... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


La concession Automobile.


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Helenclass [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur femme. - Email : helenclassgmxfr

• 55 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.5 • Cote moyenne attribuée par HDS : 7.8
• L'ensemble des récits érotiques de Helenclass ont reçu un total de 747 720 visites.

sexe récit : La concession Automobile. Histoire érotique Publiée sur HDS le 26-01-2019 dans la catégorie Dans la zone rouge
Tags: Gang bang Double penetration Voiture
Cette histoire de sexe a été affichée 10063 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): La concession Automobile. ( 8.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : La concession Automobile. ( 8.0 /10 )
Couleur du fond :




La concession Automobile.

Je passais un we avec Didier depuis le vendredi soir.
Nous avions débuté le we par un diner aux chandelles chez lui.
Il avait tout préparé et il était aux petits soins avec moi, ensuite la nuit n’a été que plaisir à répétition.
Il me fait vraiment mieux jouir que tous les autres.
J’étais sur mon petit nuage.
Le samedi, il m’apporta mon petit déjeuner au lit avec des fleurs.
Je n’en revenais pas
Nous avons refait l’amour ensuite
Nous sommes allés déjeuner dehors et faire un peu les boutiques
Il ne m’a pas fait mettre nues sous un imperméable très court pour allez faire la salope dans les magasins.
Je me relâchais, je planais. Il était plus qu’adorable avec moi.
Je retrouvais l’homme qui me plait tant, que j’avais avant pour moi seule mais que je n’appréciais pas à sa juste valeur
Il devait être 19h, il faisait nuit nous étions au mois de Novembre.
Il me dit « il faut que je passe dans un garage pour finaliser quelques détails sur ma nouvelle voiture »
Moi « Ah bon tu t’achètes une nouvelle voiture, tu remplaces celle la »
Il faut dire qu’il en a déjà 2, une petite sportive anglaise, bruyant, inconfortable et un gros 4x4 Anglais que j’adore, beau, confortable.
Didier « non c’est une supplémentaire »
Moi « tu en as pas assez »
Didier « il me fallait une sportive confortable »
Moi « tu ne te refuses rien »
Didier « il faut bien se récompenser »
Nous sommes arrivés devant une grande concession de marque prenium référencée
En entrant, un vendeur est venu à notre rencontre pour nous saluer
Didier à demander à voir le chez des ventes.
Il nous a proposé de nous assoir pour patienter en nous demandant si nous souhaiterions boire quelques choses.
Au lieu de cela nous avons arpenté la concession et Didier m’a montrée le modèle qu’il comptait acheter.
Je n’en revenais pas « tu vas commander une voiture comme celle la »
Didier « oui, elle me plait, elle est confortable et puissante »
Moi « oui peut etre, mais ton 4x4, n’est pas suffisant »
Didier « il est gros pour partir en we, c’est plus sympa »
Voyant que j’étais plus que dubitative, il me dit « tu te plains que ma petite voiture n’est pas confortable »
Moi « oui c’est vrai, mais la tu es aux extrémités »
Didier « elle me plait »
Le chef des ventes qui était occupé avec un client se libéra et il est venu nous saluer.
Un homme dans la quarantaine, assez grand, bien habillé, très aimable
Le chef des ventes « Bonsoir M et Mme…….. »
Didier « Bonsoir M……je viens vous voir pour certains détails de finition »
Le chef des ventes « oui ceux dont vous m’avez parlés au téléphone »
Didier « oui exactement »
Ils se dirigèrent vers un bureau et Didier me dit « nous n’en avons pas pour longtemps »
Le chef des ventes interpela un vendeur en lui demandant de me montrer les modèles qui me plaisaient »
Ils s’enfermèrent et je les vis s’assoir »
Un vendeur qui se prénommait Thomas vint me voir « bonsoir Madame, il y a un modèle qui vous plait particulièrement »
Il y en avait beaucoup qui me plaisaient.
Moi « il n’y a que l’embarras du choix »
Le vendeur « s’il y en a un dont vous voulez avoir plus de renseignements ou essayer, n’hésitez pas, ce sera avec plaisir » et il partit.
Je voyais bien que je lui plaisais, mais il n’était pas collant, ni insistant et les autres non plus.
Je déambulais dans le show room en rêvassant, je me sentais bien, ailleurs tout en étant là.
J’étais avec l’homme que j’aime, qui était aux petits soins avec moi.
Je passais d’un modèle à l’autre. Ils étaient tous beaux.
Celui qu’avait choisi Didier, je le trouvais un peu spécial, mais aussi pas mal.
Je finis par ouvrir la porte du dit modèle et m’installa.
Il était étroit, le caractère était indéniablement dans la finition sportif, mais on s’y sentait bien.
Cela faisait peut être une petite dizaine de minutes que j’étais assise, que Thomas le vendeur me rejoint en me vantant les qualités de la voiture.
Il était avenant et me demanda même « cela vous dérange si je m’assois à coté de vous »
Surprise par autant d’amabilité « non faites »
Il me montra le fonctionnement des différents équipements en étant un peu tourné vers moi, mais toujours avec une très grande courtoisie.
Je voyais à travers le pare brise Didier en grande conversation avec le Chef des vente.
Thomas, le vendeur « si vous souhaitez l’essayer, j’ai la même en démonstration »
Moi « je ne voudrais pas vous déranger » et de rajouter « je ne sais pas pour combien de temps ils en ont encore »
Thomas « l’essai peut se faire rapidement surtout aujourd’hui à cette heure, mais je vais aller les voir quand même »
Il sortit de la voiture en direction du bureau
J’en fis de même
Je voyais le vendeur sur le pas de la porte parler avec le chef des ventes
Ils finirent par sortir tous les deux.
Le chef des ventes en parlant au vendeur « oui fait essayer à Madame la voiture qui lui plait, pendant que je finalise avec monsieur » et il retourna dans son bureau rejoindre Didier
Thomas « la voiture est sur le parking, je viens devant pour pas que vous ayez froid »
Il était plus qu’aimable et attentionné
En effet en pas 5 minutes il était la. Les autres vendeurs s’affairaient avec d’autres clients
Je pris place dans la voiture
En s’installant à coté de moi en dehors, il me montra comment régler mon siège.
Ensuite il ferma délicatement ma portière et s’installe coté passager.
Il me montra comment fonctionnait la boite de vitesses.
Et nous sommes sortis du parking.
Je n’avais pas l’habitude de cette boite de vitesses avec des leviers au volant.
Ma conduite était saccadée.
Je m’en excusais « excusez moi de vous secouer de la sorte »
Le vendeur « ce n’est pas grave, il faut s’y habituer »
Nous avons pris une grande avenue en ligne droite, et il me montra comme passer les rapports avec le plus grand soin
Thomas « accélérez doucement, maintenant vous relachez l’accélérateur et vous enclencher avec la palette le rapport suivant »
Je le fis mais cela donna encore lieu à des à-coups
Moi « excusez-moi »
Le vendeur toujours aussi prévenant « nous allons le faire ensemble, si vous m’autorisez à poser ma main sur la votre »
Moi « oui si cela est nécessaire » j’étais quand même surprise par les attentions et l’amabilité.
Le vendeur « bon nous allons recommencer, vous accélérez doucement, vous relachez » et en posant sa main sur la mienne, enclencha la vitesse suivante sans a-coup.
Moi « c’est vrai que c’est beaucoup mieux »
Le vendeur en m’effleurant la main me dit « vous allez le faire seule maintenant »
Je me lançais et je le fis sans problème.
Nous sommes retournés à la concession, j’étais plus que ravie de cet essai, la voiture me plaisait plus et le vendeur avait été gentil avec moi, sans geste déplacés.
Je stoppais le véhicule devant, je n’ai pas eu le temps de dégrafer ma ceinture de sécurité qu’il était déjà en train de m’ouvrir la porte
J’entrais dans la show room et je pouvais voir Didier encore dans le bureau du Chez des ventes.
Thomas alla ranger la voiture et me rejoint
Le chef des vente sortit en disant « l’essai s’est bien passé madame »
Moi « oui très bien, merci »
Le chef des ventes en s’adressant à Thomas « propose quelque chose à boire à Madame »
Thomas « que voulez vous boire »
Moi « un jus d’orange »
Thomas alla au fond du show room, en passant devant le bureau du chef des ventes, dans un frigo américain me le chercher.
Lorsqu’il revient, le chef des ventes l’interpela « Thomas que fais tu »
Thomas « j’apporte la boisson à Madame »
Le chef des ventes « du jus d’orange »
Thomas « oui c’est ce que Madame m’a demandé »
Le chef des vente « à cette heure nous buvons du champagne » et de rajouter « va derrière chercher une bonne bouteille »
Le vendeur me regarda en m’exprimant dans son regard qu’il ne pouvait faire autrement
Il alla la chercher nous nous sommes installés devant un comptoir qui servi de bar pour la circonstance.
D’autres vendeurs sont venus se joindre à nous, la conversation était agréable, sans dérapage sachant que j’étais la seule femme.
Le dernier vendeur qui était avec un client nous rejoignait
J’eu droit à quelques compliments, toujours avec une grande courtoisie.
Didier et le chef des vente finirent par sortir, l’air tous les deux satisfaits.
En disant « nous avons presque terminé la finition de la voiture, Monsieur est un client exigeant » et de rajouter « nous allons fêter cela »
Il donna des directive et d’autres bouteille de champagne ainsi que des amuses bouche arrivèrent.
Il convia tout le monde à aller s’installer au fond du show room où il y avait un salon presque privé.
Les fauteuils ainsi que les canapés étaient assez bas et pour faire la femme du monde, je pliais mes jambes sur le coté en faisant très attention que ma jupe et mon imperméable ne remontent pas trop.
Nous avons bu tout en parlant, j’étais intégrée à la conversation, en me demandant mon avis sur les modèles et sur celui que j’avais essayé.
Je voyais bien que certains regards se posaient avec un peu d’insistance sur moi et mes jambes.
Il y en avait quand même un qui me regardait de façon un peu lubrique.
Mais bon.
Nous buvions du champagne en dégustant des amuses bouches, l’heure tournait, mais l’ambiance était sympathique et de bon ton.
Il y avait des plaisanteries, mais aucunes allusions sexuelles ou de mauvais gout.
Je me sentais bien
Les bouteilles de champagnes se vidaient sans que personne ne soit ivre
Didier « nous vous remercions de votre accueil, mais nous allons prendre congé ».
Il se leva, les autres aussi, en me tendant la main pour m’aider à sortir du fauteuil dans lequel je m’étais enfoncer.
Didier leur sera la main à tous et je fis de même.
Lorsque le dernier à saluer était le chef des ventes, ils se serrèrent longuement la main et une fois relaché, il se tourna vers moi en me disant tout en se rapprochant de moi « Ma chérie tu vas montrer à ces messieurs que tu es une femme du monde et que tu sais apprécier les bons moments »
Je le regardais avec une certaine panique, panique qui s’est accentuée lorsqu’il commença à me remonter ma jupe
Moi « Mais que fais tu, je ne veux pas, tu es fou »
Didier « ce sont des hommes qui savent se conduire avec les femmes »
Ils étaient 7, avec Didier 8
Didier « messieurs, elle est à vous, sans aucune retenue, madame est open de toutes part »
Il y en a qui se sont approchés immédiatement.
J’étais encadrée par Didier devant qui me maintenait dans ses bras tout en soulevant ma jupe, j’avais les fesses à l’air les trois autres étaient à gauche, droite et derrière moi
Didier m’avais écarté mon string et commença à me fouiller en disant « ne soyez pas timides elle est open et même elle commence à mouiller »
Ces paroles leurs donnèrent de l’entrain, je sentais des mains se poser sur mes fesses.
Didier « n’hésitez pas »
Moi « tu es fou, je ne veux pas »
Didier « tais toi et conduit toi en femme du monde » et de rajouter en sortant ses doigts de mon intimité « allez y messieurs elle est chaude »
Ceux-ci ne se firent pas prier, je fus fouillée immédiatement « oui c’est tout chaud et bien mouillé »
Didier en m’enfonçant deux doigts dans le cul « par la aussi c’est ouvert et bien chaud, allez y aussi »
D’autres doigts s’enfoncèrent en moi.
Pendant ce temps Didier déboutonna mon imperméable, ouvrit ma veste et mon chemisier « regarder comme elle est belle » et me caressait le clitoris de l’autre main.
Ce qui attira tout le monde autour de moi, je me faisais ploter de toutes parts.
J’avais chaud et commençait à haleter.
Didier « vous voyez elle aime ça »
Un vendeur « oui elle est superbe »
Didier « c’est une superbe salope, il faut le dire, et encore vous n’avez rien vu, hein ma chérie »
Un autre vendeur « oui elle est bonne »
Didier « insultez la elle aime ça, tu es ma pute »
Ces paroles firent encore monter d’un cran l’excitation générale
Les insultes commençaient à se rependre « une bonne petite salope qui dégouline »
« des clientes comme elle on en voudrait tous les jours »
Le chef des ventes en s’adressant à Didier « elle est plus qu’à croquer, si elle veut revenir ou si vous en avez d’autres comme elle, vous passez lorsque vous voulez »
Didier « c’est une bonne chienne à défoncer sans modération »
Je dégoulinais sur les doigts qui me fouillaient sans retenue.
Didier « vous allez voir l’entendu des talents de madame » tout en me dirigeant vers le dossier du canapé.
Il me retourna « vous allez tous vous faire sucer par cette pute pendant que je la baise »
J’étais pliée en deux, les fesses en l’air, ils se débraguetèrent tous et Didier m’embrocha violemment.
Je poussais un petit cri à la pénétration
Didier « allez y messieurs vous allez voir comment elle suce comme une pute, surtout lorsqu’elle prend son pied.
Il a fait trois aller retour en moi et j’ai explosé
Didier « vous voyez la chienne que c’est, il lui faut de la bite »
Un vendeur tout en se faisant sucer « elle est bonne »
Didier « oui c’est ma pute » « si je vous racontais ce que je lui fait faire »
Un vendeur « oui allez y »
Didier me pilonnait sans ménagement et j’avais orgasme sur orgasme »
Je suçais tous les sexes qui se présentaient
Didier lâcha son étreinte en disant au chef des ventes « à vous maintenant et ne la ménagez pas »
Le chef des vente « oui je vais me défouler, il y a trop longtemps que je n’ai pas une chaudasse comme elle »
Lorsqu’il entra en moi « c’est bien chaud et doux »
Didier « c’est une chienne, allez y, elle peut se faire baiser par plus d’une dizaine de mecs en un we »
Le chef des ventes « oui c’est bon et elle prend bien son pied »
Didier « dès qu’elle se fait baiser elle jouit, c’est une salope »
Ils tournèrent tous autour de moi, avec des commentaires de plus en plus salaces et surtout Didier me mis ses doigts dans le cul
Je sentais qu’il y en avait mieux montés que d’autres
Les vendeurs « ça rentre tout seul et en plus trois »
Didier se repositionna derrière moi en me défonçant, j’avais les pieds qui décollaient du sol.
Didier « vous voyez ce qu’elle veut c’est ça, de la défonce » « c’est une tainée »
Un vendeur « une bonne pute »
Un autre « une sacrée salope »
Didier « une pute à bites multiples » et de rajouter « je vais vous montrer »
Il sortit de moi, il me passa sa bite sur mon cul
Moi « non pas ça, non »
Didier en me mettant une claque sur l’arrière de la tête « tais toi espèce de pute, tu vas l’avoir dans le cul »
Il s’enfonça en moi simultanément
Moi avec un sexe dans la bouche « hummmm »
Didier « vous voyez la chienne que c’est »
Un vendeur « ça rentre bien »
Didier « elle a l’habitude par la aussi » « vous allez tous l’essayer »
Les vendeurs « oui super, enculer une belle salope comme elle, c’est une occasion à ne pas rater »
Un autre « oui surtout ça ne se présente pas tous les jours »
Une autre « moi en 20 ans de concession, c’est la première fois »
Didier « eh bien messieurs défoncez la » et de rajouter en sortant de mon cul « regardez comme elle est bien ouverte, vous allez vous régalez »
Certains vendeurs qui étaient derrière moi « elle a le cul plus qu’ouvert »
Didier « je l’ai sodomisée plusieurs fois depuis hier soir, la salope et elle aime ça, regardez comme elle jouit »
Un vendeur « ma femme en 5 ans de mariage, je l’ai sodomisée une fois et encore pas beaucoup »
Didier « elle, il lui en faut tous les jours par tous les orifices »
Le chef des ventes « vous avez de la chance, c’est une femme exceptionnelle »
Didier « exceptionnellement salope oui, une vrai petite pute, il faut dire »
Il se retira en disant au chef des ventes « à vous maintenant et allez y bien fort, n’hesitez pas »
Il entra en moi sans ménagement sous les encouragements de Didier « oui c’est comme ça, et vous voyez ça rentre sans problème »
Le chef des ventes « oui elle est bonne et praticable »
Didier « c’est une salope, insultez la, elle aime ça »
Le chef des ventes « c’est bon salope, petite pute, c’est bon de l’avoir dans le cul »
Didier « oui continuez » et en s’adressant aux vendeurs « insulter la, c’est une trainée»
Je fus traitée de tous les noms.
Le chef des ventes s’acharnait sur mon cul, il était monté normalement mais il me pilonnait tellement que j’avais des difficultés à garder des sexes en bouche.
Le chef des ventes en s’adressant à Didier « avec une salope aussi bonne je vais être obligé de vous faire une bonne remise »
Didier « avec une pute de cette espèce, je mérite une bonne remise, et encore vous n’avez pas vu l’étendu de tous ses talents »
Un vendeur « oui, c’est déjà pas mal »
Didier « vous n’avez rien vu c’est une sacrée catin, vous voyez bien que sous ses aires de femme du monde, c’est une pute qui aime ça, regardez comme elle prend son pied en se faisant marteler le cul »
Un vendeur, « des salopes j’en ai vu mais un comme elle jamais »
Un autre en s’adressant à Didier « il faudrait nous la prêter pour que l’on s’amuse un peu »
Le chef des ventes « oui en séminaire, on la ferait passer pour une secrétaire et ensuite elle viendrait nous voir dans nos chambres »
Didier « oui c’est bien sur tout à fait possible »
Ils tournèrent encore autour de moi en me sodomisant comme des ânes
Ils ne devaient pas avoir l’occasion de sodomiser souvent une femme surtout aussi ouverte que moi et qui n’arrêtait pas de jouir
Didier en s’adressant à un des vendeurs les plus membrés « allongez vous sur le bord du canapé »
Le vendeur concerné « pourquoi »
Didier « elle va venir s’empaler sur vous et on va la prendre en double à la chaine »
Un vendeur « elle va la prendre en double »
Un autre « j’ai vu ça dans les films mais jamais en vrai »
Didier « vous allez voir vraiment la trainée que madame peut être, elle adore ça »
Moi « Didier, je t’en supplie pas de double »
Didier en venant vers moi et en me prenant la machoire entre ses doigts « tais toi on va te baiser en double un point c’est tout, tu n’es qu’une catin »
Le chef des vente « ça va etre super en double, déjà comme ça elle est plus que bonne »
Didier « je vous avais dit que vous n’aviez pas tout vu »
Je fus libérée, j’avais un peu la tête qui tournait. Didier me tenait par le bras pour m’emmener sous le regard de tout le monde m’empaler sur celui qui était allongé sur le bord du canapé
Je marchais les seins à l’air, la jupe sur les hanches en talons et Porte Jarretelle, la véritable pute.
J’enjambais et prenais son sexe pour me le mettre dans le vagin
Didier en me plaquant sa main sur le dos « aplati toi salope que je te la mette dans le cul »
Je sentis son sexe sur mon trou et qui entra sans aucun problème sous les « hoho » des autres
Didier « allez venez vous faire sucer pendant qu’elle se fait déboiter cette pute »
Il y avait 3 ou 4 sexe devant ma bouche que j’engloutissais, l’orgasme est arrivé très rapidement
Le chef des ventes « elle jouit même en double »
Didier qui me pilonnait sans retenu « oui vous voyez ce que je vous avais dit, c’est une trainée »
Didier en s’adressant à celui sur lequel j’étais emplalé « vas y défonce la ne te retient pas »
Il accentua le mouvement
Je fus traité encore de tous les noms sous les encouragements de Didier qui me libéra en disant au chef des ventes « allez y vous allez voir c’est extra »
Il me prit en double en disant «je n’ai jamais senti quelques choses d’aussi bon dans le cul d’une femme » et de rajouter « vous l’avez votre bonne remise, c’est trop bon »
Je fus prise à la chaine en double
Didier « s’il y en a qui vont jouir, il faut lui arroser la gueule à cette pute, elle adore les ejac faciales »
Un vendeur « super quelle salope »
Didier se replaça derrière moi en me sodomisant jusqu’à ce je jouisse de nouveau
Didier « maintenant vous allez voir autre chose »
Les vendeurs « quoi »
Didier « une bonne double vaginale »
Moi « pas ça Didier pas ça »
Il ne se préoccupa de ma remarque, il sortit de mon cul et se présenta à l’entrée de mon vagin, il poussa et entra
J’étais en double vaginale
Didier en s’adressant à celui qui était aussi dans mon vagin « c’est bon, bien serré son fourreau, on va la défoncer ensemble »
L’autre « elle est bonne, quelle pute »
Ils me défoncèrent sans ménagement
Didier en s’adressant à un vendeur « donne moi la petite bouteille de coca »
Le vendeur « oui vous avez soif »
Didier « on peut dire ça comme ça »
Il la but pendant qu’il me pilonnait et que je jouissais sous les insultes et applaudissements.
Je sentis quelques choses sur mon cul
J’essayais de passer la main derrière
Didier en s’adressant à celui sur lequel j’étais empalée « ceinture la, elle va gueuler »
Je fus maintenue et Didier enfonça le goulot puis une bonne partie de la bouteille dans mon cul, en disant « vous voyez comme elle est open »
J’avais mal d’être ouverte de la sorte
J’étais plus que dilatée
Le vendeur qui était dans mon vagin « je ne tiens plus, je vais jouir »
Didier « vas y défonce la pour te faire plaisir, éclate la cette pute »
Le vendeur en jouissant « c’est bon, qu’est ce qu’elle est bonne cette salope »
Didier « qu’il y en ait un qui prenne sa place, on a pas terminé »
Moi « j’ai mal et je suis fatiguée »
Didier en venant devant moi et me giflant « tais toi petite pute » et de rajouter « allez on continue, défoulez vous messieurs »
Je fus reprise complètement sans pouvoir souffler en me faisant besogner de plus belle sous les commentaires de plus en plus salaces et les encouragements de Didier « défoncez la cette salope »
« Si vous saviez lorsqu’elle va dans le sud, ce qu’elle fait, elle se tape des petits jeunes tout justes majeurs »
Il y en a un qui est monté comme un cheval, il la déboite vous verriez comment et en plus il fait venir des copains à lui, elle se fait baiser des journées entières par une dizaine de jeunes en rut »
Et de rajouter « et le soir elle remet ça en boite »
Les insultes fusèrent encore plus et la défonce aussi « à salope tu aimes les bites de jeunes, ça te fait du bien en plus tu aimes les grosses bites dans ton cul de putain »
Il y en a qui était au bord de l’éjaculation, ils sont venus se vider sur ma figure « allez suce et avale salope, tu aimes ça la purée » un autre allez ouvre ta gueule de pute un bon sirop de corps d’homme bien chaud en me l’enfonçant bien au fond de la gorge « putain qu’est ce que c’est bon »
Je me fis arrosée copieusement, j’en vais partout, sur la figure, dans les cheveux
Didier m’allongea sur le canapé pour me sodomiser et ensuite le chef des ventes en disant « mettez vous à califourchon sur sa gueule et arrosée la bien
J’en reçu encore plus, je ne pouvais même plus ouvrir les yeux
Le chef des ventes qui allait jouir « pousser vous que je lui arrose sa jolie petite gueul » tout en m’aspergeant « oui c’est bon quelle salope » et de rajouter à l’attention de Didier « je ne sais pas où vous l’avez trouvée, mais si elle a une sœur ou une cousine, je l’adopte »
Didier « elle ferait bander un mort cette chienne »
Lorsqu’ils eurent terminé j’étais recouverte de sperme, la figure, les seins, le ventre.
Je découvrais avec mes mains l’étendu des dégats.
Didier me pris par le bras pour m’aider à me relever, j’avais les jambes chancelantes.
Il demanda « vous pourriez m’indique où se trouve les toilettes pour que madame puisse être de nouveau présentable »
Je fus dirigée vers les toilettes sans pouvoir rien voir.
Je me suis isolé, Didier m’avait apporté mes vêtements et mon sac à main.
Il y avait des mouchoirs en papier, je me suis essuyée le visage.
Je ne pus que constater que mes vêtements avaient de nombreuses traces de sperme
Je ne pouvais que les retirer et me mettre nue sous mon imperméable
J’avais mon maquillage qui avait coulé.
Didier s’est servi de moi comme une vulgaire putain pour avoir une bonne remise sur sa nouvelle voiture.
Quel salaud, j’avais quand même bien joui.
Lorsque j’ai ouvert la porte des toilettes, il y avait de l’ambiance, les vendeurs, le chef des ventes et Didier plaisantaient bien .
J’ai fait un signe à Didier pour qu’il me rejoigne.
Moi « tu es content, tu me prends pour qui, je suis ta pute, tu m’utilises pour négocier des tarifs sur ta nouvelle voiture, vraiment tu exagères »
Didier « ce n’était pas bon, tu as bien joui, et comme ça tu auras de bons souvenirs lorsque tu montras dedans »
Moi « vraiment Didier, apporte moi un sac pour que je mette mes affaires souillées dedans »
Il partit et me rapporta un sac de voyage de la marque
Après avoir mis mes vêtements à l’intérieur, je suis sortie très droite en les regardant tous d’un air méprisant.
Le pire est que le fait d’être nue sous mon imper, me faisait mouiller.
J’ai traversé le show room et me suis dirigée vers la voiture.
En montant Didier me passa la main sur un genoux
Moi « arrête tout de suite, après ce que tu m’as fait »
Nous sommes rentrés et il m’a pris sur le canapé avec mon imper, j’ai joui comme une folle.


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs


Je ne sais pas si c'est vrais tes histoire, mais j'adore,merci beaucoup pour ces moments de plaisir!
Je vous invite à poursuivre!



très belle histoire, très réaliste. attends d'autres histoires.



J'adore, super histoire bien bandante,merci à vous,j'en redemande!


Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :


Autres histoires érotiques publiées par Helenclass


WE Guet Apens 2/3 : La Soirée - Récit érotique publié le 13-03-2019
WE Guet Apens 1/3 : la journée - Récit érotique publié le 09-02-2019
La concession Automobile. - Récit érotique publié le 26-01-2019
Après midi au café 2/2 - Récit érotique publié le 27-11-2018
Après midi au café 1/2 - Récit érotique publié le 16-11-2018
Lorsque l’on met des tenues de salope, il faut assumer. - Récit érotique publié le 25-10-2018
Je fais la salope les petits jeunes. Jeudi Double penetration - Récit érotique publié le 28-06-2018
Je fais la salope, Les Petits jeunes de midi suite 2 . Mercredi Sodomie - Récit érotique publié le 17-04-2018
Je fais la salope, Les Petits jeunes de midi suite 2 Mardi - Récit érotique publié le 11-04-2018
Je fais la salope suite, Les Petits jeunes de midi - Récit érotique publié le 21-03-2018
Je fais la salope 4, J’allume les hommes, rencontres inattendues - Récit érotique publié le 04-03-2018
Je fais la salope 3, J’allume les hommes - Récit érotique publié le 13-02-2018
Je fais la salope 2. J’allume les hommes. - Récit érotique publié le 26-11-2017
Debut juillet, je fais la salope 1. - Récit érotique publié le 24-09-2017
Abandonnée en boite. - Récit érotique publié le 15-03-2017
Samedi soir soirée Pénétrations extrêmes et Révélations - Récit érotique publié le 07-12-2016
Vendredi soir soirée dilatation extrême - Récit érotique publié le 14-10-2016
Le vendredi soir soirée en boite et nouvelles connaissances . - Récit érotique publié le 15-05-2016
Retour à la vie normale et soirée au restaurant - Récit érotique publié le 30-04-2016
WE 1er Mai Samedi Soirée Privée - Récit érotique publié le 11-04-2016
Jeudi : Acte 2 première qu’avec des petits jeunes - Récit érotique publié le 27-03-2016
Jeudi : Acte 1 : première qu’avec des très gros calibres - Récit érotique publié le 26-01-2016
Mercredi Soirée surprise et petits jeunes Acte2 : la tournante - Récit érotique publié le 02-11-2015
Mercredi Soirée surprise et petits jeunes Acte 1 - Récit érotique publié le 05-10-2015
Journée bateau et cours de pute - Récit érotique publié le 19-07-2015
Semaine du 1er mai Lundi acte 2 tournante de chantier - Récit érotique publié le 11-06-2015
Semaine 1er mai Lundi acte 1, tournant au bureau - Récit érotique publié le 07-04-2015
Semaine 1er mai Dimanche Défonce à la plage - Récit érotique publié le 24-02-2015
WE 1 Mai samedi soir acte 2 le chemin caillouteux - Récit érotique publié le 30-01-2015
Semaine 1er mai Samedi soir:Sodomisée en boite - Récit érotique publié le 19-11-2014
Semaine de vacances 1er mai. Départ - Récit érotique publié le 04-11-2014
WE fin Avril Samedi soirée gang bang et pénétrations extrêmes - Récit érotique publié le 21-10-2014
WE fin Avril direction la campagne - Récit érotique publié le 11-10-2014
WE fin Avril gang bang et dilatations extrêmes - Récit érotique publié le 12-09-2014
WE de Pâques 2 Diner et soirée privés. - Récit érotique publié le 01-08-2014
WE de Pâques Diner et soirée en boite - Récit érotique publié le 29-06-2014
WE de Pâques - Récit érotique publié le 30-05-2014
We à la campagne Diner très hot, punition et défonce totale - Récit érotique publié le 03-05-2014
Le WE 2 partie 4 sodomisée par une femme - Récit érotique publié le 04-04-2014
Réveil surprise et défonce totale - Récit érotique publié le 22-03-2014
Approche de la fin mars : dilatation et défonce - Récit érotique publié le 11-03-2014
Soirée surprise, poursuite des dilatations et jouissance extrême - Récit érotique publié le 28-02-2014
Poursuite des dilatations - Récit érotique publié le 20-01-2014
Le vendredi soir, je me fais violer - Récit érotique publié le 13-01-2014
Soirée surprise et dilatations - Récit érotique publié le 01-10-2013
Mon anniversaire - Récit érotique publié le 08-09-2013
Réflexion après WE1 ouest et bonnes résolutions - Récit érotique publié le 22-08-2013
Le diner et la sortie en boite WE ouest - Récit érotique publié le 01-06-2013
we ouest arrivée - Récit érotique publié le 17-04-2013
La surprise de la semaine et WE vers l'ouest - Récit érotique publié le 19-03-2013


Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par alexmasseur13 le 2019-06-25 ....
• Par Pierre2 le 2019-06-24 ....
• Par Anthonyx le 2019-06-24 ....
• Par Anonyme le 2019-06-23 ....
• Par Anonyme le 2019-06-22 ....
• Par Cyberplaisir le 2019-06-21 ....
• Par BeurTbm le 2019-06-21 ....
• Par carl renan le 2019-06-20 ....
• Par Ma langue le 2019-06-19 ....
• Par Nudiste le 2019-06-19 ....





Online porn video at mobile phone


vieux et jeune pornomissionnaire sexenet echangistessexe francais amateurgros sainssexe en bresexe camfemme fontaine sexesexe toyshistoires erotiquehistoires de sexe(s)recit sexerecit erotique gaycandaulisme plageporno dominationsexe jeune fillesexe a la plagesexe amarecits gaysfr.sex.comfemme fontaine sexeenterrement de vie de jeune fille sexesexe asiatiquesexe sexyhds menumatures sexevideo amateur de sexegorge profonde extremesexe francaisesexe a la plagehistoire hdsbdsm fantaisiesbdsm gratuitma cousine me sucedessin sexebaise arabesexe en streamingsexe girlsphoto-erotique.orgsexe streamingseins sexecandaulisme a la plagevideo gay sexeposition sexemamie sexesexe romantiquehistoire hdsrecit ero doctigro seinhistoire erotiquefrance sexemature sans culottefilm herotiquebite sexehds recithistoires bdsmhistoires hdsamateurs et sexehistoires de gaysmovies sexehds recitsexe femmesodomie extremevideo amateur de sexefemmes dominatricema femme sans culottesexe pere fillesexe amateurhistoires hdssexe lesbiennesrecit hdsrecit erotique gaysexe videoshistoire erotiqueautofellationporno fistrecit erotique illustrelectures erotiqueshds sexvideo sexe gratuitmedecin pornohistoire de lesbiennesexe dans les boissexe femme maturehistoires de sexesex amateur francaissexe noirhistoire hdsphoto sexe hommerecits de lesbiennes