... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


WE 1er Mai Samedi Soirée Privée


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Helenclass [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur femme. - Email : helenclassgmxfr

• 55 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.5 • Cote moyenne attribuée par HDS : 7.8
• L'ensemble des récits érotiques de Helenclass ont reçu un total de 747 001 visites.

sexe récit : WE 1er Mai Samedi Soirée Privée Histoire érotique Publiée sur HDS le 11-04-2016 dans la catégorie Plus on est
Tags: Double penetration Gang bang
Cette histoire de sexe a été affichée 10507 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 3 votes ): WE 1er Mai Samedi Soirée Privée ( 6.3 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : WE 1er Mai Samedi Soirée Privée ( 8.0 /10 )
Couleur du fond :




WE 1er Mai Samedi Soirée Privée

Il y avait une soirée prévue chez Mathilde et Christian, nous étions bien sur tous conviés. Nathalie et Sylvie sont parties au marché pour se faire sauter avec Pascal, Sylvain et Willy.
Daphné et moi étions restées à la maison, faire un peu de bronzette au bord de la piscine. Malgré les sollicitations je résistais et j’en profitais pour somnoler. Je profitais des ces derniers moments de tranquillité avant de repartir le lendemain. Je me sentais bien, un peu fatiguée mais complètement détendue. Dans mon demi-sommeil j’entendais les cris de Daphné. Ils étaient tous autour d’elle. J’ai fini par être prise de toutes parts. Lorsqu’ils sont rentrés du marché, Pascal nous a raconté les frasques de Stéphanie qui ne s’était pas privée. La journée s’est déroulée sous la forme d’une orgie générale, tout le monde était très excité. Je suis allée me reposer en fin d’après midi.
Le soir venu, nous nous sommes préparées de façon très provocante. Nous avions toutes des robes très courtes sans dessous avec des bas et des échancrures prononcées. Pendant le trajet j’étais assise à l’arrière de la voiture entre Claude et Lionel qui m’ont caressé sans me faire jouir. J’étais survoltée. Nous sommes entrés chez Mathilde et Christian. Stéphanie et Christophe étaient présent et les trois blacks de la plage, Luc, Roland, Cédric aussi. Nathalie s’est empressée de les présenter à Stéphanie. Elle était particulièrement en forme. Nous parlions avec son mari en buvant du champagne, il nous disait qu’elle sortait de sa période d’indisposition, et qu’elle était particulièrement chaude. Lorsqu’elle est venue nous rejoindre elle dit «je suis excitée de savoir tous ces longueurs qui pourraient être utilisées de suite, je n’en peux plus » Son mari avait passé sa main dans le dos nu de Nathalie et la caressait sérieusement. Pascal monta debout sur une chaise en disant « après cette semaine de vacances, nous allons décerner des récompenses car elles ont donné le meilleur d’elles mêmes et nous ont fait plaisir en retour nous avons essayé d’être à le hauteur de leurs attentes».
La récompense de la meilleure salope de la semaine revient à Nathalie qui comme les autres années n’a reculé devant rien » Christian lui apportant deux godes immenses. Nathalie est venue les rejoindre. Ils les ont positionnés sur une chaise et elle s’est assise dessus sans poser aucun problème tellement elle était ouverte. Ces salaud l’ont branlé jusqu’à ce qu’elle jouisse, chose qu’elle a fait plusieurs fois. Une fois terminé, elle est venue nous rejoindre avec ses deux accessoires qui étaient encore plus impressionnants de près et surtout tous luisant, ils sentaient la mouille.
Il reprit la parole « maintenant nous allons décerner le pris de la meilleure pute de la semaine qui revient sans aucun doute à Daphné qui s’est surpassée » Il lui donna un gode transparent de taille plus que respectable. Elle se mit à genoux sur une chaise les fesses bien en l’air, Pascal lui releva le peu de robe qui cachait ses fesses, il étala de la salive sur son cul et ses lèvres et l’engin et lui enfonça d’un trait. Elle se contracta et cri. Il débuta un va et vient l’amenant au bord de l’orgasme, en lui disant « tu va jouir petite pute » elle répondit d’une voix de chatte en chaleur « ouuiii ». il dévissa l’extrémité et introduisit une camera en disant « vous voyez c’est avec ce petit vagin qu’elle fait des ravages »
Nous pouvions voir le spectacle sur un écran plat. Il lui mit ensuite dans le cul en disant « vous pouvez admirer maintenant son joli conduit anal qui est très accueillant. Il l’a masturba jusqu'à la jouissance. Pascal reprit « vous pouvez applaudir les orgasmes de Daphné ».
Pascal « nous allons décerner le prix du meilleur espoir de la semaine, car elle a franchit des caps en devenant une sérieuse challenger pour Nathalie et Stéphanie, j’ai nommé Helen » il me signe de venir vers lui. Et de rajouter en me tripotant le salaud «nous allons lui donner deux godes » Je vis Christian en sortir deux de très bonne tailles. Pascal « met toi à genoux sur la chaise » il me releva ma robe, m’en enfonça un dans le vagin et l’autre dans le cul. Le pire est que j’ai faillit jouir, j’haletais. Il entama des va et vient qui déclenchèrent une succession d’orgasmes sous les applaudissements et encouragements des autres.
Je me retirai les deux accessoires qui étaient tout mouillé et alla rejoindre les autres filles.
Pascal « pour finir, le prix de la constance dans le croqueuse de petits jeunes, j’ai nommé Sylvie »
Elle alla les rejoindre, il demanda ensuite à Rodolphe et Adrien, les deux mieux monté de venir en disant à Adrien « assied toi et sort ton sexe », qui était bien droit, il amena Sylvie par la main vers lui, elle s’empala dessus. Il poussa sur le dos de Sylvie et Rodolphe la sodomisa. Ils ne la ménagèrent pas, elle criait sous les coups de boutoirs. Cela me redonnait envie, Nathalie avait les yeux qui brillaient.
Une fois terminé, Christian pris la parole « mesdames, ce soir vous allez avoir les yeux bandés, vous allez vous assoir sur le bord d’un fauteuil et vous dégusterez ce qui vous sera présenté ». Nous sommes allées nous positionner et un bandeau assez large nous cachait les yeux.
Nous étions toutes les 6, Nathalie, Sylvie, Daphné, Matilde, Stéphanie et moi, logées à la même enseigne. Un verre de champagne m’a été présenté, suivi par un petit four. Il y avait un silence de plomb, je pouvais juste entendre les pas des hommes qui tournaient autour de nous. Ensuite je sentis des mains qui me tiraient les hanches pour avoir les fesses sur le bord de la table. Des doigts m’ont ensuite fouillé, je suppose que je n’étais pas la seule dans cette situation, car il y avait des soupires, qui s’amplifiaient. Un sexe de bonne taille s’est présenté devant ma bouche, je l’ai englouti. Une langue est venue me fouiller m’amenant au bord de l’orgasme. Daphné avait déjà joui plusieurs fois, je pouvais reconnaitre sa voix assez aigue. La chaleur montait progressivement. D’autres aliments m’ont été donnés et je fus prise par un gros sexe qui m’a labouré, m’arrachant plusieurs orgasmes profonds. Nous étions toutes les 6 besognées de la même façon. Il n’y avait que des bruits d’orgasmes. Un verre de champagne m’a été ensuite présenté, je l’ai bu d’un trait, tellement j’avais chaud. J’avais aussi très envie de jouir. Un homme s’est glissé entre mes jambes et m’a prise, ce devait être Lionel, au vue de la carrure et de la coupe de cheveux. Il soulevé et m’a porté, j’étais empalée sur lui, après quelques va et vient, il m’immobilisa sur son sexe au plus profond de moi, je venais d’avoir un autre orgasme et j’avais des contractions vaginales. Je sentis un autre sexe se présenter à l’entrée de mon cul, sous les paroles de Christian « une petite double cela ne va pas vous faire de mal »J’étais prise par deux sexes assez longs et larges. Les salauds me faisaient retomber de tout mon poids sur leur pieu. J’ai eu une série d’orgasmes très forts et profonds. Je me faisais défoncer. Je pouvais aussi percevoir les cris des autres femmes surtout Daphné et Nathalie. Celui qui me sodomisait s’est retiré et un autre est venu à sa place. Ils nous tournaient autour en nous visitant le cul. J’ai joui comme une chienne en chaleur un nombre de fois incalculable. J’en avais des contractions. Nous fumes libérées, assise de nouveau sur la table, empalée sur un gode ventouse, toujours les yeux bandés. Je bus plusieurs verres de champagne, j’étais dans un état second. J’entendais Stéphanie qui en redemandait. J’avais les fesses trempées tellement je mouillais. Je me dandinais pour essayer de faire suffisamment bouger l’engin en moi afin d’avoir de nouveau du plaisir. Pascal me mis un claque sur la joue en disant « arrête tout de suite Helen, si tu te fais jouir nous allons tous te défoncer ». L’intensité était redescendue lorsque je fus emmenée par la main pour me mettre à genoux sur un des canapés, le buste appuyé sur le dossier avec la tête qui dépassait. Nous étions toutes installées de la même façon. Ma robe fut remontée, j’avais les fesses à l’air. Un gode me fut installé dans les fesses. Ces salauds le faisaient coulisser. J’ai joui encore une fois comme les autres qui devaient subir le même traitement que moi. Ensuite je sentis des mains se poser sur mes hanches, un sexe entrer dans mon vagin et un autre se présenter devant ma bouche. Ils entraient et sortaient de nous. Je jouissais comme une vraie chienne en hurlant et en en redemandant « oui allez y baisez moi, défoncez moi encore plus fort encore ». Un autre gode me fut introduit dans le vagin, je savais qu’ils allaient nous faire des doubles vaginales. Cela n’a pas manqué, un sexe forçait le passage de mon vagin, il est entré d’un coup sec, façon de parler tellement je mouillais. J’avais plus de 60 cm dans mes entrailles au plus profonds. Je fus libérée et relevée, j’avais la tête qui tournait et les jambes tremblantes. Une main me tira en m’entrainait à califourchon sur un homme. Je pouvais deviner que c’était un des blacks, à la texture de sa peau. Je m’empalai sur son gros et grand membre, au vu de la taille ce pouvait être Willy, Patrick, Sylvain ou un des blacks de Nathalie. Pourtant je m’étais prise plusieurs double vaginales mais je le sentais bien. J’eu un orgasme assez rapidement, et mes fesses et ma bouche furent investies très rapidement. Je me faisais défoncer dans les règles de l’art. Je ne disais plus encore car celui qui était dans mon vagin tapait au fond, j’en avais presque des douleurs malgré les nombreux orgasmes profonds. Les sodomies se sont succédées, ils devaient tourner autour de nous dans nos fesses et nos bouches. C’était bien fait car les sexes qui étaient engloutis bucalement sentaient la salive et pas des odeurs de cul. Le rythme ralentit d’un coup, celui qui était dans ma bouche me la bloqua sur son membre avec ses mains, celui qui me sodomisait monta sur le canapé, je me doutais qu’il allait se passer quelque chose. Je sentis un sexe se présenter à l’entrée de mon vagin et s’introduire. J’essayais de crier mais mes cris étaient étouffés par un sexe de très bonne taille.
Je percevais aussi d’autres cris qui comme les mien étaient atténués par des bites en bouche. Les doubles vaginales se sont succédées, je jouissais comme une hystérique, je ne me contrôlais plus, je voulais plus que tout un maximum de plaisir. Le rythme s’est ralenti d’un coup, je me demandais bien ce qui allait encore se passer. Du gel lubrifiant a été étalé autour et dans mon petit, enfin, trou. Je me disais ils vont me faire une double annale. Les choses se sont compliquées lorsqu’un gode a été présenté à l’entrer dans mon cul, sans que mon vagin soit libéré des deux sexes, j’étais dilatée, j’essayais de l’empêcher avec une de mes mains mais je fus immobilisée rapidement. Celui qui me sodomisait poussait et mes sphincters ont lâché laissant s’introduire l’objet qui n’avait pas un petit diamètre. J’avais l’impression que mon arrière train allait exploser. Les deux dilatations simultanées étaient très fortes, cela me gênait et me faisait mal. J’essayais de crier mais rien n’y faisait. Les hommes ne faisaient aucun commentaire, il y avait des photos qui étaient prises, les salauds. Un va et vient assez lent débuta, j’étais plus ou moins bloquée et ne jouissais plus. Une fois les que les choses glissaient mieux, c’est le cas de le dire, la cadence augmenta, je recommençais à ressentir le plaisir qui remontait en moi, malgré les fortes dilatations, quelle salope je suis. J’eu une succession d’orgasmes, assez importants. Les sexes se succédaient dans nos bouches et vagins. Il y avait des bruits de plaisir, je pouvais constater qu’il n’y avait pas que moi qui s’éclatait et qui se faisait éclater ; J’ai même pensé à Daphné qui avec sa petite taille devait être ouverte. Je fus libéré du sexe qui me sodomisait, celui qui était dans ma bouche s’est retiré et m’a arrosé la figure, je me doutais qui nous allions nous faire baptiser, je reçu plusieurs giclées et après les sexes s’enfonçaient dans ma bouche au plus profond, cela ne m’empêchait d’avoir des orgasmes car l’homme sur lequel j’étais empalée continuait son labourage accompagné des deux autres godes. Je me comportais comme une véritable trainée. Nous avons été libérées complètement, lorsque j’ai retiré les deux accessoires ils étaient de très bonne taille et surtout tout luisant par ma mouille. L’homme qui était dans mon vagin était Sylvain, il m’a fait mettre à genoux devant lui et s’est vidé sur ma figure. Lorsque les bandeaux nous ont été retirés le temps que nos yeux s’accoutument à la lumière qui était faible je pu apercevoir les autres avec le visage recouvert de spermes. Nous sommes allées nous refaire une beauté dans les salles de bain, je me suis retrouvée avec Nathalie et Stéphanie qui en ont profité pour se lécher successivement et se donner du plaisir. Nathalie a même fisté Stéphanie. Nous avions l’allure de trois salopes et des mines superbes de femme comblées. Lorsque je suis retournée dans le salon, les hommes étaient confortablement installés sur les canapés et train de boire du champagne et de parler. Pascal me dit « Helen, vient t’assoir à coté de moi » en me tendant la main. Je me suis retrouvée entre lui et Lionel, qui n’ont pas attendu 5 minutes avant de recommencer à me tripoter. Je les repoussais en leur disant « arrêtez, attendez un peu » j’avais faim et soif et un peu mal au fesses après les dilatations subies. Je mangeais tout ce qui se présentait devant moi. L’ambiance a recommencé à augmenter lorsque Christian à apporter des coupes avec du fondant au chocolat et de la chantilly. Nous devions déguster avec les sexes des hommes, qui n’ont pas tardé à être de nouveau au garde à vous. De la bite à la chantilly et au fondant au chocolat ce n’est pas mauvais du tout. Surtout que les ingrédients avaient été choisis soigneusement, les bites de blanc se fondaient dans la crème et tranchaient avec le fondant et celles des noirs le contraires. Je dégustais toutes les bites qui se présentaient, Lionel est venu devant moi, m’a tiré sur les hanche pour me les mettre au bord du canapé et me prendre tout en continuant le reste. Le pire est que j’ai eu de nouveau du plaisir en quelques va et vient. Il m’arrivait même de m’étouffer lorsque l’orgasme arrivait en même temps que j’avalais. Les hommes ont joui dans les coupes vides et nous les ont ensuite donné à boire. Nous buvions un mélange de sperme. Le mien était sans gout particulier. Pascal qui n’est jamais en reste est revenu avec un gode immense en longueur et largeur et a demandé celle qui voulait s’assoir dessus. Je ne sais pas où il avait pu trouver un truc de cette taille, car il faisait entre 25 et 30 cm de long et 7 ou 8 de large. Il a bien sur désigné Nathalie en premier. Elle s’est levée sans aucune hésitation. Il la lubrifié et la positionné sur une chaise, à genoux sur l’assise et appuyée sur le dossier, les fesses bien en l’air. Pascal lui tenant une main et l’objet s’enfonçait doucement mais surement en elle. J’étais stupéfaite par la longueur qu’elle pouvait recevoir. Pascal poussait sur l’engin. Elle à fini par dire « il est au fond » Il l’a branlé jusqu'à ce qu’elle jouisse, quel salaud. Ensuite il est revenu avec un autre de la même taille et après lui avoir lubrifié le cul il lui a enfoncé. Nous pouvions voir Nathalie avec le visage un peu crispé, par un mélange de douleurs et plaisir. Elle a eu plusieurs orgasmes pendant l’introduction. Ce dernier est entré quasiment jusqu’au bout. Il s’est mis à lui faire des va et vient simultanés lui donnant énormément de plaisir. Elle en bavait. Patrick s’est levé pour lui remplir la bouche, elle se déchainait sur son sexe comme si elle était en manque. Nathalie est une vraie chaudasse, je ne pouvais m’empêcher de penser à la petite bite de son mari qui allait devoir attendre un peu lorsqu’elle rentrerait pour qu’elle le sente. Les esprits s’échauffaient Lionel me doigtait et me branlait, je mouillais encore. Pascal plaça une marque sur les godes pour savoir qu’elles celles de nous qui est la plus profondes. Quel salaud. Nathalie fut libérée et est repartie s’assoir. Il appela Sylvie en disant « oui mesdames c’est en générale elle qui sont les plus profondes. Elle s’assied de la même façon dessus, puis elle se mit à genoux sur la chaise, pour en recevoir un deuxième dans le cul. Pascal dit « les profondeurs sont quasi similaires » il les agita ensuite jusqu'à ce qu’elle jouisse. Patrick était resté pour lui occuper la bouche. Ce fut ensuite le tour de Stéphanie. L’introduction fut plus difficile et même à genoux sur la chaise avec Pascal qui poussait fortement dessus, il alla moins loin. Stéphanie finit par dire « arrête tu es au fond, tu me fais mal » il lui lubrifia le cul et y introduisit l’autre. Patrick était déjà dans sa bouche, au fond de sa gorge. Le deuxième entra avec difficultés presque autant que pour Nathalie et Sylvie. Il entama un va et vient assez violent, il la défonçait littéralement, la chaise avançait à chaque introduction. Elle jouissait comme une chienne. Pascal lui dit « Tu verras dans une semaine tu te seras bien faite élargir ça rentrera mieux » quel salaud. Je demandais à Lionel « elle reste toute la semaine » Lionel « oui avec Nathalie, Sylvie et Mathilde »et de rajouter « si tu veux rester tu peux » moi « non je travaille la semaine prochaine, il fallait choisir entre le pont de 1er ou celui du 8 »
Lionel « Daphné remonte aussi, Thierry et Pierre avec » moi « la semaine prochaine, Daphné et moi seront remplacées par Stéphanie et Mathilde » Lionel « oui on peu le voir comme cela, tu peux rester tous les hommes seront contents ». Pascal plaça un repère sur les deux godes.
J’avais un peu d’appréhension lorsque ce fut mon tour, car je connais Pascal lorsqu’il est déchainé. Le premier entra plus facilement que ce que j’avais pu imaginer. Une fois à genoux sur la chaise, il poussa comme un âne, jusqu’à ce que lui dise « arrête tu es au fond, tu me fais mal » pour m’empêcher de parler Patrick est venu dans ma bouche, il continuait de pousser. Le deuxième entra plus difficilement malgré la lubrification, mais il poussa jusqu’au repère maxi. Il dit ensuite « Helen est le meilleur espoir de la semaine, ses fesses sont presque aussi profondes que notre championne toutes catégories Nathalie » tout le monde se mit à applaudir. Il entama une défonce en règle qui m’arracha des orgasmes puissants. Mathilde et Daphné subirent le même traitement. Daphné avec son petit gabarit avait l’arrière train déformé, surtout qu’il n’y alla pas doucement. Après cet épisode Pascal dit « La gagnante est encore Nathalie et pour la récompenser elle va s’assoir sur l’un des deux et on va tous la baiser » Je n’en revenais pas. Il installa l’un des deux godes sur une chaise, elle s’est assise dessus, il était dans son cul, une fois complètement entré, Pascal lui leva les jambes, s’introduisit dans son vagin et la pilonna sans ménagement. Sa bouche fut investit par Patrick. Ils lui défilèrent tous dans la chatte et la bouche elle jouissait sans retenue sous leurs assauts. Elle s’est prendre à la chaine par une vingtaine d’hommes, sans broncher et en ayant du plaisir. Pascal nous avait fait mettre à quatre pattes alignées à coté de Nathalie et tous ceux qui sortaient de sont vagin venaient se faire sucer et nous baisaient. Lorsqu’elle s’est levée avec le gode dans les fesses, elle éprouvait des difficultés pour marcher ; Nous avons été libérées. Nathalie s’est appuyée sur la table ses fesses face à nous Claude avait un appareil photo et Pascal lui retirait l’engin doucement. Lorsqu’il fut sorti complètement nous avons vu un trou béant qui se resserrait, Claude le mitraillait. Pascal « eh bien ma cochonne on peut dire que tu es ouverte ».
Nous avons fini la soirée vers 4 h du matin une fois que tous les hommes se soient vidés sur nous et en nous. J’étais exténuée. En rentrant à la maison, je me suis douchée et me suis endormie de suite avec quelques douleurs au niveau de mon postérieur. Stéphanie était venue avec nous et avec Nathalie elles se sont faites baiser jusqu’au petit matin. Je les ai entendus crier longtemps. Ils étaient tous sur elle deux sauf les petits jeunes qui étaient avec Sylvie. Le lendemain nous nous sommes levés très tard, j’ai préparé mes affaires car je devais reprendre l’avion en fin d’après midi. Après quelques galipettes, je me suis douchée et préparée pour partir. Pascal remontait avec le même avion que moi pour deux jours et il revenait pour la fin de la semaine. Au moment de partir, je passais derrière un des canapés, Pascal me poussa sur le dossier du canapé, me faisant perdre l’équilibre, me releva ma jupe et s’introduisit en moi. J’avais les hanches sur le dossier Je me débâtais en disant « non arrête, je vais être en retard et je vais louper l’avion je vais être froissée et tu vas tacher ma jupe» mais rien n’y faisait, il me pilonna sous les encouragements des autres, je finis par jouir. Nathalie et Stéphanie étaient devant moi et m’embrassaient à pleine bouche. A peine libérée que je fus prise par un autre qui me déclencha aussi du plaisir. Il vint devant nous trois pour que nous le fassions jouir avec nos bouches. Il se vida, nous avions presque tout avalé, elles m’embrassèrent successivement. Ils suivirent Pascal j’ai du avaler une bonne dizaine de giclés de sperme. Pascal « la dernière pour la route » Une fois cet épisode terminé nous avons pris le chemin de l’aéroport. Je voyais bien qu’il voulait encore me baiser. Je suis rentrée seule chez moi, malgré les insistances de Pascal qui souhaitait passer la nuit avec moi. J’étais complètement vidée, mais très détendue. J’avais la tête à l’envers, je ne retrouvais plus mes repères. J’avais aussi le ventre qui me tiraillait et je fus réveillée en pleine nuits par mes problèmes féminins plus qu’abondants.


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs


J'ai déjà donné du plaisir à un homme en dégustant du fondant de chocolat et de la chantilly sur son membre bien raide ce fut un délice pour ma bouche



très beau récit comme d'habitude Helen.

Florence27

Surement passionnant mais un texte aussi long sans espacement des paragraphes, surtout à l'écran, je renonse au bout de la 3 ème ligne! Dommage.


Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :


Autres histoires érotiques publiées par Helenclass


WE Guet Apens 2/3 : La Soirée - Récit érotique publié le 13-03-2019
WE Guet Apens 1/3 : la journée - Récit érotique publié le 09-02-2019
La concession Automobile. - Récit érotique publié le 26-01-2019
Après midi au café 2/2 - Récit érotique publié le 27-11-2018
Après midi au café 1/2 - Récit érotique publié le 16-11-2018
Lorsque l’on met des tenues de salope, il faut assumer. - Récit érotique publié le 25-10-2018
Je fais la salope les petits jeunes. Jeudi Double penetration - Récit érotique publié le 28-06-2018
Je fais la salope, Les Petits jeunes de midi suite 2 . Mercredi Sodomie - Récit érotique publié le 17-04-2018
Je fais la salope, Les Petits jeunes de midi suite 2 Mardi - Récit érotique publié le 11-04-2018
Je fais la salope suite, Les Petits jeunes de midi - Récit érotique publié le 21-03-2018
Je fais la salope 4, J’allume les hommes, rencontres inattendues - Récit érotique publié le 04-03-2018
Je fais la salope 3, J’allume les hommes - Récit érotique publié le 13-02-2018
Je fais la salope 2. J’allume les hommes. - Récit érotique publié le 26-11-2017
Debut juillet, je fais la salope 1. - Récit érotique publié le 24-09-2017
Abandonnée en boite. - Récit érotique publié le 15-03-2017
Samedi soir soirée Pénétrations extrêmes et Révélations - Récit érotique publié le 07-12-2016
Vendredi soir soirée dilatation extrême - Récit érotique publié le 14-10-2016
Le vendredi soir soirée en boite et nouvelles connaissances . - Récit érotique publié le 15-05-2016
Retour à la vie normale et soirée au restaurant - Récit érotique publié le 30-04-2016
WE 1er Mai Samedi Soirée Privée - Récit érotique publié le 11-04-2016
Jeudi : Acte 2 première qu’avec des petits jeunes - Récit érotique publié le 27-03-2016
Jeudi : Acte 1 : première qu’avec des très gros calibres - Récit érotique publié le 26-01-2016
Mercredi Soirée surprise et petits jeunes Acte2 : la tournante - Récit érotique publié le 02-11-2015
Mercredi Soirée surprise et petits jeunes Acte 1 - Récit érotique publié le 05-10-2015
Journée bateau et cours de pute - Récit érotique publié le 19-07-2015
Semaine du 1er mai Lundi acte 2 tournante de chantier - Récit érotique publié le 11-06-2015
Semaine 1er mai Lundi acte 1, tournant au bureau - Récit érotique publié le 07-04-2015
Semaine 1er mai Dimanche Défonce à la plage - Récit érotique publié le 24-02-2015
WE 1 Mai samedi soir acte 2 le chemin caillouteux - Récit érotique publié le 30-01-2015
Semaine 1er mai Samedi soir:Sodomisée en boite - Récit érotique publié le 19-11-2014
Semaine de vacances 1er mai. Départ - Récit érotique publié le 04-11-2014
WE fin Avril Samedi soirée gang bang et pénétrations extrêmes - Récit érotique publié le 21-10-2014
WE fin Avril direction la campagne - Récit érotique publié le 11-10-2014
WE fin Avril gang bang et dilatations extrêmes - Récit érotique publié le 12-09-2014
WE de Pâques 2 Diner et soirée privés. - Récit érotique publié le 01-08-2014
WE de Pâques Diner et soirée en boite - Récit érotique publié le 29-06-2014
WE de Pâques - Récit érotique publié le 30-05-2014
We à la campagne Diner très hot, punition et défonce totale - Récit érotique publié le 03-05-2014
Le WE 2 partie 4 sodomisée par une femme - Récit érotique publié le 04-04-2014
Réveil surprise et défonce totale - Récit érotique publié le 22-03-2014
Approche de la fin mars : dilatation et défonce - Récit érotique publié le 11-03-2014
Soirée surprise, poursuite des dilatations et jouissance extrême - Récit érotique publié le 28-02-2014
Poursuite des dilatations - Récit érotique publié le 20-01-2014
Le vendredi soir, je me fais violer - Récit érotique publié le 13-01-2014
Soirée surprise et dilatations - Récit érotique publié le 01-10-2013
Mon anniversaire - Récit érotique publié le 08-09-2013
Réflexion après WE1 ouest et bonnes résolutions - Récit érotique publié le 22-08-2013
Le diner et la sortie en boite WE ouest - Récit érotique publié le 01-06-2013
we ouest arrivée - Récit érotique publié le 17-04-2013
La surprise de la semaine et WE vers l'ouest - Récit érotique publié le 19-03-2013


Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Piment le 2019-06-17 ....
• Par 50 nuances de grey le 2019-06-16 ....
• Par Cybervoyeur le 2019-06-15 ....
• Par Lusex le 2019-06-15 ....
• Par Madame rêve le 2019-06-15 ....
• Par Antoine le 2019-06-14 ....
• Par Cerise54 le 2019-06-14 ....
• Par picabanc le 2019-06-14 ....
• Par Passifdominant le 2019-06-14 ....
• Par Julien le 2019-06-13 ....





Online porn video at mobile phone


image de sexebelle mere sexhistoire eroticsexe a troissexe tukifsexe en grouperencontres sexehomme sodomisereferences sexehds sexhistoire de sexe.netpartouze entre vieuxpetit sein nucasting sexebranle entre potefemme sexehistoires de sexe.netsexe.histoires lesbiennesrecit erorecit hdscaresses erotiquesfemme sans culottesexe douchesexe porno francaisrefrence sexesexe felinsexe soeurcandaulisme pornovideos sexesex amateurs gratuitphoto sexe hommesexe gratuitsexe deboutsexeextremejeune fille sexehds gaysex erotiquehds histoire de sexeanulingussexe femininvideo sexe voyeursexe xnxxvideos sexesexe couplehistoiredesexehistoire de sexemedecin pornosexe tapesexe pour femmehistoire erotique belle merebranle entre potepremiere pipehistoires hdshistoire erotiquessoumission sexehds recithds menuamateur de sexehistoires sexessexe entre filleshistoires de sexessex gratuit francaismots crusrecit sexehistoiregayvoyeur sexehds recitvoisine cochonnehistoires erotiquespartouzesstar sexecam sexesexe taghistoire erosexe 18recits de sexegai erosfucking machinesnap sexerecit erotiquessexe plagelesbiennes smannonce sexerecit erosexe videos