... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


La folie du pleutre 13. Epilogue2


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Arsenne [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : arsenne.lupin8gmailcom

• 104 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.6 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.0
• L'ensemble des récits érotiques de Arsenne ont reçu un total de 1 931 030 visites.

sexe récit : La folie du pleutre 13. Epilogue2 Histoire érotique Publiée sur HDS le 09-04-2017 dans la catégorie Dans la zone rouge
Tags: Candaulisme Beau-pere Soumission
Cette histoire de sexe a été affichée 10088 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): La folie du pleutre 13. Epilogue2 ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : La folie du pleutre 13. Epilogue2 ( 9.0 /10 )
Couleur du fond :




La folie du pleutre 13. Epilogue2

Pour Pâques, nous avons été invités en province chez mes parents. Je ne pouvais oublier l'épisode avec ce vieil oncle qui avait traumatisé ma douce Marion qui n'était alors que ma jeune fiancée. (Cf HDS La folie du pleutre 6).
Cet oncle l’avait complètement déstabilisée, elle avait 18 ans. A plusieurs reprises nous étions retournés chez mes parents mais il n’était pas là. Nous en avons parlé à plusieurs occasions. Elle voulait me faire comprendre que cet homme la dégoutait et que sa compagnie la rendait malade. Sans jamais évoquer qu'elle refuserait de retourner chez mes parents, elle espérait me convaincre de ne pas l’y mener. Elle m’a avoué qu’à chaque fois elle redoutait sa présence. Cette fois, il y avait une différence de taille : si la première fois elle était encore une adolescente innocente, aujourd’hui, la jouvencelle avait fauté et je le savais. Elle ne pouvait que se soumettre. Nous étions retournés dans ma famille mais le bonhomme n'avait jamais été invité car sa conduite et son franc parlé dérangeaient ma mère. Sournoisement j'espérais quand même qu'il serait présent et je me sentais l'envie et en même temps le droit de jouer avec lui et ma femme. J'ai donc fait la démarche d'appeler et d'interroger ma mère.
- Oui, j'ai demandé à ma cousine de l'amener. Tu sais, il a fait un AVC et il est sur un fauteuil roulant. Il ne parle plus ou par simples onomatopées. Je pense qu'il sera content de vous voir.
Et je l'entends ricaner quand elle ajoute :
- Et de revoir Marion ! Tu sais il a gardé ce regard coquin dès qu'il voit une jolie femme. Tu viens avec Marion ? Ton beau-père me l'a demandé ce matin même. Il est impatient, le coquin !

Ma mère s'était remariée après le décès de mon père biologique. Je m'étais vite rendu compte qu'il aimait bien le sexe et ne s'en cachait pas.

Cette dernière réflexion me fait l'effet d'un coup de poing au ventre.

- Oui bien sûr, maman.
- Et tu resteras à coucher samedi soir à la maison ?
- Si tu veux, mais nous pouvons aller à l'hôtel.
- Non, non. Je te prépare ta chambre de jeune homme. A samedi mon chéri, à midi pour le déjeuner.
- Mais le tonton il dormira aussi à la maison ?
- Oui, il vient avec son fils et un ami à lui. Ils se chargeront de le monter à l'étage dans la chambre à côté de la votre.
- Mais…
- Quoi, mon chéri ?
- Non, rien maman. A samedi.

En fait j'étais déjà pris d'une forte érection. Transis de peur et d'excitation ! Le tonton au lit dans la chambre à côté de la notre ! Je me gardai bien de le dire à Marion.

La présence du tonton me fait peur mais en même temps réveille ma libido et mes profonds fantasmes. Il allait se permettre encore des débordements et j’imaginais que Marion, timide, subirait sans oser se défendre. Je rêvais de la jeter dans la gueule du loup et espérais qu’elle ne m’en fasse pas part. Le rôle du cocu devenait pour moi une demande de plus en plus forte.
Mais en même temps je suis surpris du comportement de mes parents qui, si à cheval sur les principes, laissaient entrer un inconnu, dans leur maison.
J'apprends que cet homme est le coéquipier du cousin aux tournois de pétanque. Mon cousin, un rustre célibataire qui ne nage pas dans la délicatesse ne devait fréquenter qu'un type dans son genre.
J'imagine facilement que tous les trois, avec mon oncle, ne cacheraient pas leur intérêt pour Marion et surtout pour son anatomie. Je me souvenais bien des regards lubriques du tonton qui déshabillaient Marion quand il l'avait rencontrée adolescente. Cette fois là (l'épisode du glacier), il s'était précipité à table à ses côtés et il était apparu à chacun évident, qu’il ne se gênait pas pour lui caresser les cuisses sous la table, affichant un sourire obscène. Marion toute rouge n’osait pas réagir, constatant, de plus, que je ne faisais rien pour empêcher cette méconduite du vieillard.

Tous les trois aimeraient bien se "taper" Marion, comme mon cousin me l'a carrément avoué un jour. Et qu'elle n'aurait rien contre ! Le salaud ne s'est pas privé de m'asséner ce détail. Ce qui me choque le plus (et en même temps me procure une étrange excitation), c'est la complicité et le comportement de mes parents vis à vis de Marion. Ces regards appuyés de n'importe quel mâle de la famille qui déshabillent Marion, semblent amuser tout le monde y compris mon beau-père.
Car la beauté de ma femme est jalousée par les femmes et fait envie aux autres mâles.
Il faut dire aussi que ma famille a bien pris la mesure de ma veulerie, de ma faiblesse et de ma lâcheté. D'ailleurs, mon enfance a été parsemée de lazzi, quolibets et plaisanteries. On me savait incapable de révolte. J’ai été tout de suite un enfant soumis. Tous se demandent encore aujourd'hui, comment une si jolie fille avait pu tomber amoureuse de moi.
Aussi, maintenant, tous les mâles de ma famille ne se gênent pour la mater. Même mon beau-père que maman remet souvent à sa place. Maintes fois je l’ai surpris à essayer de mater ma belle dans la salle de bain ou dans notre chambre quand nous venions les voir. Et bien sûr je n’osais rien lui dire, ce qu’il prenait bien sûr pour des encouragements à continuer, constatant ma passivité, assimilée à de la complaisance. Ils avaient tous conscience de ma lâcheté et en profitaient bien.

Nous sommes arrivés le samedi midi comme convenu. Le tonton est bien dans un fauteuil roulant. Marion stressée n'ose pas le regarder. Pourtant le vieillard n'hésite pas à la mater sans vergogne, détaillant certaines parties de son corps. Redoutant ces regards, elle avait opté pour une tenue très sage associant pantalon chemisier et pull. Elle s'était chaussée de baskets et avait noué ses longs cheveux en chignon. Malgré cela, dès qu'elle lui tournait les dos, le vieux posait ses regards sur la rondeur de ses fesses. Quand par hasard elle rencontrait le regard du vieux, elle rougissait et inclinait la tête, les yeux baissés. Les témoins souriaient en signe de complaisance pour le grabataire. Aucun ne se souciait de moi et de l'humiliation que cela pouvait m'infliger. Humiliation, honte… mais excitation. La honte, paraît-il, accompagne toujours dans un second temps la lâcheté ! Je n'ai nullement honte de cette excitation, sauf à considérer l'amour que je porte à ma jeune épouse.

A peine arrivés, le cousin et son coéquipier de pétanque se sont précipités sur Marion. Ils m'ignorent totalement en lui faisant une cour éhontée et grossière. Tous trouvent cela très amusant, ne se tarissant pas d'éloges sur sa beauté et sa grâce. Marion petit à petit se détend. Finit même par rire des pitreries des deux hommes. J'imagine qu'elle ne reste pas insensible aux compliments alors que la jalousie m'envahit sensiblement. A plusieurs reprises je surprends même des attouchements. Elle ne se révolte pas, sinon un minimum pour respecter une bonne conduite et les convenances. A un moment je surprends mon beau-père qui lui parle de face. Il lève soudain les mains, libère puis écarte les longs cheveux des épaules de Marion et lui caresse tendrement la nuque. Je crains qu’il ne l’attire à lui pour lui voler un baiser. Elle ferme les yeux un instant. Attend-t-elle le baiser ? Je panique, le temps semble se figer. C’est ma mère qui rompt le silence en pénétrant dans la pièce. Tous deux se ressaisissent. Je respire ! Se serait-elle laissée embrasser ? Par désir ? Par timidité ? Difficile alors de faire la part entre une intention et un comportement.
Après le déjeuner, j'arrive à l'arracher aux pieuvres perfides pour l'emmener se balader dans la campagne alentours. J'en profite pour mettre les choses au point.
- Marion, c'est ma famille. Ici pas de débordements ni d'abandon. Tu comprends ?
- Oui, je sais. Mais je n'ai rien fait que d'être agréable non ?
- C'est vrai mais maintenant tu sais que je me méfie de toi et de tes faiblesses.
- Oui, moi aussi je sais. Je reste sur mes gardes. Tu n'as pas à t'inquiéter. Je t'ai promis.

Pendant le reste de la promenade, nous sommes comme deux amoureux. Elle a réussi à me rassurer. Malgré tout, une fois rassuré, je regrette immédiatement sa fidélité. Car ainsi, les chances de la voir dans les bras d'un autre s'éloignent. Et surtout qu'elle agisse à mon insu. Aussi je pousse le bouchon un peu plus loin, pour rendre le péché encore plus intense, impossible.
- Je pense que je ne te pardonnerais pas une nouvelle fois si tu devais me tromper.
- Je sais mon amour et je ne veux pas te perdre pour rien au monde.
- Méfie toi de mon cousin et de son copain. Ils aimeraient bien te mettre dans leur lit.
- Mais ils sont moches et sales en plus. Ils n'ont aucune chance. Crois moi !
- Je te crois ma chérie.
- C'est ton oncle qui me trouble. Quand il est là, je sens ses yeux braqués sur moi et ça me fait peur. Une sorte de malaise qui m'inhibe toute volonté. Je ne peux m'empêcher de l'imaginer sur son fauteuil en train de s'exciter à mater. Tu devrais le dire à ta mère, non ?
- Je sais, mais ce n'est pas facile.
- Je ne devrais pas te le dire mais ton beau-père aussi ne cesse de me mater. Cela me gêne vraiment pour toi et ta mère.

Quand nous rentrons juste avant le dîner, nous montons dans notre chambre. Marion nous abandonne pour aller prendre une douche et s'habiller pour le dîner. Je reste auprès de ma mère pour l'aider dans ses préparatifs. Je ne sais pas où sont le cousin et son complice. Quand je m'en inquiète auprès d'elle, ma mère me dit qu'ils sont dans le jardin pour tenir compagnie au tonton.
- Et beau-papa ?
- Lui, je ne sais pas.

D'en bas j'entends des portes s'ouvrir et se refermer à l'étage. J’ai le souffle coupé quand je vois mon beau-père descendre de l’étage, un sourire aux lèvres. Il m’adresse un regard qui en dit long ! Je panique en même temps que je suis pris d’une forte érection. Je me précipite à l’étage. Les portes de la salle de bain et de la chambre ne sont pas fermées. Je retrouve Marion dans notre chambre en train de s’habiller. En me voyant, elle se met immédiatement à rougir. Elle est encore simplement en slip, les seins nus. Elle panique, c’est sûr.
- Ah, tu es là ?
- Ben oui ! Tu laisses ta porte ouverte pour t’habiller ?
Elle semble perdre pied. J’insiste.
- Avec ces obsédés qui traînent,
- Mais il n’y a personne à l’étage.
- Tu n’as pas vu mon beau-père ?
Je la sens au bord des larmes. Elle me fait pitié et mal, mais c’est évident qu’elle me ment.
- Non ! Je n’ai vu personne.
Et là, elle éclate en sanglots.
- Pardonne moi je ne veux pas te mentir. C’est vrai que je l’ai aperçu dans l’entrebâillement de la porte. J’ai juste eu le temps de me cacher.
- Il n’est pas venu dans la chambre ?
- Non ! Non ! Je te le jure.
- Alors pourquoi ces larmes si tu n’as rien fait de mal ? Il y a autre chose ?

J’ai du mal en cet instant à cacher mon érection et bien sûr Marion le remarque. Cela la rassure et lui donne du courage pour poursuivre.
- Ben je crois qu’il a pris des photos.
Avec un sourire coquin elle ajoute.
- Cela devrait te faire plaisir non ? Et si je m’étais laissée photographier nue… tu aimerais que je te raconte ?
- Il a vu tes seins ?
- Oui ! Tu sais, je ne l’ai pas vu tout de suite.
- Dans la salle de bain ?
- Oui. C’est lui qui a ouvert la porte.
- Il est entré ?
- Tu me pardonnes ?
- Oui mais dis moi tout.
- Tu es sûr ?

Je ne savais pas à cet instant quelle était la part de vérité de ses propos. Mais je voulais juste la penser en plein mensonge tellement cette idée m’excitait.
- C’est quand j’ai tiré le rideau de la douche que je l’ai vu avec son portable en train de me filmer sur le pas de la porte.
- Comment tu sais qu’il filmait.
- Il tenait son portable devant lui, constamment fixé sur moi. J’ai eu peur. Mais il m’a fait signe de me taire. J’ai hésité.
- Tu t’es cachée derrière le rideau ?
- Ben non ! J’ai juste pensé sortir de la douche et rejoindre la chambre. Je me suis enveloppée et cachée dans une grande sortie de bain.

Je ne savais pas si elle disait la vérité. Mais je puisais mon excitation dans son mensonge. Je m'en foutais que ce soit vrai, je voulais qu'elle mente pour que je jouisse. Je ne savais pas non plus si elle jouait pour m'amener à l'éjaculation. Très vite je chassais toutes ces idées de moi pour jouir de sa perfidie de menteuse et ma position de cocu. Et par le fait de la trahison de mon beau-père.
A cet instant j'ai sorti ma bite et je me suis branlé devant elle. Je la traitais de salope en moi-même.
- Il t'a touchée ?
- Pas vraiment. Pour sortir de la salle de bain j'ai dû passer devant lui. Il n'a rien fait pour me libérer le passage. J'ai été obligée de me frotter un peu contre lui.
- C'est tout ?
- Oui !
- Tu n'as rien d'autre à dire ?
- Non… Si !
- Quoi ? Dis-moi.
- Quand j'étais dans la chambre, il m'a demandé de lui montrer mes fesses pour les prendre en photos. Comme je disais non, il m'a dit qu'il allait te dire que je m'étais laissée filmer. J'étais morte de trouille. Je pensais à toi.
- Alors ?
- Ben, je me suis retournée.
- Tu as ôté la serviette ?
- Ben Oui ! Comme ça je pensais qu'il allait me laisser tranquille.
- Tu l'as bien laissé te filmer le cul ?
- Mon dieu, mon chéri, s'il te plait…
- Dis moi que tu as aimé. Aimé t'exhiber seule sans moi. Dis-le moi.
- …
- Avoue, dis-le.

C’est le moment que choisit ma mère pour nous convier à table pour le dîner. J'allais jouir, mais mon excitation est tombée instantanément. Elle s'est jetée dans mes bras sans que je sache la vérité sur ses sentiments réels. Elle était heureuse de voir que j'étais complice de sa mésaventure. L'idée qu'elle ait pu me tromper avec mon beau-père me rendait fou !
Juste avant de descendre je lui demande de ne pas mettre de soutien gorge pour laisser sa poitrine nue. En souriant elle accepte et passe une robe sexy pour me faire plaisir.
On s’embrasse tandis qu’elle me passe la main sur mon sexe tout bandé dans le pantalon.
On descend rejoindre les autres dans la salle à manger.

(à suivre)


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs


Je reviens sur ce dernier récit, pour le moment,pour répondre à Arsène qui me posait une question : Où as tu lu mes histoires, je n'écris que pour hds ! Et bien, ici ! Sur hds bien sûr ! Bonne journée à toi....Excuse-moi pour ce tutoiement, mais comme Prévert dans Barbara, je tutoies tous ceux que j'aime je tutoie tous ceux qui aiment !!!
Merci encore pour tes textes qu peuvent se lire sur deux niveaux !
Didier




Excellent comme d'habitude, situations érotiques en diable avec de belles apartés qui rajoutent de l'huile sur le feu. Vivement la suite !

Reveevasion

Marion a beaucoup changé.....



Quelle réussite pour le candauliste que je suis !
Merci pour cette histoire si excitante !
Didier



Récit toujours aussi réussi bravo.


Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :


Autres histoires érotiques publiées par Arsenne


Le cadeau de mariage 12 - Récit érotique publié le 11-02-2019
Le cadeau de mariage 11 - Récit érotique publié le 01-12-2018
Le cadeau de mariage 10 : L’union sacrée. - Récit érotique publié le 28-11-2018
Le cadeau de mariage 9 - Récit érotique publié le 05-11-2018
Le cadeau de leur mariage 8 - Récit érotique publié le 25-10-2018
Le cadeau de mariage 7 - Récit érotique publié le 16-10-2018
Le cadeau de leur mariage 6 - Récit érotique publié le 12-10-2018
Le cadeau de mariage 5 - Récit érotique publié le 30-09-2018
Le cadeau de mariage 4 - Récit érotique publié le 24-09-2018
Le cadeau de mariage 3 - Récit érotique publié le 13-09-2018
Le cadeau de mariage 2 - Récit érotique publié le 05-09-2018
Le cadeau de mariage 1 - Récit érotique publié le 30-08-2018
Telle est prise… - Récit érotique publié le 27-07-2018
Je dois te parler - Récit érotique publié le 18-07-2018
Cherche fantasmes pour épouse pudibonde 11 - Récit érotique publié le 16-07-2018
Cherche fantasmes pour épouse pudibonde 10 - Récit érotique publié le 13-06-2018
Cherche fantasmes pour épouse pudibonde 9 - Récit érotique publié le 08-06-2018
Cherche fantasmes pour épouse pudibonde 8 - Récit érotique publié le 24-05-2018
Cherche fantasmes pour épouse pudibonde 7 - Récit érotique publié le 07-04-2018
Cherche fantasmes pour épouse pudibonde 6 - Récit érotique publié le 22-03-2018
Cherche fantasmes pour épouse pudibonde 5 - Récit érotique publié le 14-03-2018
Cherche fantasmes pour épouse pudibonde 4 - Récit érotique publié le 17-02-2018
Cherche fantasmes pour épouse pudibonde 3 - Récit érotique publié le 27-01-2018
Cherche fantasmes pour épouse pudibonde 2 - Récit érotique publié le 29-11-2017
Cherche fantasmes pour épouse pudibonde 1 - Récit érotique publié le 10-11-2017
L’abandon : ELLE - Récit érotique publié le 27-10-2017
L’abandon - Récit érotique publié le 19-10-2017
La caméra espion 12 - Récit érotique publié le 14-10-2017
La caméra espion 11 - Récit érotique publié le 28-09-2017
La caméra espion 10 - Récit érotique publié le 19-09-2017
La caméra espion 9 - Récit érotique publié le 17-09-2017
La caméra espion 8 - Récit érotique publié le 15-09-2017
La caméra espion 7 - Récit érotique publié le 11-09-2017
La caméra espion 6 - Récit érotique publié le 26-08-2017
La folie du pleutre 16. Fin de l’épilogue. - Récit érotique publié le 15-08-2017
La folie du pleutre 15. Epilogue 4 - Récit érotique publié le 10-08-2017
La folie du Pleutre 14. Epilogue 3 - Récit érotique publié le 15-05-2017
La folie du pleutre 13. Epilogue2 - Récit érotique publié le 09-04-2017
La folie du pleutre 12. Epilogue 1 - Récit érotique publié le 26-03-2017
La folie du pleutre 11 et fin - Récit érotique publié le 26-11-2016
La folie du pleutre 10 - Récit érotique publié le 26-10-2016
La folie du pleutre 9 - Récit érotique publié le 09-10-2016
La folie du pleutre 8 - Récit érotique publié le 01-10-2016
La folie du pleutre 7 - Récit érotique publié le 25-09-2016
La folie du pleutre 6 - Récit érotique publié le 02-09-2016
La folie du pleutre 5 - Récit érotique publié le 15-08-2016
La folie du pleutre (4) - Récit érotique publié le 20-07-2016
La folie du pleutre (3) - Récit érotique publié le 12-07-2016
La folie du pleutre (2) - Récit érotique publié le 05-07-2016
La folie du pleutre (1) - Récit érotique publié le 21-06-2016


Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Cybervoyeur le 2019-06-15 ....
• Par Antoine le 2019-06-14 ....
• Par Cerise54 le 2019-06-14 ....
• Par picabanc le 2019-06-14 ....
• Par Passifdominant le 2019-06-14 ....
• Par Julien le 2019-06-13 ....
• Par Alex le 2019-06-13 ....
• Par Olivierkokin le 2019-06-13 ....
• Par Madame rêve le 2019-06-12 ....
• Par Brice le 2019-06-12 ....





Online porn video at mobile phone


recit sexfrench literoticahistoires erotiqueyoutube sexesexe en famillecouple soumissexe amateur videojeune sexehistoire sexehistoire hdssexe forethistoires hdsle marche aux esclaves bdsmsex amateurs gratuitfist fukingsexe et videohistoire de lesbiennehistoires tabouesexe femininhard sexemilf sexesexe modelehistoire de sexeexhibition sexesexe masturbationvideo sexehistoire hdssexe couplehistoirestabouessexe a 3cunnilingus pornovideo sexe gratuithistoires sexsexes videosvideos de sexesexe double penetrationbaisee par surprisebaise entre femmesenvie de sexejeune suce vieuxvideo sexe jeunehds histoirehds histoiresamateurs et sexsexe gratpremiere fellationcandaulisme forumsexe sauvagele deuxieme sexesexe et amateursexe zoophiliehistoire sexe gaysexe a la piscinevideos sexehistoire hdssexe extremevideo sexe freerecit xfilm sex gratuithistoires de sexe.netfilm porno avec histoirescene de sexefilm porno avec histoirehistoire erotique.orghds menuinitiation a la sodomiehistoire de sexssexevideo sexe francaisbd sexehistoire xxxmature sexemature cochonehistoires de sexe.netma cousine me sucebdsm histoiresexe soumissionsexe entre hommesuro pissehds sexsexe xxxamatrice sexefemmes dominatricesexe torridepornographique gratuitbites geantessexe videosexes gratuitcandauliste.nethds histsexe cougard