... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


La mission 5


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Ange [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur femme. - Email :

• 23 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par HDS : 2.0
• L'ensemble des récits érotiques de Ange ont reçu un total de 144 796 visites.

sexe récit : La mission 5 Histoire érotique Publiée sur HDS le 24-12-2007 dans la catégorie Dominants et dominés
Tags:
Cette histoire de sexe a été affichée 5697 fois depuis sa publication.


Couleur du fond :




La mission 5

Je me réveillais le lendemain avec la bouche pâteuse, j’avais dormi toute habillée. Il me fallut quelques minutes pour me souvenir des évènements de la veille.
Ces flics voulaient jouer les durs mais à part peur appétit sexuel énorme, ils étaient bien moins dangereux que Vincente.
Zut en repensant à lui, je me rappelais que je devais lui raconter mon entretien chez les flics. Je ne voulais pas aller dans son bureau. Comment faire ? L’appeler ? Oui c’est ça, je vais prendre une douche, un café et téléphone ensuite.
Je filais dans la salle de bain et pris une douche bien chaude. Je sortis ensuite pour prendre l’air et pour acheter quelques courses. Je n’avais pas envie d’appeler maintenant, il fallait que je réfléchisse à ce que j’allais dire. Je voulais clore le sujet pour toujours.
Je prenais mon temps car je retardais le moment du coup de fil le plus possible. Je me baladais dans un parc près de chez moi et réfléchissais.
Finalement quand je me décidais à rentrer, il s’était passé 3h et il était midi. Je montais les escaliers pour retarder encore l’instant. Quand j’arrivais sur mon palier, je remarquais que ma porte était entre-ouverte. Je me dis que j’avais dû mal la refermer, ça m’arrivais parfois, et je la poussais du pied, j’avais les sacs de courses dans les mains.
En entrant je sentis une présence derrière la porte, j’allais crier mais une main se posa sur ma bouche.
- La patron veut te voir ! Dit Bruno (l’homme de main de Vincente)
Il repoussa la porte du pied pour s’assurer que je n’allais pas fuir.
- Et il m’envoie te chercher !
Je me dégageais et répondis vertement.
- Ecoute, dis lui que j’ai vu les flics hier et que je ne leur ai rien dit.
- M’en fout ! Tu lui diras toi même ! Soit tu viens gentiment, soit je t’amène de force. A toi de voir.
Je n’avais pas vraiment le choix. Mon cerveau fonctionnait à 100 à l’heure, il fallait que j’arrive à lui échapper, il était hors de question que je retourne dans le bureau de Vincente. Je n’avais pas envie de finir dans un sac au fond d’un fleuve.
- Ok, je te suis. Laisse moi prendre mes affaires.
Je réfléchis un instant. Peut être que Bruno pourrait simplement dire à Vincente que je n’étais pas là quand il est arrivé et que j’avais disparu de la circulation. Il fallait que je l’amadoue. Par tous les moyens.
- Ecoute Bruno. Je ne te l’ai pas dit l’autre jour, mais notre petite relation forcée dans le bureau du chef m’a beaucoup plu.
Je m’approchais de lui lentement et prenant une mine un peu gênée. Il me regardait essayant de voir si je lui racontais des salades.
- Tu sais Vincente est un peu violent avec moi parfois, et il me fait peur. Toi tu as été très doux. Et j’ai aimé ça. Alors, voilà, je voulais te remercier c’est tout.
Je ne voulais pas éveiller ses soupçons alors, je ne lui demandais rien pour le moment. Je me tut un moment, et fis mine de prendre des affaires à mettre dans mon sac. Un moment de silence interminable passa. Et enfin, il répondit.
- Ouais, c’était pas mal. T’es plutôt bonne comme fille et t’es pas mal en plus.
Il commençait à me regarder un peu plus et je sentais qu’il fallait que je dise le bon mot pour que tout bascule à mon avantage, du moins l’espérais-je.
- Tu sais, je ne crois pas que Vincente sera fâché si nous arrivons un peu plus tard… On peut manger un petit morceau. J’ai fait des courses.
Je restais à ma place. Je ne voulais pas qu’il pense que c’était un plan. Je voulais que ce soit lui qui fasse le premier pas. Il réfléchit un instant puis fermant la porte à clef, il s’approcha de moi.
- Ok pour un déjeuner. Mais si tu crois que je ne te vois pas venir, tu te trompes. Tu vas préparer un truc à bouffer pour nous deux et pour ça tu vas te foutre à poil. Complètement. Je veux voir tes nichons et ton cul pendant que tu cuisines ça a toujours été un fantasme. Et pendant que je prendrai mon dessert, tu vas me sucer. Ensuite, je verrai si je te laisse filer. Vincente n’a aucune raison d’avoir peur de toi. Si tu disparais, je lui dirais que tu n’étais plus là quand je suis venu et que j’ai attendu plusieurs heures.
Finalement il était plutôt moins bête qu’il en avait l’air. L’essentiel était qu’il me laisse partir. Je lui répondis que j’étais d’accord pour une dernière gâterie et je me déshabillais lentement devant lui.
J’enlevais ensuite lentement mon soutien gorge pour dévoiler mes seins un à un et je les caressais ensuite doucement pour l’exciter un peu. Puis me retournant je fis glisser lentement mon string sur mes fesses en me penchant bien pour qu’il aie un vue imprenable sur mon cul et mon sexe.
- T’es trop bonne ! Va mettre des talons et reviens !
Je mis une paire de chaussure à talons hauts que j’utilisais beaucoup avec mes clients (enfin, ceux de Vincente). Et je revins en me déhanchant. Cette situation d’exhibitionnisme m’amusait beaucoup et commençait à m’exciter un peu. Malgré le danger de la situation.
- Tu peux préparer à manger. Je te regarde.
Je me mis derrière les fourneaux. Je fis un plat simple et rapide en prenant soin de me retourner souvent pour qu’il me regarde. Je mis un peu de crème fraîche sur mon sein droit et lui demandait de la lécher. Ce qu’il fit avec plaisir en me pelotant le cul. Je me penchais en avant pour lui donner un meilleur accès à mon cul pendant qu’il léchait mes seins. Il caressa la raie en appuyant au passage sur mon petit trou. Et je l’encourageais avec des petits gémissements.
Le plat était prêt nous pouvions passer à table. Il me fit m’installer à coté de lui et nous finîmes une bouteille de vin à deux. Je voulais le faire boire, mais c’est lui gagna la partie sur ce point parce que bien entendu, il tenait mieux l’alcool que moi !
Comme dessert, je n’avais que des yaourts ou des crèmes dessert. Il prit une crème dessert. Il retira ensuite son pantalon et son caleçon, comme prévu.
J’allais me baisser pour lui tailler une pipe quand il se retourna d’un coup.
- Non, finalement, je veux que tu me lèches le cul. Je veux que tu passes ta langue sur mon cul et que tu lèches bien chaque millimètre. Je veux sentir ta langue entrer dans mon cul le plus loin possible. Vas-y !
- Mais, c’était pas prévu comme ça…
Je n’avais jamais fait un truc pareil. Et j’avoue que ça me dégoûtait un peu. Je reculais, mais il me pris par les cheveux et se mit à genoux sur le canapé. Il tira ma tête vers son cul et m’enfonça le nez dedans.
Plus je résistais, plus il appuyait et cette situation de contrainte avait l’air de lui plaire énormément. Il maintenait mes cheveux serrés dans sa main et fis bouger ma tête de haut en bas, pour me montrer le mouvement.
Passé la surprise, je sortis ma langue et commençais timidement à lécher sa raie de haut en bas. Finalement, ça n’était pas désagréable. Il avait fait sa toilette et mis à part le tabou que je brisais, il n’y avait là rien de bien sorcier. La perversité de mon geste et sa main dans mes cheveux m’encourageant et me forçant (quoiqu’il n’en avait plus besoin) m’excitait de plus en plus. Et j’avais maintenant envie d’être la vicieuse qu’il voulait que je sois.
Je léchais alors avec beaucoup de salive sa raie et m’arrêtais de temps en temps sur son trou pour appuyer un peu avec le bout de la langue. Je sentis un léger goût acre, mais je m’y habituais.
- Vas y c’est ça, lèche mon cul, salope ! Rentre ta langue au fond. Nettoies mon cul à fond.
Il commençait à être vraiment excité par ma petite séance. Alors j’en rajoutais encore un peu et entrait ma langue encore plus profondément en lui faisant faire des va et viens comme un petit sexe.
- Oui vas-y, enfonce là plus loin !
Et il appuyait sur ma tête pour faire entrer ma langue encore plus profondément dans son cul. Je n’arrivais pas à bouger et ne pouvais que le laisser faire. Cette situation avait l’air de lui plaire vraiment.
- C’est trop bon continue, enfonce ta langue encore plus loin, oui c’est ça. Je suis sûre que t’as jamais léché le cul d’un mec. Tu vois c’est pas mal. En plus ça me fait bander. Vas-y touche, branle moi pendant que tu me suces le cul.
Je ne pouvais bien entendu pas répondre. Je tendais le bras et passais ma main pour attraper son sexe. Il était effectivement déjà bien tendu et gros. Je sentais les veines et il était même un peu humide sur le bout. Ce qui me permis de le branler facilement. Je me dis que finalement, ce petit jeu allait peut être s’arrêter là et le branlais donc de plus belle faisant glisser ma main sur tout le long de son sexe et touchant ses boules de temps en temps.
- Ouais ça c’est trop bon continue, caresse moi les couilles. Non, plutôt lèche moi les couilles aussi.
Il se pencha plus de manière complètement obscène et me tendit ses couilles à lécher par derrière. Je descendis donc ma langue tout le long pour atteindre ses couilles. Elles étaient énormes et poilues. C’était très désagréable de lécher ses poils, il étaient durs et longs. Mais il tenait encore ma tête dans sa main. J’humidifiais un maximum pour rendre la caresse plus douce et tentais de gober une de ses boules, sans succès elles étaient trop grosses.
- Remonte jusqu’à mon cul avec ta langue et caresse moi les couilles.
Sa voix était devenue rauque. Il soufflait presque ses phrases. Je sentais qu’il était tendu au maximum. Je voulus lui donner le coup de grâce et entrais ma langue dans son cul plus rapidement et plus profondément à chaque fois.
Il se laissa faire, puis à un moment, il m’arrêta net. Il se redressa et tint son sexe dans sa main. Il appuya sur le gland pour ne pas éjaculer. De toute évidence, il voulait être le maître du jeu.
- T’es une bonne lécheuse. Mets toi à quatre patte sur le canapé, je vais te foutre mon gros pieu dans ta petite chatte.
Bien entendu, il n’était pas question de préliminaires me concernant. Il avait décidé de prendre son pied et d’en profiter un maximum et c’est tout. Il s’enfonça d’un coup provoquant un cri de surprise ma part. Son sexe était tellement tendu, qu’il me fit jouir quasi instantanément avec quelques aller retour puissants. Je criais de plaisir l’incitant à aller encore plus profondément.
- T’as aimé ça, hein ? Me lécher le cul. T’aimes lécher le cul des mecs, t’es une vraie salope qui aime se faire baiser par des gros gourdins comme le mien. Tu le sens bien, là hein !
- Oui, oui je la sens bien, vas y viens plus fort, plus fort ! encore !
Il me fit jouir une seconde fois en me soulevant un peu et en changeant l’angle. C’était vraiment super bon de sentir son sexe énorme en moi et aller si profondément. Il allait de plus en plus fort. Et je criais à chaque fois.
Les mots crus qu’il prononçait m’excitaient encore plus, j’étais trempée, et j’avais envie qu’il s’arrête un peu pour reprendre mon souffle. Mais c’est lui qui décidait. Il continua un moment en ralentissant néanmoins, plus accéléra encore.
- Je vais t’inonder avec mon foutre, t’en aura jamais vu autant. Et je vais me finir dans ta bouche. Tu vas adorer ça, et tu vas en redemander.
Il allait de plus en plus fort, je ne savais plus où j’étais ni ce que je disais. Je criais oui oui encore, je viens, je viens. C’était complètement fou. Je jouis encore plus fort. Et il se retira rapidement pour jouir sur mes fesses. Il y en avait beaucoup, ça coulait entre mes jambes.
Je m’écroulais par terre, complètement épuisée. Il s’assit sur une chaise et me regardait.
J’eus du mal à me relever et je me dirigeais vers la salle de bain.
Quand je revins, il était toujours là. J’étais en peignoir.
- Retire ton peignoir.
Sa phrase était sèche et ne souffrait aucune contestation. Je défit le nœud de mon peignoir et le laissais tomber.
- Mets toi à quatre pattes dos à moi que je vois ton cul.
Je fis ce qu’il me dis. Il mis sa main sur mes fesses et la fit remonter sur mon dos. Il me caressa la nuque (j’adore qu’on me caresse la nuque) et passa sa main sur mon visage. Il mit un doigt puis deux dans ma bouche et les fit glisser comme un sexe.
Je mouillais de nouveau, je n’étais pas remise de l’orgasme précédent et mon corps était prêt pour revivre la même chose.
Il retira ses doigts de ma bouche et les plaça sur mon petit trou, il poussa lentement. Il fit entrer une phalange et la retira. Il revint à ma bouche et me remis son doigt dans la bouche.
- Goûte ton cul, salope. Tu aimes ?
Je fis oui de la tête. Il fis aller et venir ses doigts dans ma bouche et les replaça encore sur mon cul. Il força un peu plus cette fois et il appuya sur mon dos pour me faire pencher encore plus. J’étais ainsi complètement offerte. Il rentra son doigt complètement et le bougea lentement dans mon cul. Je commençais à ressentir le plaisir.
La lenteur de ses gestes était une torture, j’en voulais plus, je tentais de bouger pour lui faire comprendre. Je reçus une fessée, me faisant comprendre que je ne devais pas bouger.
Il faisait aller et venir son doigt et le retira de nouveau pour me le donner à sucer.
- Prends en encore un peu, goûte le jus de ton cul.
Il plaça deux doigt sur mon anus et les fis entrer lentement dans on cul. Il faisait le même manège qu’auparavant, il allait très lentement. Il entrait, sortait, lentement, très lentement. Il prenait plaisir à me dilater l’anus lentement et il avait l’air d’aimer ce qu’il voyait.
Il me doigts à sucer cette fois ci. Je mes humidifiais le plus possible, j’avais peur d’avoir mal. Mais il les fit entrer lentement en me caressant les fesses, je ne bougeais toujours pas. Il entrait ses doigts lentement et ne bougea plus quand il furent en place le temps de m’habituer à leur largeur. Puis il les fit aller et venir toujours aussi lentement.
Je commençais à planer, mon corps réclamait plus mais je savais qu’il fallait qu’il continue ainsi pour me faire avoir un orgasme. Il retira ses doigts, me les donna à lécher de nouveau. Mais cette fois il tira sur mes cheveux en arrière pour me faire cambrer.
- Suce mes doigts salope. Suce ton cul, tu aimes son goût ?
- Oui.
Je ne reconnaissais pas ma voix. C’était presque un cri, le cri d’une femme excitée. Il retira ses doigts et les remis dans mon cul. Il garda sa main sur ma tête et caressait mes cheveux. Il rentrait se doigts facilement et les sortait complètement, et recommençait. C’était entêtant. J’étais au bord de l’orgasme sans jamais y aller.
Il retira ses doigts et plaça son sexe redevenu tendu et gros devant mon anus. Il força un peu, entra la moitié de son gland en me tirant les cheveux en arrière. Puis, il retira son sexe. Il le fit glisser sur le long de ma raie.
- Tu veux ma bite dans ton cul ? Demandes la.
- Oui, vas-y mets moi ta bite dans mon cul, je la veux. Je veux la sentir. Vas –y, entre.
J’étais complètement excitée, je voulais vraiment qu’il entre sa bite dans mon cul. Je voulais jouir et je savais que j’allais jouir avec son sexe en moi.
Il remis son sexe sur mon cul et poussa d’un coup. Il était au fond de moi, il bougea un peu, et se retira.
- Demande la !
- Mets la moi au fond !
C’était une vraie torture. Il remis son sexe et fit quelques aller et retour rapide qui me firent crier de plaisir et me mirent au bord de l’orgasme. Il se retira de nouveau. Et il se rassit. Il ne dit plus rien. J’étais complètement frustrée. J’aurais donné n’importe quoi pour qu’il continue.


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs


magnifique !!! envie de lire la suite !!


Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :


Autres histoires érotiques publiées par Ange


La mission (fin) - Récit érotique publié le 22-06-2008
la mission 8 - Récit érotique publié le 15-05-2008
La mission 7 - Récit érotique publié le 14-05-2008
La mission 6 - Récit érotique publié le 13-05-2008
La mission 5 - Récit érotique publié le 24-12-2007
La mission 4 - Récit érotique publié le 23-12-2007
MISSION 3 - Récit érotique publié le 30-07-2007
LA MISSION 2 - Récit érotique publié le 26-07-2007
UNE MISSION PARTICULIERE : EXHIBITION - Récit érotique publié le 24-07-2007
L’école des coquines (3) : Mon premier jour de classe - Récit érotique publié le 22-03-2007
L’école des coquines (2) : Les courses - Récit érotique publié le 21-03-2007
L’école des coquines (1) : l’admission - Récit érotique publié le 20-03-2007
Mon nouveau travail (épisode2) - Récit érotique publié le 24-02-2007
Je n’aurais pas du…(3) - Récit érotique publié le 20-02-2007
Je n’aurais jamais du … (2) - Récit érotique publié le 18-02-2007
Je n'aurais jamais dû... (1) - Récit érotique publié le 16-02-2007
Lentretien 2 : le RDV - Récit érotique publié le 27-01-2007
Mon premier jour de travail - Récit érotique publié le 27-01-2007
La webcam suite : rencontre avec mon voisin - Récit érotique publié le 26-01-2007
La webcam - Récit érotique publié le 25-01-2007
L'entretien 2 : le RDV - Récit érotique publié le 21-01-2007
L'entretien 1 : préparation psychologique - Récit érotique publié le 20-01-2007
Le cinéma : première soumission et exhibition - Récit érotique publié le 18-12-2006


Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par alexmasseur13 le 2019-06-25 ....
• Par Pierre2 le 2019-06-24 ....
• Par Anthonyx le 2019-06-24 ....
• Par Anonyme le 2019-06-23 ....
• Par Anonyme le 2019-06-22 ....
• Par Cyberplaisir le 2019-06-21 ....
• Par BeurTbm le 2019-06-21 ....
• Par carl renan le 2019-06-20 ....
• Par Ma langue le 2019-06-19 ....
• Par Nudiste le 2019-06-19 ....





Online porn video at mobile phone


reference de sexele marche aux esclaves bdsmvideo sexe voyeursexe pornohds histoire de sexehistoires hdshistoire de lesbiennehds sexesexe video francaishistoire erotiquesexe bizaregorge profonde extremehistoire maturesexe en brebaisee par surprisehistoire eroticsexe meresexe amateur francaisporno femme fontainehistoires de sexhistoire erotiqueexhib sans culottefuck machinehistoire de cocubaise entre femmesbaisee par surprisehistoire erotiquesrecits hdssexe araberotisme lesbienhistoire de sexehds histoirerecit hdssexe francehds sexfemmes dominatricesexe a plusieurbranlette espagnolsexe intentionssexe douchele bon coin du sexesexe culsexe a plusieurlesbiennes fontainesrecit erotiquechat sexehistoires de sexehistoires de sexe.nethds histsite candaulismesexe au cap d'agdehistoire sexhistoires de lesbienneshistoires intimessexes amateursrecits de sexesexe entre hommessexe amateur francaiscocu xhds histoireslavement analrecit ero doctihistoire de sexe.nethistoiresde sexefessee erotiquesexe tubehistoire eroticsex.arabesexe et amateursexe bizarrelesbiennes sexelevrette sexeado sexesexe mangabaise dans un trainrecits zoophilessexe en directvideo de sexehistoire hdssexe gay