... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Les vacances 15: Je me demande s’il ne faut pas être une cochonne pour devenir infirmière


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Romainro [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : romainroyahoocom

• 265 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.0 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.1
• L'ensemble des récits érotiques de Romainro ont reçu un total de 1 866 290 visites.

sexe récit : Les vacances 15: Je me demande s’il ne faut pas être une cochonne pour devenir infirmière Histoire érotique Publiée sur HDS le 22-01-2019 dans la catégorie Entre-nous, hommes et femmes
Tags: Infirmieres Femme fontaine Sodomie
Cette histoire de sexe a été affichée 4962 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Les vacances 15: Je me demande s’il ne faut pas être une cochonne pour devenir infirmière ( 10.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Les vacances 15: Je me demande s’il ne faut pas être une cochonne pour devenir infirmière ( 10.0 /10 )
Couleur du fond :




Les vacances 15: Je me demande s’il ne faut pas être une cochonne pour devenir infirmière

Après un départ plutôt déchirant de chez mon cousin Stéphane et un voyage un peu trop long, je suis enfin de retour chez moi. Heureusement que maintenant je me débrouille bien avec les béquilles parce que je n’aurai pas réussi à me déplacer dans mon petit appartement en fauteuil roulant.

J’ai quand même besoin de reprendre mes habitudes à la maison, mais surtout de me trouver une suite pour mes soins. Heureusement que j’ai pas mal d’amis prêts à me rendre service parce que je ne peux pas encore reprendre la conduite.

Je demande à mon pote Julien (celui avec qui j’ai vécu pas mal d’aventures), de venir passer une journée avec moi pour m’aider à me préparer mais aussi pour m’accompagner à l’hôpital. En effet, je dois rencontrer le docteur qui va prendre la suite de mon suivi. J’ai le droit à une ambulance mais je préfère être avec un pote en plus j’ai plein de trucs à lui raconter.

Quand j’y repense, c’est vrai que ces 3 dernières semaines on été très mouvementées et dans tous les domaines. Même si je ne rentre pas dans tous les détails des positions et des plaisirs, je raconte à Julien mon séjour à l’hôpital et mes moments d’intimité avec le corps médical. Je ne manque pas de lui parler de Marie Anne et ses folies au lit. Et pour finir je lui parle de Stéphane qu’il a déjà rencontré.

Je jette un coup d’oeil a son entrejambe et je remarque qu’il a une belle bosse alors je lui lance:
« Je vois que mes mésaventures mais surtout mes aventures t’excitent! Comment c’est passé ton été? »
Alors que nous descendons à sa voiture, il me raconte ses coups de foudre de l’été mais aussi ses déceptions sentimentales.

Après il me parle de sa rencontre la semaine dernière, la belle Ingrid et que depuis ils vivent une belle histoire, je ne suis pas surpris. Comme moi il tire à droite et à gauche mais à chaque fois qu’il rencontre une nana qui lui plait, il tombe fou amoureux mais seulement pour un mois ou deux. Je ne lui connais que 2 relations qui ont dépassé les 3 mois!

Il finit de me parler de la nouvelle femme de sa vie que je dois absolument rencontrer parce que:
« Celle la, c’est la bonne! »
Alors que nous sommes déjà depuis une bonne demi heure dans la salle d’attente. On poireaute encore 20 bonnes minutes avant d’être reçu par le médecin. Il est très content des soins que j’ai reçu, malgré mon dossier bien complet, il me fait faire quelques examens.

Apres avoir fini les prises de sang, les radios… nous attendons encore une bonne demi avant de revoir le médecin. Vu ma jambe et mon travail qui demande d’être toujours en déplacement, il prolonge mon arrêt de 3 semaines. Je ne sais pas ce que je vais faire pendant 3 semaines à la maison.

Il me prescrit aussi des séances de kiné que je dois démarrer la semaine suivante et me propose quelques noms de personnes qui peuvent venir chez moi. Là dessus pas besoin de ses conseils je sais exactement qui je vais contacter. Alors que je pensais qu’il allait enfin me libérer, il m’envoie dans une salle d’examen pour refaire mon pansement. Il me donne aussi une liste d’infirmière pour un unique rendez vous ce vendredi car après je dois laisser ma jambe respirer.

Quand je le quitte enfin, il me dit de prendre un nouveau rendez vous pour avant la fin de mon arrêt de travail que l’on refasse un point. Une fois dans la voiture, il est déjà 17h, Julien se dépêche de me ramener à la maison car il a hâte de retrouver sa bien aimée. Je lui demande quand même s’il connait une infirmière sexy et pas trop farouche, que je peux contacter. Comme ça aucun nom lui vient en tête mais il me promet de se renseigner pour moi.

Une fois que nous sommes devant mon immeuble, je le libère en lui disant que je peux remonter tout seul et qu’il parte rejoindre sa belle. Avant de refermer la portière je lui propose de venir diner un soir avec Ingrid que je fasse sa connaissance. Il me répond:
« Je lui en parle et je te tiens au courant. »

Quand je suis enfin chez moi et à l’aise, je m’installe sur le canapé devant la télé et je relance tous mes amis et contact pour leur dire que je suis rentré. Je fais aussi un message à mon kiné pour lui parler de la situation et que j’aurai besoin de lui la semaine suivante.

Un pote à moi, Loïc, m’appelle pour prendre de mes nouvelles. Il vient d’apprendre pour mon accident. Nous restons un long moment au téléphone et je lui raconte toutes mes péripéties (mais je rentre beaucoup moins dans les détails qu’avec Julien). Je finis par lui demander s’il connait une infirmière sexy et pourquoi pas entreprenante.

Il réfléchit un moment et me parle de sa voisine qui est infirmière depuis maintenant 5 ans. Il me précise qu’elle s’est très bien occupée de lui après qu’il se soit cassé la clavicule. Il m’en avait déjà parlé et je me rappelle l’avoir croisé quand j’allais lui rendre visite, du coup j’hésite pas lui demander son numéro de téléphone.

Dès que je raccroche je commence à taper un texto pour Laura, la jeune infirmière. Après un long moment à chercher les bons mots, je finis par lui envoyer:
« Bonjour Laura. C’est Romain, le pote de Loïc, nous nous étions rencontrés chez lui. J’ai eu un accident qui a nécessité une opération de la jambe et je vais avoir besoin de tes doigts de fée. Serais tu libre vendredi pour venir me retirer mon pansement. »

Deux heures après je reçois une réponse de Laura qui dit très bien se rappeler de moi. Elle me propose de passer chez moi vendredi vers 18 heures. Je la remercie et lui envoie mon adresse. Maintenant il ne reste plus qu’à attendre 3 jours avant de la revoir. Quand on est seul le temps passe beaucoup plus lentement mais le vendredi finit enfin par arriver. Cela fait 2 jours que j’ai les couilles pleines alors il faut que je m’occupe en attendant son arrivée.

Je me mets derrière mon ordinateur et je commence à écrire mes aventures pour les partager avec vous mais ça m’excite encore plus. Du coup je décide de faire mes papiers et mon courrier, j’ai tellement de retard que j’ai de quoi faire. Je vois tellement pas le temps passer que lorsque je lève le nez de mes dossiers, je vois l’heure. Laura doit arriver dans 10 minutes, je me dépêches de tout ranger pour pas que ça soit le bordel et je file à la salle de bain.

Pendant que je finis de me rincer, j’entends qu’on sonne à la porte. J’enlève le peu de savon qu’il reste sur mon corps et j’attrape ma serviette. J’ouvre la porte de la salle de bain et pendant que je m’essuie très sommairement, je crie:
« J’arrive! »
Je fais tourner la serviette autour de ma taille et je vais ouvrir à mon infirmière.

C’est une petite blonde d’à peine 1m60, elle a les yeux bleus clairs et ils sont entourés d’un fort maquillage noir. Son petit nez est en trompette et son visage plutôt enfantin. Elle a de petits seins mais en totalement harmonie avec le reste de son corps.
« Laura? »
Elle fait oui de la tête.
« Rentrez. Désolé mais j’étais encore sous la douche quand vous avez sonné. »
Elle rougit légèrement et baisse la tête. Je ferme la porte et la précède, avec mes béquilles, pour aller au salon. Je la remercie d’être venue s’occuper de moi et je m’installe dans un fauteuil en faisant bien attention de ne pas trop écarter les jambes.

Je l’invite à se mettre à l’aise et je lui raconte mon histoire. Elle porte une petite jupe qui lui arrive à mi cuisse, ses jambes sont couvertes par des collants noirs opaques. En haut elle a une sorte de blouse à bretelles qui dévoilent celles de son soutien gorge qui est rouge. Quand elle se retourne, je remarque que son dos est quasiment nu mais aussi qu’elle porte un string assorti au haut. Ses fesses sont bien rebondies et me déclenchent immédiatement un début d’érection.

Elle sort son matériel en me disant:
« On s’y met tout de suite? »
Je lui fait oui de la tête et je tends ma jambe blessée, dans la précipitation j’ai oublié d’enlever le plastique qui protège mon pansement pour la douche. Elle s’agenouille devant moi et le retire en m’offrant une magnifique vue sur sa petite poitrine.

Une fois qu’elle a retirer le pansement et vérifié la plaie, elle tamponne ma cicatrice et me dit que c’est parfait. Elle me demande si je n’ai pas trop mal dans le reste de ma jambe. Je lui réponds franchement qu’à part quelques crampes dans la cuisses, tout va bien. Elle remonte ses mains le long de ma jambe et emporte la serviette avec elles. Son geste est purement technique du coup je ne sais pas si elle s’est rendu compte qu’elle a totalement dévoilé mon costume 3 pièces.

Elle me masse la cuisse en me disant qu’effectivement je suis un peu trop contracté. Elle me rassure en me disant que c’est normale que je vais travailler ça avec le kiné. Elle me demande si j’en connais un parce qu’elle peut m’en conseiller. Je la remercie en lui disant que j’ai un ami dont c’est le métier.

Elle rougit et lève la tête vers moi, en continuant de me masser, Laura me dit:
« Désolé mais je vois votre sexe! »
D’un air innocent je le recouvre avec la serviette mais impossible de cacher mon érection. Elle continue de me masser la cuisse et ses mains montent de plus en plus haut. Avec le dos de sa main droite elle caresse mes couilles rasées. Ma queue dressée n’arrête pas de faire bouger la serviette.

Maintenant, elle me masse au niveau de l’aine et n’arrête pas de me cogner la tige et les bourses. Impossible qu’elle ne le fait pas exprès. Ses mains empoignent ma bite et elle me dit avec un regard coquin:
« Là aussi tu es contracté! »
« Ah oui! »
Et je l’admire me masturber à deux mains.

Elle m’enserre bien avec sa main droite, ses petits doigts arrivent tout juste à en faire le tour, elle me branle lentement. Son autre main me caresse la cuisse ou les couilles. Elle est tellement délicate que je commence à gémir. Puis elle penche son visage vers mon gland et me le lèche alors que ses doigts me caressent toujours.

Je dégage ses cheveux pour mieux l’admirer me sucer et j’appuie sur sa tête pour qu’elle descende plus bas. Je la laisse faire pendant quelques minutes et je me redresse, je mets ma main sous son menton et soulève son visage. Alors que je colle mes lèvres aux siennes et que ma langue danse dans sa bouche je défais son soutien gorge et le retire. Je pince rapidement ses tétons dressés et je plonge ma main dans sa culotte.

Quand je passe mon index entre ses lèvres intimes, je sens qu’elle est déjà bien humide. Je la masse un moment avant de rentrer mon doigt dans sa petite chatte. Alors qu’elle me branle toujours elle se met à gémir mais dégage rapidement ma main pour reprendre sa pipe. Ses lèvres sont accompagnées de son pouce et son index qu’elle fait coulisser le long de ma tige.

Elle m’avale le plus possible mais n’arrive pas à me prendre entièrement. A des moments sa bouche ne s’occupe que de mon gland et mon frein alors que ses doigts me branle. A d’autres sa main enserre la base de ma queue et se sont ses lèvres qui montent et descendent sur ma bite. Sinon Laura fait aller et venir sa bouche et ses doigts en même temps.

Je profite un bon moment de son expertise dans le domaine. Elle est tellement cambré que je m’allonge sur son dos et lui caresse la vulve avant de remonter le long de sa raie. Je masse son petit trou que je sens déjà s’ouvrir sous mes caresses. Je rentre un doigt dans ses entrailles et bien qu’elle est la bouche pleine, mon infirmière gémit encore plus fort.

Quand je fais redescendre mes doigts vers son con je remarque que sa main de libre s’occupe de son sexe. Elle est encore plus cochonne que je ne pensais! J’ai très envie de l’embrasser alors je relève sa tête et pendant que nous nous roulons une pelle, Laura m’astique encore plus énergiquement Quand nos bouches se décollent j’enlève complètement ma serviette et en profite pour la déshabiller, elle ne lâche pas ma queue pour autant.

Une fois que j’ai retirer le haut, j’empoigne son sein gauche, le masse énergiquement et je prend son teton en bouche que j’aspire. Avant de le libérer je le pince du bout des lèvres et je fais la même chose avec l’autre. Une fois que je libère sa poitrine elle retourne immédiatement me sucer et se retrouve uniquement en string et collant.

Alors que ses lèvres coulissent à un rythme fou sur ma tige, j’ouvre le tiroir de la table à côté de moi et je sors un préservatif (j’en ai un peu partout dans la maison on ne sait jamais!). Je l’ouvre et quand elle entend le bruit elle me recrache. Elle déroule un tout petit la capote, rentre la place du gland dans sa bouche et le maintien avec ses lèvres. Elle redescend me sucer pour le dérouler entièrement sur ma bite.

Une fois que je suis totalement protégé, elle m’enjambe, décale son string et viens directement s’empaler sur ma queue fièrement dressée. Quand elle est bien assise sur moi j’empoigne ses fesses et la lime tout de suite à un rythme fou. Mon infirmière gémit de plus en plus fort. Mes doigts se rapprochent de son petit cul et j’en enfonce un dans ses entrailles tout en continuant à la ramoner ardemment.

Je la fait se soulever, je plonge tout de suite 3 doigts dans sa chatte pour remplacer ma bite, je les humidifie bien en les faisant tournoyer en elle. Je les ressors pour en mettre deux dans son cul avant qu’elle s’empale de nouveau sur moi. Elle crie tellement fort qu’avec ma main de libre j’appuie sur son visage pour plaquer sa bouche contre la mienne et étouffer ses manifestations de plaisir.

Au bout d’un moment elle se soulève, je pensais qu’elle voulait que je la doigte de nouveau mais en fait elle se retourne et me réenjambe on me tournant le dos cette fois ci. Elle empoigne mon sexe et se pénètre dessus alors que je tire sur la ficelle de son string. Une fois que nous sommes bien emboiter, je l’attrape par la taille et la fais monter et descendre sur moi. J’imagine ses petits seins ballotter dans tous les sens et ça m’excite encore plus.

A certains moment, elle s’assoit complètement sur moi et ondule du bassin, à d’autres elle prend un malin plaisir à me faire complètement sortir pour mieux me faire rentrer. Elle me fait encore quitter sa grotte, empoigne ma tige et pendant que je tire sur sa culotte, Laura pose mon sexe contre son petit trou. Elle fait pénétrer mon gland tout doucement puis m’enfonce au fond de ses entrailles d’un coup sec.

Je lui ramone le cul aussi ardemment que je le faisais avec sa chatte. Elle est entrain de se caresser le clito, de temps en temps je sens sa main descendre sur ma tige et même mes couilles. Elle essaye de mettre ses pieds sur mes genoux mais ça me fait mal. D’un bond elle se soulève et me fait déculer, j’ai mal mais je ne débande pas pour autant.

Je l’entraine jusqu’à la table de salle à manger, j’ai bien fait de dégager tous mes papiers, je m’allonge dessus et elle grimpe sur moi. Elle me fait rentrer d’un coup sec dans son cul, place ses jambes à l’extérieur des miennes et je donne de grands coups de rein pour continuer à la sodomiser violemment. Je sens ses sphincters se contracter alors je me plante bien en elle et j’enfonce deux doigts dans sa chatte.

Je sens immédiatement tous ses muscles se contracter autour de ma bite mais aussi mes doigts. Elle ne gémit plus mais sort des petits cris très aiguës, je sens ma main se mouiller à une vitesse folle. Je continue de la sodomiser comme un animal tout en remuant mes deux doigts en elle. Quand mon infirmière reprend un peu ses esprits, je lui demande en continuant de défoncer son petit cul:
« Parce qu’en plus tu éjacules. »
Elle continue de gémir et me le confirmer sans dire un mot.

Cette position n’est pas la plus confortable et en plus j’ai envie de la voir gicler. Je nous soulève et la dirige vers le canapé, je la fais s’allonger sur le coté et relève sa jambe gauche avant de retourner me planter entre ses fesses. Avec sa main gauche elle écarte bien ses grandes lèvres et avec la droite elle se branle le clito. Quelques gouttes sortent par giclées de son sexe et entre deux halètements elle me dit:
« Remets la dans ma chatte si tu veux en voir plus. »

Je veux encore un peu profiter de son cul mais je crois que Laura a encore envie de jouir. Elle attrape ma queue et me déculer puis m’enfonce dans sa grotte inondée. Je la défonce tout aussi ardemment et elle appuie ses doigts juste au dessus de son clito. Au bout de quelques instants, un long jet comme de la pisse mais totalement transparent, vient s’écraser contre mon ventre. Il est suivi par trois autres et tous accompagnés par les gémissements de la belle Laura.

J’aime beaucoup sa moule mais une fois que la source est vide je retourne dans son cul si ouvert et serré en même temps. Je la pilonne sauvagement mais je suis sur un dilemme elle préfère que je sois dans sa chatte et moi dans son cul alors je décide d’alterner de l’un à l’autre. Nous gémissons en coeur pendant de longues minutes mais elle n’éjacule plus et j’ai encore envie de la voir gicler.

Je la ramène sur la table de la salle à manger, j’écarte en grand ses jambes et je me jette sur son entrejambe. Je lui lèche les grandes lèvres, les petites, je la pénètre avec ma langue et je remonte sur son clito avant de m’occuper de son petit trou. Je le lèche, le masse, l’aspire avant de la sodomiser avec ma langue et remonter vers son mont de Vénus.

Après quelques minutes de ce traitement, je me soulève et rentre d’un coup sec dans sa grotte. Je reste un moment planter et je ressors pour venir m’enfoncer de la même façon dans son cul. A chaque fois je lui arrache de gros crie de plaisir. Quand je décule, je l’allonge bien sur la table, les cuisses grandes ouvertes et j’enfonce deux doigts dans sa chatte. Pendant que je les fais tournoyer en elle, mon infirmière empoigne ma queue et me branle énergiquement après avoir retirer ma capote.

Je la doigte vigoureusement en faisant appuyer mes doigts sur la paroi du haut de sa grotte. Elle gémit comme une folle et tourne sa tête dans tous les sens. Rapidement une première giclée est ejectée, elle est tellement puissante qu’elle dépasse la table et vient s’écraser au sol. Elle essaye de me sucer mais elle gigote tellement qu’elle n’y arrive pas.

Quelques instants après un autre jet sort, il est moins puissant et mouille ma table en bois. Plus rapidement une troisième giclée sort et pendant que je continue de la branler elle ne gicle plus mais coule en continue. Une vraie marre se forme sous son cul, j’ai l’impression que le robinet est impossible a refermer. Alors qu’elle me branle avec de plus en plus de conviction je la sens, finalement, s’assécher.

C’est incroyable, comment peut elle passer de faire sortir une marre de son con a être totalement sèche. Mes doigts lui sont de moins en moins agréable alors elle me demande de les retirer et de venir m’assoir sur son sexe. Juste avant elle trempe ses mains dans sa mouille et me branle avec ses dix doigts trempés de sa jouissance.

Je ne tarde pas à jouir et à lui asperger ses petits seins ainsi que son ventre. Même si je me suis totalement vidé, comme elle tout a l’heure, elle continue de me branler et me caresser les couilles. Je ramolli dans sa main pourtant elle continue ses mouvements. Pour la faire arrêter je me penche vers elle et l’embrasse langoureusement. Je sens mon sperme s’étaler sur nos deux corps alors que nos langues dansent l’une avec l’autre.

Après être resté un moment ainsi, je me relève en la remerciant pour la consultation, elle me sourit. Je lui propose d’aller se doucher mais elle me répond:
« Merci, mais mon mec aime que je sente le sexe quand je rentre à la maison. »
On peut vraiment dire que je ne m’attendais pas à ça!

Elle se rhabille alors que je reste totalement nu devant elle. Pour la raccompagner à la porte je m’entoure quand même de la serviette, on ne sait jamais qui peut être dans les couloirs. Je l’embrasse tendrement en regrettant de ne plus avoir besoin d’infirmière. Puis je retourne dans la salle de bain pour reprendre une bonne douche et pour la première fois depuis longtemps je n’ai pas besoin de protégé mon pansement.

Je ne sais pas si j’irai jusqu’à remercier l’idiote qui m’a renversé mais elle m’a permis de vivre de belles aventures et en plus ce n’est pas fini….


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs


Il faut que je me trouve une infirmière!

Romainro

Merci pour vos messages, effectivement vive les infirmières et leur côté coquin



On est pas toutes comme ça!



J'aimerai que mon infirmière soit pareil mais comme j'ai 72 ans je ne suis pas sûr de l'exciter comme tu peux le faire. Au moins tes histoires me permettent de vivre tes fantasmes par procuration



Vive les infirmières



J’ai une infirmière qui vient toutes les semaines me faire une piqûre. Malheureusement elle ressemble à miss ratched!



Super bandant!



Qu’est ce que c’est bon d'être prise comme ça! Je suis trempée



Curieux comme certains lecteurs cherchent les fautes d'orthographes, dans les histoires . Moi ce qui m'intéresse dans ces histoires c'est avant tout l'excitation avant de vouloir en faire un chef-d'œuvre de littérature . Celui a qui le texte ne plait pas, ne le lis pas un point c'est tout.



Petit rappel orthographique : avec entrain = avec plaisir... être occupé à = être en train de !!!



Incroyable comme tes histoires sont excitantes . J'aimerais aussi faire soigner par cette infirmiere, faut dire que tu l'as un peu provoquer, la recevoir avec juste une serviette autour de la taille, je suppose quand même que tu la connaissais un peu .

Vivement la suite Vacances 16 !!!



Sacrée infirmière. Si son conjoint aime ça pourquoi ne pas lui demander 1 témoignage de ses histoires à l'infirmière .

La c'est à domicile en milieu hospitalier c'est different mais ça n'empeche pas les gens de s'amuser.

Et la suite de vos autres histoires !!!!

La chipie


Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :


Autres histoires érotiques publiées par Romainro


Je suis invité à un apéro chaud chez Claire et François - Récit érotique publié le 16-06-2019
Petite baise au réveil avec ma cousine Dorothée (5) - Récit érotique publié le 12-06-2019
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (7): premières relations assumées entre potes - Récit érotique publié le 11-06-2019
Coline (8): doit assumer les conséquences de ses actes - Récit érotique publié le 09-06-2019
Les fantasmes de Damien (8): Un voyage en Espagne muy caliente - Récit érotique publié le 07-06-2019
Le mari bande mou, Julien et moi nous occupons de sa salope de femme - Récit érotique publié le 05-06-2019
Max (6): rencontre avec candauliste et dominateur, la suite - Récit érotique publié le 04-06-2019
Gang bang au sex shop pour cette coquine de Claire - Récit érotique publié le 02-06-2019
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (6): Un étrange cocktail. - Récit érotique publié le 31-05-2019
Stéphanie (2): de bronzette intégrale à quatuor de baise - Récit érotique publié le 29-05-2019
J’ai trouvé une bonne lope dans un sauna gay parisien - Récit érotique publié le 27-05-2019
Stéphanie (1): Julien et moi profitons de ma voisine qui bronze à poil sur son balcon - Récit érotique publié le 22-05-2019
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (5): On étale pas que de la crème sur leurs corps - Récit érotique publié le 21-05-2019
Max (5): Rencontre avec un couple candauliste - Récit érotique publié le 19-05-2019
Claire veut montrer à son nouveau mec qu’elle adore s’amuser 2 queues, la suite - Récit érotique publié le 18-05-2019
Coline (7): L’orgasme grâce à ses deux amours - Récit érotique publié le 16-05-2019
Claire veut montrer à son nouveau mec qu’elle adore s’amuser 2 queues - Récit érotique publié le 15-05-2019
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (4): le crémage de magnifique quadras - Récit érotique publié le 13-05-2019
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (3): Un excellent dessert - Récit érotique publié le 11-05-2019
J’ai besoin de sentir une queue dans mon cul - Récit érotique publié le 10-05-2019
Les fantasmes de Damien (7): Sophie et le neveu - Récit érotique publié le 08-05-2019
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (2): Première douche à 3 et … - Récit érotique publié le 07-05-2019
Coline (6): veut de plus en plus de partage - Récit érotique publié le 05-05-2019
Claire se fait partouzer par des mecs en ruts et une nana - Récit érotique publié le 03-05-2019
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (1): Petite séance de masturbation - Récit érotique publié le 01-05-2019
Claire me demande de l’exhiber devant des mecs en ruts - Récit érotique publié le 29-04-2019
Max (4): et la main de la domina - Récit érotique publié le 27-04-2019
Je suis invité à m’amuser avec un couple mais pas que… - Récit érotique publié le 25-04-2019
Les fantasmes de Damien (6): Sophie fait un check-up complet chez le médecin - Récit érotique publié le 23-04-2019
Les vacances 19: dans un cruising genevois, ça finit par une domination - Récit érotique publié le 21-04-2019
Coline (5) cède à la tentation - Récit érotique publié le 19-04-2019
Petits jeux vibrants entre voisins de camping 3 - Récit érotique publié le 17-04-2019
Petits jeux humides entre voisins de camping 2 - Récit érotique publié le 15-04-2019
Petits jeux d’exhibition entre voisins de camping - Récit érotique publié le 13-04-2019
Je suis accueilli par une inconnue, à mon arrivée à Toulouse - Récit érotique publié le 11-04-2019
Max (3): Se met au sport dans une salle super - Récit érotique publié le 09-04-2019
Coline (4) tombe amoureuse d’Alice mais… - Récit érotique publié le 07-04-2019
Les vacances 18: dans un cruising genevois, ça commence par une partouze - Récit érotique publié le 05-04-2019
Je retrouve Sophie et Georges pour un nouveau moment de fou à 3, partie 2 - Récit érotique publié le 03-04-2019
Je retrouve Sophie et Georges pour un nouveau moment fou à 3, partie 1 - Récit érotique publié le 01-04-2019
Les salles de projection des sex shops berlinois sont très humides - Récit érotique publié le 30-03-2019
Coline (3): Changement de cap - Récit érotique publié le 28-03-2019
Max (2) remplace son lit par un vrai homme - Récit érotique publié le 26-03-2019
Les fantasmes de Damien (5): comment tout a commencé - Récit érotique publié le 24-03-2019
Carole et moi sur une plage qui pourrait s’appeler le baisodrome - Récit érotique publié le 22-03-2019
Carole me fait la meilleure pipe de ma vie juste avant le service - Récit érotique publié le 20-03-2019
Il faut baiser pour tenir le stress dans la restauration - Récit érotique publié le 18-03-2019
Coline (2), je n’aurai pas qu’un seul partenaire dans la vie et heureusement - Récit érotique publié le 16-03-2019
Claire, Julien et moi; le trio qui s’agrandit - Récit érotique publié le 14-03-2019
Ma dernière baise avec mes suédoises - Récit érotique publié le 12-03-2019


Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Piment le 2019-06-17 ....
• Par 50 nuances de grey le 2019-06-16 ....
• Par Cybervoyeur le 2019-06-15 ....
• Par Lusex le 2019-06-15 ....
• Par Madame rêve le 2019-06-15 ....
• Par Antoine le 2019-06-14 ....
• Par Cerise54 le 2019-06-14 ....
• Par picabanc le 2019-06-14 ....
• Par Passifdominant le 2019-06-14 ....
• Par Julien le 2019-06-13 ....





Online porn video at mobile phone


hds recitmassage de couillesgloryhole pornohistoire de sodomiehistoires de sexefille fontainehistoiresdesexepetit sein nufemmes erotiquesporno exhibitionsexe en francaissexe en groupeenormes seinshistoire de lesbiennehds sexhistoire smrecits pornohistoires de sexsex entre hommeshistoire sexesexe d hommehds histsexe gratosgro seinlesbiennes sexhistoire erotiquesex amateurs gratuitgang bang hardamateurs et sexsexe sauvagesexe videossexe entre mecssexes amateursescort grilhistoires xhamsterza gayrecits coquinsvongotha63histoire de sexesoumise karinesexe tendrehistoire lesbiennesexe a la plagesex cougardhds histoiresexe mere filsjeu de sexesexe zoophilielesbienne erotiquevideo sexe amateurssexe lesbiensexe bussexe romantiquesexe soumissionrecits hdscougar sodomiseehds histvideo sexe gratuitetextes erotiquessexe cap d agdesexe mamiehds recithistoires sexeextreme gorge profondehistoire de sexegang bang xxxvoyeur gros seinssexe a la plageblog sexehomme nu femme habilleerecit hdsbelle mere cochonnesoumise karinehistoiresde sexehistoires bdsmmaman sexehistoires erotiqueexperience lesbiennesexe mr sexegro seinsplage sexesex.arabesexe lesbienneshistoire de sexehistoires gay gratuiteshds histmatures sexesexe plagedomination soumissionfilm porno avec histoiresexe teensvideo sexe gratuitsexe francaiserecits de lesbiennesvieilles cochones