... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Lorsque l’on met des tenues de salope, il faut assumer.


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Helenclass [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur femme. - Email : helenclassgmxfr

• 55 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.5 • Cote moyenne attribuée par HDS : 7.8
• L'ensemble des récits érotiques de Helenclass ont reçu un total de 747 714 visites.

sexe récit : Lorsque l’on met des tenues de salope, il faut assumer. Histoire érotique Publiée sur HDS le 25-10-2018 dans la catégorie Entre-nous, hommes et femmes
Tags: Endroits insolites Humiliation Inconnu-inconnue
Cette histoire de sexe a été affichée 8806 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Lorsque l’on met des tenues de salope, il faut assumer. ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Lorsque l’on met des tenues de salope, il faut assumer. ( 8.0 /10 )
Couleur du fond :




Lorsque l’on met des tenues de salope, il faut assumer.

Nous étions vendredi, je devais passer le we avec Didier, j’étais plus que contente. Je sautillais sur un pied, excitée au plus point et impatiente de la retrouver.
Pendant la pause du déjeuné, je décidais, pour le provoquer et le surprendre, d’aller m’acheter une guêpière blanche et des bas en soie assortis, juste mon imperméable dessus et mes chaussures de deux couleurs comme il aime.
Le vendredi les bureaux se vident j’allais pouvoir me changer en m’enfermant dans mon bureau sans être déranger.
Je regardais la pendule, qui n’avançait pas, comme un pucelle à son premier rendez vous.
Je sortais de mon bureau pour voir les gens qui étaient encore présent. Il y avait une personne, mais à l’autre extrémité de l’étage et qui n’avait rien à voir avec moi.
Je m’enfermais, pour revêtir ma tenue de salope afin de l’exciter au maximum, comme s’il y avait besoin.
Je retouchais mon maquillage, je me trouvais, sexy et plus que désirable.
Je n’avais qu’une hâte, c’étais d’être dans ses bras et surtout qu’il soit en moi au plus vite, car je dégoulinais.
Je me suis essuyée avant de partir, lorsque j’ai effleuré mon clitoris, cela m’a électrisé.
Je prenais un taxi, je trouvais le temps long, avec la circulation, cela n’arrangeait pas les choses.
J’arrivais enfin, je courrais pour entrer dans son immeuble. Je sonnais à l’interphone, la porte s’ouvrit, je prenais l’ascenseur. La porte de son appartement était entre ouverte. Il m’attendait dans l’entrée.
Comme il lit en moi à livre ouvert, il s’est doutait en me voyant que je lui avais préparé une surprise.
Il me prit dans ses bras, nous avons échangé un baiser rapide mais fougueux.
Ensuite il me retourna, pour me plaquer contre le mur, me souleva mon imperméable en me disant « tu es venue en tenue de salope pour te faire baiser »
Moi « oui prend moi fort, mon chéri, donne moi du plaisir »
A peine que j’avais terminé ma phrase, qu’il m’embrocha d’un coup, c’est entré comme une lettre à la poste tellement je mouillais.
Didier « tu es trempée petite salope »
Moi « oui j’ai envie de toi, défonce moi fait moi crier de plaisir »
Didier en commençant à me pilonner « je vais te faire hurler ma salope »
Moi « oui je suis à toi, je suis ta salope, ouuuiiiii » et un orgasme dévastateur arriva, m’arrachant un plaisir intense au plus profond de moi « ouuuiiii contiinnnnuu, c’est bon encoooorrree »
Didier « tu prends ton pied, c’est bon »
Moi « oui conntttinnuue ouuuuiiiii »
Il me besogna, j’avais les pieds qui quittaient le sol sous ses assauts.
Il s’immobilisa en moi, je croyais qu’il allait jouir, même si je n’avais pas senti les palpitations sur son sexe.
Didier « je vais te sodomiser »
Moi « oui vas mais vas y plus doucement »
Didier « doucement, en faisant la salope, en venant nue sous ton imper, tu me dis doucement, mais je vais te défoncer »
A peine il termina sa phrase, qu’il sortit de mon vagin et se présenta sur mon œillet
Moi « doucement mon chéri, doucement »
Didier d’un ton autoritaire « tait toi espèce de petite salope » il entra d’un coup, je plantais mon ongles dans le tissu mural en disant « doucement, oui doucement » il entra d’un coup par une poussée continue
Lorsque je sentis ses couilles contre moi, je n’en revenais pas qu’il soit entré aussi facilement « oui, c’est bon vas y »
Didier « tu es ouverte salope, je vais te défoncer ton joli petit cul »
Il commença son va et vient
Moi « oui continue c’est bon défonce ta salope vas y fort fait moi hurler »
Il s’acharna sur mon cul en m’insultant et en me tirant par les cheveux « t’aime ça salope te faire enculer, tu jouis petite pute » « tu aimes te faire défoncer le cul »
Moi « oui chéri continuuuu, c’est bon » en plus il me fouillait et me caressait, je dégoulinais sur ses doigts
Didier « tu mouilles comme une trainée »
Il finit par jouir dans mon cul m’arrachant un dernier orgasme fulgurant.
Nous avons passé la nuit à batifoler.
Au petit patin je me suis réveillée, j’étais seule au lit, je me sentais bien. Didier entra dans la chambre avec un plateau, il m’apportait le petit déjeuné au lit. J’étais aux anges.
Tout était bien préparé.
Ensuite il dégagea le plateau et me sauta dessus, je n’attendais que ça. Il m’a encore arraché des orgasmes profonds. Jusqu’à la fin de matinée.
J’étais sur un nuage.
Il est sorti prendre une douche et moi je rêvassais ? Je n’avais qu’une envie, c’était de recommencer.
Il revint dans la chambre en me disant « tu y vas »
Moi « où »
Didier « prendre une douche »
Moi qui n’avais qu’une envie c’était de jouir, je faisais ma salope aguicheuse « et si on restait là, je vais m’occuper de toi comme tu le mérites, comme tu aimes que ta petite pute soit avec toi »
Didier se reculant « tu y vas »
Moi essayant une dernière fois « allez mon chéri on va rester ici »
Didier « non on va aller se balader »
Je n’étais pas très contente, mais bon j’y suis allée.
En sortant de la douche, il me dit « nous allons faire des emplettes, aujourd’hui »
J’étais songeuse, je sais qu’il a une sainte horreur de faire les magasins
Moi « tu veux aller faire les magasins un samedi ? »
Didier « oui pourquoi »
Moi « je croyais que tu n’aimais pas le monde »
Didier « ne discute pas, on va faire des emplettes, tu devrais être contente »
Moi « ok »
Je retournais dans la chambre pour me préparer. Je fus suivi pas Didier de près « pour aller faire des emplettes, tu t’habilles comme hier soir, lorsque tu es arrivée »
Moi « je m’habille normalement »
Didier « tu t’habilles comme hier soir en guêpière, bas talons hauts et ton imper que tu porteras plus court à la limite de tes bas »
Moi « ça ne va pas, allez on reste là, tous les deux, je vais m’occuper de toi »
Didier « habille toi, dépêche toi »
Je me suis réhabillée comme la veille pour lui faire une surprise.
Lorsque je suis sortie, il s’est approché de moi en m’embrassant tendrement, comme il sait le faire, je recommençais à dégouliner.
Didier « met toi a quatre pattes, sur le canapé »
Moi croyant qu’il allait me prendre, je ne demandais que ça. Je m’exécutais en tendant mon cul comme une trainée.
Il m’introduit un objet dans le vagin
Moi « qu’est ce que tu fais »
Didier « je vais te donner du plaisir »
Moi « prends moi »
Didier « non » et l’objet se mis à vibrer
Moi « tu m’as mis un œuf vibrant »
Didier « oui avec une télécommande »
Moi « arrête retire le de suite, je ne vais pas tenir longtemps »
Didier « c’est pour te donner du plaisir quand je veux »
Et de rajouter « cambre toi bien »
Il me cracha sur le cul et je sentis un objet d’une bonne taille, s’introduire en moi dans mon cul.
Moi « arrête tu me fais mal »
Didier « tu es appareillée » en prenant par le bras et en m’assaillant, l’objet entra dans mon cul bien au fond.
Je me sentais un peu encombrée « ça me gêne »
Didier d’un ton sec « tu vas t’y faire » en me tirant par la main pour me lever.
Une fois à coté de lui, il m’embrassa en me remontant mon imperméable à la limite de mes bas
Moi « c’est court, je ne vais pas sortir comme ça »
Didier « si tu vas sortir comme ça », lorsque l’on veut faire la salope, il faut assumer »
J’étais prise à mon propre piège.
Didier actionnait l’œuf vibrant que j’avais dans le vagin, m’occasionnant des bouffées de chaleur et des orgasmes.
Le salaud s’amusait bien, il m’emmenait proche de l’orgasme et me laissait dans cet état.
J’avais des contractions vaginales et annales.
Nous nous sommes allés dans les grands magasins et garés dans le parking sous terrain.
Je n’avais qu’une envie, c’était qu’il me prenne.
Avant de descendre « Didier, j’ai envie de toi »
Didier « oui je sais, mais nous allons faire quelques emplettes »
Moi en m’approchant de lui et en lui caressant le sexe à travers son pantalon « tu ne veux pas me prendre, ou que je m’occupe de toi »
Didier « non tu descends »
Moi avec une voix de chaudasse « laisse toi faire » et de rajouter « je ne vais pas y aller avec mes accessoires »
Il me repoussa « allez on y va, si tu les laisses en toi »
Nous sommes descendus et en marchant il remit les vibrations sur l’œuf
Je me dandinais comme une trainée, je sentais l’orgasme arriver. J’avais des vapeurs. Il le voyait. Il stoppa les vibrations lorsque je fus au bord de la jouissance en attendant l’ascenseur.
Il y avait du monde autour de nous.
Nous sommes montés dans l’ascenseur et il le remit en marche. Je n’ai pas tenu longtemps, j’ai joui en lui plantant mes ongles dans son bras. Je transpirais de tous les cotés. J’essayais de masquer le plus possible mon état.
En sortant de l’ascenseur, je lui dis « arrête avec ça, je ne vais pas tenir sinon »
Didier se penchant pour me dire à l’oreille « ma chérie, tu as voulu faire la salope, tu assumes » et de rajouter « ce n’est pas fini »
Nous nous sommes dirigés vers le rayon des chaussures.
Moi « que fait-on ici »
Didier « je vais t’acheter des chaussures, tu vas voir cela va être amusant »
Moi « non pas des chaussures dans la tenue que j’ai »
Didier « tu vas essayer des chaussures avec ta tenue de salope »
Il interpela un vendeur, jeune dans la trentaine, en lui montrant une paire de chaussures à talons hauts pour qu’il me la fasse essayer.
Le vendeur me demanda ma pointure et c’est Didier qui lui donna.
Le temps qu’il aille chercher le modèle.
Moi « non arrête, je ne veux pas »
Didier « tait toi tu vas essayer des chaussures »
Le vendeur est revenu tout sourire.
Lorsque je me suis assise, le plug s’est renfoncé en moi et Didier déclencha les vibrations.
J’avais chaud.
Je me mettais en travers avec les jambes pliées pour pas qu’il voit que j’étais nue sous mon imperméable et mes jarretelles.
Je voyais bien qu’il me dévorait des yeux. J’étais la salope du samedi. Il y en avait d’autres qui tournaient autour de moi.
Didier jouait avec l’œuf vibrant.
J’ai eu plusieurs orgasmes séparés que j’ai contenus du mieux que je pouvais.
Didier me faisait essayer les paires de chaussures les unes après les autres. Je transpirais de toutes parts. Il proposa une paire de chaussures qui n’était pas en rayon dans ma pointure.
Le vendeur partit derrière pour aller chercher la bonne taille
Didier vint s’assoir à cote de moi pour me demander « elles te plaisent »
Moi « oui, mais arrête avec les accessoires, je n’en peux plus »
Didier « tu veux prendre lesquelles » comme si de rien était.
Moi « elles me plaisent, surtout celle la, celle la et celle la » et de rajouter « arrête avec l’œuf sinon je vais exploser »
Didier « tu te régales ma chérie »
Nous avons interrompu notre conversation car le vendeur est revenu.
Didier actionna l’œuf qui vibrait en moi plus fortement, je sentais l’orgasme monter en moi, surtout que le vendeur me caressait les mollets, ce qui n’arrangeait rien. Il me soulevait ma jambe pour me passer les chaussures. J’essayais d’esquiver tout en serrant les jambes pour éviter qu’il voit mes jarretelles.
Les vibrations s’accentuaient, je ne pouvais contenir l’orgasme qui montait en moi. J’explosais tout en contenant, je transpirais. J’avais chaud. Je regardais Didier qui riait.
Le vendeur me voyant transpirer, me dit « vous ne vous sentez pas bien, vous voulez un verre d’eau »
Moi avec une petite voix et le regard vitreux« vous êtes gentil, s’il vous plait »
Il se leva pour aller me chercher un verre
Je regardais Didier avec un regard qui lui demandait d’arrêter.
Pendant ce temps les autres vendeurs me regardaient. Je me faisais mater.
Lorsqu’il revint avec son verre d’eau « tenez, vous vous sentez mieux »
Moi « oui merci »
Didier est revenu avec cette fois une paires de bottes jusqu’aux genoux.
Didier « tient regarde ces belles bottes, je suis sur, qu’elles vont aller à merveille »
Moi « non, je n’ai pas besoin de bottes »
Didier s’adressant au vendeur « vous pourriez faire essayer à Madame, cette paires, s’il vous plait »
Moi « non je n’ai pas besoin de bottes » je me voyais en position délicates pour les essayer
Didier « je suis certain qu’elle vont très bien t’aller »
Le vendeur « elles vont être magnifiques sur vous »
Il se leva et il y avait ma pointure dans le rayon.
Les choses scabreuses commençaient avec ma tenue
Le vendeur commença à s’approcher de moi, je serrais les jambes et les mettaient sur le coté. Didier actionnait de nouveau l’œuf vibrant tout en accentuant la fréquence, l’orgasme remontait dangereusement.
Il arrêta les vibrations, lorsque j’eue quelques difficultés pour enfiler les bottes.
Le salaud les réenclencha au moment où je m’y attendais le moins.
L’orgasme monta en moi sans que je puisse le contrôler, j’étais au bord de la rupture ;
Je croyais que les vibrations étaient à leur maximum, mais elles s’accentuèrent. J’éclatais en essayant de le contenir et de me tenir le plus correctement possible. J’ai poussé quelques soupirs un peu marqué accompagnés par des cris étouffés.
Je dégoulinais, il m’aurait fallu le sexe de Didier pour éteindre l’incendie.
Mes mouvements de jambes pour essayer les bottes étaient lents, je tirais sur mon imperméable pour le faire descendre au maximum. Le vendeur me fixait, il avait les yeux qui lui sortaient de la tête.
De plus il me caressait les mollets, ce qui m’excitait encore plus, je n’avais qu’une envie c’était d’écarter les cuisses pour que Didier me prenne.
Une fois debout, je me regardais dans la glace, je faisais salope BCBG. Imperméable court, limite des bas, des bottes en cuir retournées à talons hauts jusqu’aux genoux, en guêpière, j’avais les yeux qui brillaient, je faisais femme facile.
Les hommes présents me regardaient.
Je dis pour éviter encore de la gymnastique « je vais les garder aux pieds »
Le vendeur « elle vous vont à ravir »
Didier « tu es très belle »
Moi « oui, merci »
Je demandais au vendeur « vous pourriez m’indiquer où se trouvent les toilettes »
Didier « on se retrouve ici, je vais à la caisse » et en s’approchant de moi, doucement « tu gardes tes accessoires en toi »
Moi « oui à tout de suite »
Lorsque je suis arrivée dans les toilettes, le constat était sans appel, j’étais plus que trempée, j’avais le haut des bas mouillé, la doublure de mon imperméable humide, il y avait un auréole.
Je me suis donnée du plaisir, pour me soulager.
Lorsque je suis revenue dans le magasin, j’ai vu Didier qui m’attendait avec les paquets des chaussures achetés, en grande discussion avec le vendeur.
Il m’avait achetée, 5 paires de chaussures et la paire de bottes que j’avais aux pieds. Il m’avait gâtée.
Le vendeur nous salua et nous sommes sortis.
Didier « nous allons déjeuner »
Moi « je voulais te remercier » en l’embrassant.
Didier « tu as gardé tes accessoires en toi »
Moi « oui, oui »
Didier « tu as intérêt, sinon je te punis »
Moi « non je n’ai pas besoin d’être punie »
Il réenclencha les vibrations
Je me suis accroché à son bras « arrête, je n’en peux plus »
Didier « tu jouis, c’est bon »
Moi « oui arrête, sinon je vais éclater »
Je lui ai planté les ongles dons son bras, car j’ai joui en marchant
Moi « viens on rentre, j’ai envie de toi »
Didier « nous allons déjeuner »
Nous sommes entrés dans une brasserie et Didier a choisi une place à coté de la vitre.
Moi « tu aurais pu choisir un autre endroit »
En s’asseyant Didier « tu vas être en exposition, tu vas te faire mater »
Moi « écoute, tu exagères »
Didier « tu veux faire la salope, il faut assumer »
Moi « je veux faire la salope avec toi qu’avec toi, pas avec les autres »
Didier « je vais te punir de suite. Premièrement : interdit de mettre ta serviette sur les genoux, deuxièmement, je vais remettre en route l’œuf vibrant à fond »
Et de rajouter « tu veux faire la salope avec moi, tu es ma petite salope »
Moi sous l’effet des vibrations « ouuuiiii, arrête, je vais jouuiiiir encore » l’orgasme arriva rapidement, je jouissais en me dandinant sur ma chaise. Didier me regardait en souriant.
Moi une fois l’orgasme passé « arrête, je vais finir par ne plus pouvoir me retenir et je vais exploser devant tout le monde »
Didier « ma chérie, il faut assumer le fait d’être une salope »
Moi « je voulais te faire une surprise hier soir »
Didier « et bien je te fais une surprise aujourd’hui »
Au moment où je prenais ma serviette pour la mettre sur mes genoux, Didier « qu’est ce je t’ai dit, pas de serviette sur les genoux »
Moi « je pourrais avoir une dérogation »
Didier « aucune dérogation, ni passe droit, donc la serviette sur la table »
Nous avons déjeuné, tranquillement, si je peux dire, car j’ai encore eu trois orgasmes dont un au cours duquel j’ai failli m’étouffer.
Nous étions en train de manger le dessert avec le café, lorsque Didier leva la main en faisait un signe à quelqu’un. Intriguée, je me retournais et je vis le vendeur de chaussure, venir dans notre direction.
Moi « oh non, il ne va pas venir à table avec nous »
Didier « il est sympathique, je vais l’inviter à boire un café »
Moi « non, je voulais que nous soyons tous les deux »
Didier « il est sympa et nous a bien conseillé »
Didier en s’adressant au vendeur « vous avez déjeuné »
Le vendeur « oui, vite fait, je venais prendre un café »
Didier « asseyez vous, vous allez le prendre avec nous »
Le vendeur « je ne veux pas vous déranger »
Didier « vous ne nous dérangez pas »
Le vendeur arriva en me déshabillant du regard.
Ils échangèrent quelques banalités en buvant leur café
Je ne disais rien.
Didier « quel est votre prénom »
Le vendeur « Thierry »
Didier « Madame, c’est Helen et moi Didier, enchantés Thierry »
Je ne voyais pas pourquoi cet échange de prénoms.
La discussion se poursuivait, je les écoutais.
Jusqu’au moment où Didier demanda au vendeur qui était assis à coté de lui « comment trouvez vous Helen »
Thierry « ravissante »
Didier « oui elle est ravissante, c’est vrai et terriblement désirable »
En entendant cela j’étais surprise, je le regardais avec des gros yeux
Thierry « si toutes les clientes étaient comme vous, ce serait un véritable bonheur »
Didier « oui c’est vrai, qu’elle est jolie, désirable, sexy, et si vous saviez la suite, elle a des talents cachés »
Je n’en revenais pas
Didier en s’adressant au vendeur « vous ne voulez pas les connaitre »
Thierry « Madame risque d’être génée »
Didier « non ne vous inquiétez pas, elle n’est pas farouche, elle est BCBG comme ça, mais elle est très très chaude »
J’en avais les yeux qui me sortaient de la tête
Le vendeur me déshabillait du regard.
Thierry « oui elle est plus que désirable »
Didier « si vous saviez elle est nue en guêpière sous son imperméable »
Je le regardais, je n’en croyais pas mes oreilles
Et de rajouter « en plus elle est open, si vous voulez passer un moment avec elle, elle ne dira pas non »
Thierry « oui c’est très agréable et plus que tentant »
Didier « vous avez un peu de temps »
Thierry « oui ça peut se faire »
Didier « dans les grands magasins, il y a des endroits réservés au personnel, plus tranquilles style escaliers de secours»
Il me vendait comme de la marchandise, je n’en revenais pas.
Thierry « oui, il y en a »
Didier « on y va, tu vas pouvoir te faire une belle salope »
J’en étais estomaquée.
Il paya et nous nous sommes levés
Didier « nous te suivons discrètement »
Nous étions derrière lui à 2, 3 mètres
Moi « vraiment tu exagères, je ne veux pas »
Didier me tenant fermement par le bras « tais toi, tu es ma salope et je fais de toi ce que je veux »
Moi « non, non »
Didier il va te baiser et tu vas lui montrer l’étendu de tes talents »
Moi « non, je ne veux pas »
Didier « tu préfères te faire baiser à la chaine dans une cité »
Moi « non »
Nous sommes entrés par une entrée de service, nous le suivions, nous avons monté des escaliers pour finir sur le palier d’une issue de secours.
Thierry « la on va être tranquille »
Didier « elle va te sucer et ensuite tu vas mettre une capote et tu vas la baiser comme une chienne »
Il se débraguetta, il bandait à moitié
Didier « allez suce le salope »
Moi « non je ne veux pas »
Il s’approcha de moi et me gifla « tu le suces sinon » en me passant la main derrière le cou pour m’amener la tête sur la bite du vendeur
Didier « allez suce »
Je l’engloutis et commença à le pomper
Didier « elle suce bien »
Thierry « oui super bien »
Didier me releva mon imperméable en disant « touche lui le cul, elle aime ça »
Le vendeur commença à me caresser le cul et ma main s’immobilisa sur le plug
Didier « je t’avais dit que c’étais une salope, elle a un plug dans le cul et un œuf vibrant dans le vagin »
Le vendeur « hum c’est bon elle suce vraiment bien »
Didier « je la faisais jouir pendant que tu lui faisais essayer les chaussures »
Thierry « c’est pour ça qu’elle transpirait et qu’elle se sentait pas bien en poussant des petits cris.
Didier en me retirant le plug « met lui tes doigts dans le cul, tu vas voir comment il est ouvert »
Le vendeur me mit ses doigts dans le cul « oui elle est bien ouverte »
Didier « mets lui deux ou trois, ça rentre tout seul »
Thierry « oui qu’est qu’elle est bonne »
Didier met une capote et tu va l’enculer »
Thierry « dans le cul »
Didier « oui dans le cul directement, ne t’inquiète pas elle aime ça »
Il mit un préservatif et passa derrière moi, je sentis son sexe à l’entrée de mon cul
Didier « vas y met lui »
Il entra en moi « putain qu’est ce que c’est bon et chaud »
Didier « elle est bonne, n’hésite pas défonce, la elle n’attend que ça, tu vas voir elle va jouir »
Thierry « elle jouit par le cul »
Didier « oui c’est une salope, du moment qu’elle se fait baiser, elle ne veut rien d’autre que de la bite » et de rajouter « vas pilonne la, sans ménagement »
Il s’agrippa à mes hanches et commença à me besogner.
Didier « plus fort défonce la »
Thierry « oui ça rentre tout seul »
Je commençais à haleter
Didier « tu vois elle aime, elle va jouir » il déclencha l’œuf vibrant.
Thierry « je sens que ça vibre de l’autre coté »
Didier « oui elle a un œuf vibrant dans la chatte »
Je me suis mise à jouir fortement
Didier « tu vois elle aime ça se la prendre dans le cul »
Thierry « oui c’est bon, c’est une bonne salope »
Didier « insulte la cette catin, ça va la faire jouir encore mieux »
Et de rajouter « attends je vais m’installer dans sa bouche sinon elle va ameuter le quartier »
Il se débraguetta, il bandait comme un ane et me la présenta pour que je l’engloutisse.
Didier « allez suce moi salope, petite pute »
Didier en s’adressant au vendeur « vas y défonce la de toutes tes forces »
Thierry « oui je vais l’éclater »
Didier « oui éclate lui le cul à cette trainée et insulte la »
Thierry « t’es une pute, je vais t’éclater le cul, ce cul de chienne »
Je commençais à jouir
Didier « vas plus fort elle va prendre son pied »
Thierry « oui je la défonce déjà bien »
Didier « oui mais plus fort »
J’ai eu un orgasme puissant
Didier « c’est bon qu’est ce qu’elle suce mieux quand elle jouit »
Thierry « tu t’éclates salope »
Didier « vas y c’est une pute, éclate la et insulte la, elle ne mérite que ça »
Thierry » t’en veut de la bite, t’es une trainée, une catin, hein »
Je me suis remise à jouir
Didier « tu vois elle prend encore son pied, continue »
Thierry « oui espèce de putain, tu allumes les mecs et ensuite tu te fais enculer dans un escalier de service »
Didier « tu m’étonnes, avec les km de queue qu’elle se prend »
Thierry « oui de km de bites, t’aime ça »
J’avais orgasme sur orgasme.
Thierry « mais elle n’arrête pas »
Didier « c’est une salope, une fois qu’elle est partie il faut lui en donner »
Thierry « oui quelle pute, elle aime ça »
Didier « bien sur qu’elle aime ça, c’est un trou à pattes »
Thierry « je sens que je vais jouir »
Didier « vas ne te retient pas »
Et en s’adressant à moi « aspire moi salope que je te gicle dans la bouche »
Je sentais que les palpitations arrivaient sur le sexe de Thierry.
Thierry « oui, ça vient c’est bon, ouuuuiiii »
Didier « aspire salope » « oui » « avale »
Ils se vidèrent en moi, Didier dans ma bouche et Thierry dans mon cul dans la capote.
Ils restèrent plantés en moi quelques minutes.
Didier « elle est bonne »
Thierry « oui super, je ne regrette pas d’être venu ce matin »
Ils me dégagèrent.
Didier « tu vas nous indiquer une sortie discrète »
Thierry qui s’était réhabillé « oui par la suivez moi »
Nous sommes descendus par un petit escalier donnant dans une impasse.
Didier « bonne fin de journée »
Thierry « au revoir, et revenez vite » « au revoir Helen et merci »
J’ai haussé les épaules.
Didier en sortant « tu aurais pu lui dire au revoir correctement »
Moi « tu exagères, je me fais forcer à être sodomiser par un inconnu et tu veux que je lui dise au revoir »
Didier « tu as joui, non »
Moi « oui, c’est vrai »
Je lui en voulais mais j’avais eu du plaisir.


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs


C'est bien torride, érotique comme on aime, réaliste.
Du vécu? Du fantasmé? Les deux.
Envie d'en savoir plus



Très ravis de vous relire j’attendais la suite du récit de votre vie


Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :


Autres histoires érotiques publiées par Helenclass


WE Guet Apens 2/3 : La Soirée - Récit érotique publié le 13-03-2019
WE Guet Apens 1/3 : la journée - Récit érotique publié le 09-02-2019
La concession Automobile. - Récit érotique publié le 26-01-2019
Après midi au café 2/2 - Récit érotique publié le 27-11-2018
Après midi au café 1/2 - Récit érotique publié le 16-11-2018
Lorsque l’on met des tenues de salope, il faut assumer. - Récit érotique publié le 25-10-2018
Je fais la salope les petits jeunes. Jeudi Double penetration - Récit érotique publié le 28-06-2018
Je fais la salope, Les Petits jeunes de midi suite 2 . Mercredi Sodomie - Récit érotique publié le 17-04-2018
Je fais la salope, Les Petits jeunes de midi suite 2 Mardi - Récit érotique publié le 11-04-2018
Je fais la salope suite, Les Petits jeunes de midi - Récit érotique publié le 21-03-2018
Je fais la salope 4, J’allume les hommes, rencontres inattendues - Récit érotique publié le 04-03-2018
Je fais la salope 3, J’allume les hommes - Récit érotique publié le 13-02-2018
Je fais la salope 2. J’allume les hommes. - Récit érotique publié le 26-11-2017
Debut juillet, je fais la salope 1. - Récit érotique publié le 24-09-2017
Abandonnée en boite. - Récit érotique publié le 15-03-2017
Samedi soir soirée Pénétrations extrêmes et Révélations - Récit érotique publié le 07-12-2016
Vendredi soir soirée dilatation extrême - Récit érotique publié le 14-10-2016
Le vendredi soir soirée en boite et nouvelles connaissances . - Récit érotique publié le 15-05-2016
Retour à la vie normale et soirée au restaurant - Récit érotique publié le 30-04-2016
WE 1er Mai Samedi Soirée Privée - Récit érotique publié le 11-04-2016
Jeudi : Acte 2 première qu’avec des petits jeunes - Récit érotique publié le 27-03-2016
Jeudi : Acte 1 : première qu’avec des très gros calibres - Récit érotique publié le 26-01-2016
Mercredi Soirée surprise et petits jeunes Acte2 : la tournante - Récit érotique publié le 02-11-2015
Mercredi Soirée surprise et petits jeunes Acte 1 - Récit érotique publié le 05-10-2015
Journée bateau et cours de pute - Récit érotique publié le 19-07-2015
Semaine du 1er mai Lundi acte 2 tournante de chantier - Récit érotique publié le 11-06-2015
Semaine 1er mai Lundi acte 1, tournant au bureau - Récit érotique publié le 07-04-2015
Semaine 1er mai Dimanche Défonce à la plage - Récit érotique publié le 24-02-2015
WE 1 Mai samedi soir acte 2 le chemin caillouteux - Récit érotique publié le 30-01-2015
Semaine 1er mai Samedi soir:Sodomisée en boite - Récit érotique publié le 19-11-2014
Semaine de vacances 1er mai. Départ - Récit érotique publié le 04-11-2014
WE fin Avril Samedi soirée gang bang et pénétrations extrêmes - Récit érotique publié le 21-10-2014
WE fin Avril direction la campagne - Récit érotique publié le 11-10-2014
WE fin Avril gang bang et dilatations extrêmes - Récit érotique publié le 12-09-2014
WE de Pâques 2 Diner et soirée privés. - Récit érotique publié le 01-08-2014
WE de Pâques Diner et soirée en boite - Récit érotique publié le 29-06-2014
WE de Pâques - Récit érotique publié le 30-05-2014
We à la campagne Diner très hot, punition et défonce totale - Récit érotique publié le 03-05-2014
Le WE 2 partie 4 sodomisée par une femme - Récit érotique publié le 04-04-2014
Réveil surprise et défonce totale - Récit érotique publié le 22-03-2014
Approche de la fin mars : dilatation et défonce - Récit érotique publié le 11-03-2014
Soirée surprise, poursuite des dilatations et jouissance extrême - Récit érotique publié le 28-02-2014
Poursuite des dilatations - Récit érotique publié le 20-01-2014
Le vendredi soir, je me fais violer - Récit érotique publié le 13-01-2014
Soirée surprise et dilatations - Récit érotique publié le 01-10-2013
Mon anniversaire - Récit érotique publié le 08-09-2013
Réflexion après WE1 ouest et bonnes résolutions - Récit érotique publié le 22-08-2013
Le diner et la sortie en boite WE ouest - Récit érotique publié le 01-06-2013
we ouest arrivée - Récit érotique publié le 17-04-2013
La surprise de la semaine et WE vers l'ouest - Récit érotique publié le 19-03-2013


Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par alexmasseur13 le 2019-06-25 ....
• Par Pierre2 le 2019-06-24 ....
• Par Anthonyx le 2019-06-24 ....
• Par Anonyme le 2019-06-23 ....
• Par Anonyme le 2019-06-22 ....
• Par Cyberplaisir le 2019-06-21 ....
• Par BeurTbm le 2019-06-21 ....
• Par carl renan le 2019-06-20 ....
• Par Ma langue le 2019-06-19 ....
• Par Nudiste le 2019-06-19 ....





Online porn video at mobile phone


sexe plagehds histfille fontainerefernce sexesex sodomievideo amateur de sexehamster sexesexe cougarsexe groupeexhib sexefucking machinemassage sexehistoiresde sexesexe smfilm herotiquesexe amteursexe entre amis streamingimage sexejeux de sexe gratuitvideos sexesexe femmes mureshistoires hdshistoiresdesexerevebebe histoirehds histoire de sexesexe grasexe tape amateurblog sexesexe exhibitionvoyeur sexehistoire bdsmmassage sexesexe dans le trainsexe histoirevideos de sexereciterotiquesexe en groupehistoiredesexegranny sexerecit de sexeannonce sexegay recitechangisme pornj'offre ma femmehistoire de coculive sexepipe gourmandehistoire erotiquesexetagvideos sexe gratuitsexe a la plagehds histamateur & sexesexe francesexe poiluegay sans capotehistoire de sexe.nethds sexhistoires de sexesexe girlssexspetit sexemonsieur sexezoophilie sexesex sodomiexbreizhhistoire erotique lesbiennesexe amateur videosexe poiluehomme nu femme habilleevideo de sexe francaissexe analrecits de lesbiennessexe a la plagesexe jeune fillesexe dans la cuisinehistoires hdsfemmes erotiquestexte erotiquefemmes matures lesbiennesvoisines coquineshomme sexyoutube sexesexe douchehistoires de sexsexe tvvideos sexe gratuitrecit lesbiendouce sodomiesexe vieux jeunerecits taboues