessous cette fois, nous recommençâmes. Pierre présenta son sexe devant mon trou et y rentra, il y alla très vite et l'à-coup me fis autant mal que de plaisir. C'était très étrange mais très bon. Puis les vas et viens commencèrent. Son sexe n'était pas très grand et n'allait donc pas très loin en moi, mais il le maniait extrêmement bien, y compris en moi, un territoire inconnu. Il variait à merveille profondeur, vitesse, et angle. Je me laissai aller complètement au plaisir. Son sexe sortait et rentrait en moi. C'était si bon. En plus pendant que tout mon corps jouissait à chacun de ses à-coups, son corps divin s'offrait à mes yeux. Je compris son orgasme précédent, la sensation était si nouvelle et si bonne qu'on ne pouvait qu'en jouir. Dans un ultime gémissement et une dernière accélération de ses vas et viens, nous vinrent ensembles, lui en moi et moi sur nous.

Nous étions épuisés, jamais je n'avais autant jouie, et lui non plus apparemment. Après quelques minutes de repos et de dernières embrassades, nous nous rappelâmes que nous étions sensés retrouver les autres dans un état convenable.

- Je pense que là nos sexes seront plus présentables aux autres, dis-je un grand sourire aux lèvres.
- Si je te revois nu, je te promets rien.
- Est-ce que ça fait de nous des gays?
- Si gay veut dire se faire autant de bien, alors je suis preneur. Mais bon, là c'est un peu tôt pour le dire non? Après tout on a fait que coucher pour la première fois avec un autre homme.
- Tu as raisons. Mais tu veux dire qu'il faudra qu'on réessaie pour vérifier.
- Je crois que ça impose !
- Ça me va, dis en lui faisait un clin d'œil. Mais bon là il va falloir qu'on y aille pour voir où sont les autres.

Nous nous levâmes et partîmes de cette cachette une fois nos torses nettoyés par nos soins, traversâmes la plage nudiste, et rejoignirent la plage normal une fois nos shorts remis.
Nous faisions comme si de rien était maintenant que nous étions en public mais l'un et l'autre nous étions attiré par l'autre. Son corps que je connaissais maintenant par cœur attirait mes yeux dès que je le pouvais et je sentais qu'il se tenait proche de moi, prêt à me toucher.


- He Ho !! Mathieu !! Pierre !! Vous dormez ou quoi?

C'était Léo qui courrait derrière nous, apparemment on était passé devant eux, sans les voir.

- Ah désolé frérot on était distrait ah ah.
- Surtout ne répondez pas au téléphone les gars.
- Ah désolé, tu sais il n'y a pas un très bon réseau partout ici je crois. Et puis quand on était dans l'eau voilà quoi, répondit Pierre dans un éclair de génie.

Il avait bien rattrapé le coup là.

- On est posés là-bas.

Nous le suivîmes et nous posâmes avec eux. C'était assez étrange. J'étais sur une serviette à la plage avec mes meilleurs potes, Pierre avec qui je venais de coucher, Arthur, Léo mon frère et son pote Rémis. Apparemment à 5 on ne passait pas plus inaperçus sur la plage que quand Pierre et moi étions tous les deux.

En parlant avec mes compères je sentais encore les ondes de plaisir que le sexe de Pierre m'avait laissé. Ces vacances promettaient d'être intéressantes.



La suite bientôt...
J'espère que ça vous a plu, il fallait présenter les personnages de cette nouvelle série donc c'était plus long que d'habitude, pas trop j'espère.

A bientôt.


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs


je veux la suite
elle excite deja ?




et oui moi aussi hétéro et j'ai déja avalé très bon tu devrais gouté au tien belle histoire bandande au max moi je l'ai essayé avec un compagnon de travail merveilleux



pour un début, c'est assez sympa..j'attends de voir la suite..



Histoire assez sympa mais très invraisemblable, un hétéro qui suce à la rigueur, mais qui avale ? ?
Et se fait prendre sans préparation et sans rechigner ? ?
Hou la la je veux faire sa connaissance lol



Histoire assez sympa mais très invraisemblable, un hétéro qui suce à la rigueur, mais qui avale ? ?
Et se fait prendre sans préparation et sans rechigner ? ?
Hou la la je veux faire sa connaissance lol



salut tres belle histoire d envie de partage de decouverte hate de lire la suite kiss



Excellent début d'histoire que ça continue comme ça

Grogorom41

Super récit! Il m'a bien excité!
Merci.
Vivement la suite.



C'etait pile la bonne longueur, bonne histoire mec !
Me suis bien branlé en la lisant !




Superbe. Vivement la suite.



vraiment bien


Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :


Autres histoires érotiques publiées par Jerem 19


Lendemain de soirée 2 : De surprises en surprises - Récit érotique publié le 15-06-2017
Lendemain de soirée 1 : Réveil surprenant mais délicieux - Récit érotique publié le 13-06-2017
Une famille très ouverte 3 - Récit érotique publié le 03-09-2016
Vive le camping entre potes 2 : Joyeux Anniversaire - Récit érotique publié le 19-04-2016
Vive le camping entre potes 1 : La découverte - Récit érotique publié le 28-03-2016
Une famille très ouverte 2 : Une surprise matinale - Récit érotique publié le 10-02-2016
Possibilités 1 : Le jogging trop moulant - Récit érotique publié le 30-01-2016
Une famille très ouverte 1 : un frère trop bruyant - Récit érotique publié le 21-01-2016
Un pharmacien très compréhensif - Récit érotique publié le 26-11-2015
Victor, gay et pourtant... - Récit érotique publié le 18-11-2015
Victor, hétéro et pourtant... - Récit érotique publié le 08-10-2015
Un prof et un élève 3 : Quand Economie rime avec orgie - Récit érotique publié le 15-09-2015
Le nouveau voisin - Récit érotique publié le 28-08-2015
Le Maître Nageur - Récit érotique publié le 07-06-2015
Un prof et un élève 2 : un remplacement surprenant - Récit érotique publié le 31-03-2015
Un Prof et son élève à la Salle de Sport - Récit érotique publié le 01-01-2015
Un Jeune Homme dans la Grèce Antique 1 : La Rencontre - Récit érotique publié le 14-11-2014
Ma vie d'escorte 8 : Les Surprises viennent de là où on les attend le moins - Récit érotique publié le 23-10-2014
Ma vie d'escorte 7 : Baise Musclée au Bureau (fiction) - Récit érotique publié le 10-09-2014
Ma vie d'escorte 6 : Plus on est de fous plus on rit ! (fiction) - Récit érotique publié le 05-09-2014
Ma vie d'escort 5 : La salle de sport de l'Agence (fiction) - Récit érotique publié le 04-07-2014
Ma vie d'escort 4 : l'Homme Marié (fiction) - Récit érotique publié le 27-06-2014
Ma vie d'escort 3 : Douceur (fiction) - Récit érotique publié le 21-06-2014
Ma vie d'escorte 2 : La découverte du métier (fiction) - Récit érotique publié le 02-06-2014
Ma vie d'escorte 1 : le casting (fiction) - Récit érotique publié le 10-05-2014


Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Ma langue le 2019-06-19 ....
• Par Nudiste le 2019-06-19 ....
• Par netjp37 le 2019-06-18 ....
• Par newlifeswing le 2019-06-18 ....
• Par Piment le 2019-06-17 ....
• Par 50 nuances de grey le 2019-06-16 ....
• Par Cybervoyeur le 2019-06-15 ....
• Par Lusex le 2019-06-15 ....
• Par Madame rêve le 2019-06-15 ....
• Par Antoine le 2019-06-14 ....





Online porn video at mobile phone


sexe mateurdominamagsexe a la fermehistoires xxxsexe en francaisvideos sexe gratuitsexe famillehds histoire de sexepremiere double penetrationfemmes dominatricesexe partouzetextes erotiquessexe a la maisonssexemr sexesexe francerecit coquinpremiere fellationmalade de sexehistoires hdsroutier gaygro nichonsexe lesbiennemarche aux esclaves bdsmhds menuhistoiredesexesexe a troissexe bisexe femme poiluecage chastetetrio avec ma femmesexe russecougar sexevideos sexesexe noirsexe bibaise extremehds menupetits seins nusfemmes nudistessexe hardcoredialogue69doctissimo recitssexe femme enceinteamateurs sexenaturiste sexesexe.double sodomievideo sexyhistoires de sexefilm de sexe gratuithds recitfilm erotique amateurbranlettes espagnolessexe analle marche aux esclaves bdsmgif sexefilm erotique amateurtante salopehistoire porno gayhistoires bdsmenorme seinhds sexrecit erotichistoire erotiquessexssexes amateurssexe maturexhamster histoiresgros sienrecit eroticsexe entre fillessexe freehds histoirecaudalistevideo sexe amateurssexe camera cacheefemmes nudistessexe de groupehds sexehistoire hdssexe en directrecits gayspetit sexehds recitvideo sexe analsexe amateur francebite enorme