... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Nous et rien que nous (3)


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Sahata147 [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur femme. - Email :

• 4 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.2 • Cote moyenne attribuée par HDS : 10.0
• L'ensemble des récits érotiques de Sahata147 ont reçu un total de 8 605 visites.

sexe récit : Nous et rien que nous (3) Histoire érotique Publiée sur HDS le 10-04-2019 dans la catégorie Entre-nous, hommes et femmes
Tags: Jeunes Romantisme Missionnaire
Cette histoire de sexe a été affichée 1636 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Nous et rien que nous (3) ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Nous et rien que nous (3) ( 10.0 /10 )
Couleur du fond :




Nous et rien que nous (3)

[ELLE]
Cela fait 3 mois que nous nous sommes rencontrés et pas une journée ne s’écoule sans que nous nous voyions ou nous envoyions des messages.
Mais ces derniers jours ont été particulièrement longs et compliqués pour nous et ce samedi ne fait pas exception. Obligée d’assister à mes cours de la matinée, je prends le chemin du retour en soupirant. Cela fait presque 4 jours que nous ne nous sommes pas vus et ta compagnie me manque.
Après un long moment dans les transports parisiens à t’envoyer des messages pour faire défiler le temps plus vite, j’arrive enfin chez moi.
Je pose mes affaires et m’étire en soupirant de nouveau. Je regarde ma montre. 15h passé. Je regarde mon sac de cours d’un air boudeur. Tellement de travail pour si peu de temps de détente.
Mais j’ai à peine le temps de me laver les mains et de mettre de l’eau à chauffer dans l’idée de me faire des pâtes que l’interphone se met à sonner, ce qui me fait sursauter.
Je suis un peu surprise car je n’attends personne mais ça ne m’empêche pas de m’approcher de la porte.
Mon cœur bondit dans ma poitrine quand je réponds. Quand je TE réponds. Ta voix malicieuse remonte jusqu’à moi et je m’empresse de t’ouvrir, un grand sourire sur mes lèvres.

[LUI]
Je monte les escaliers quatre à quatre pour courir jusqu’à ton appartement.
Tu ouvres doucement la porte et il ne te faut qu’une fraction de seconde pour venir te blottir entre mes bras que je t’ouvre avec un grand sourire.
Je suis ravi que ma petite surprise te fasse de l’effet. J'ai à peine passé le pas de la porte que mes lèvres se posent sur les tiennes. Je te sers fort contre moi.
Cette semaine de travail m’a paru interminable, loin de toi. Je retrouve avec bonheur ton sourire et ta langue qui danse joyeusement avec la mienne. Toujours enlacés, je referme la porte d’un petit coup de pied.
Ton enfoui ton visage dans le creux de mon cou alors que nous nous asseyons sur le canapé.
« Je croyais que tu travaillais encore aujourd’hui. » tu murmures sans lâcher mon cou.
« J’ai été libéré plus tôt. Et comme tu m’as dit que tu rentrais aussi chez toi, je n’ai pas pu résister. »
Tu souris de plus belle en caressant l’arrière de ma tête. Je soupire de contentement en te serrant aussi contre moi.

[ELLE]
Je relève la tête pour poser mon front contre le tien. Nos regards se croisent et nous sourions, ravis d’enfin nous retrouver. Tu poses doucement tes lèvres sur les miennes. Tu m’enlaces en faisant glisser tes mains sur mes hanches et dans ma nuque.
Mais soudain, le gargouillis de la casserole laissée sur le feu me fait sursauter.
« Oh excuse-moi, il faut que j’arrête le gaz de la cuisinière. On pourrait avoir de sérieux ennuis sinon. » dis-je en émettant un petit rire.
Tu hoches la tête avec un sourire. Je me lève et me dépêche de rejoindre mon petit coin cuisine.
Tandis que je tourne le bouton pour arrêter le feu, je t’entends être pris d’une soudaine et violente quinte de toux. Je me retourne vers toi pour te voir cacher ta bouche de ta main en me tournant le dos.
Tes épaules se soulèvent durement au rythme de tes toussotements.

[LUI]
Mes poumons et ma gorge s’enflamment alors que j’essaye au mieux de stopper cette toux.
Je t’entends revenir vers moi et caresser mon dos.
Après quelques minutes ininterrompues de toussotements, j’arrive enfin à reprendre normalement mon souffle.
« Est-ce que ça va ? » tu me demandes, visiblement inquiète tandis que tu poses ta main sur la mienne.
« Oui oui, excuse-moi. Je suis con, je m’étrangle avec ma propre salive, c’est tout ! » dis-je avec un rire en essuyant une larme au coin de mon œil.
Je te vois froncer les sourcils puis sourire. Tu poses ta tête sur mon épaule en fermant les yeux. Je te suis du regard avant de caresser doucement ta joue en emprisonnant tes doigts avec les miens de mon autre main.
Nous discutons doucement en nous racontant nos journées. Mais rapidement nos paroles cessent, coupées par nos baisers qui deviennent de plus en plus insistants.
Je te serre contre moi en enserrant tes hanches tandis que tes mains caressent les bords de ma mâchoire ainsi que mes joues.

[ELLE]
Je te rends ton éteinte en souriant.
Mes bras glissent autour de ton cou et mes lèvres ne se détachent pas des tiennes. Nos langues entament une danse joyeuse danse l'une autour de l'autre. Je te serre encore plus contre moi.
Au fur et à mesure, je me sens basculer en arrière et bientôt ma tête se retrouve posée sur l’accoudoir du canapé. Au-dessus de moi, tes mains caressent mes épaules en descendant doucement vers mon ventre. Tes doigts effleurent ma poitrine, longent la bordure de mon soutien-gorge que tu devines sous mon t-shirt avant de poursuivre leur chemin.
Arrivées à la ceinture de mon jean, tes mains passent sous le tissu de mon haut et le soulève doucement. Tu déposes quelques baisers sur mon ventre en caressant mes hanches.

[LUI]
Mes doigts caressent tes côtes mais bientôt je vois ta poitrine s’élever rapidement alors qu’un rire s’échappe de tes lèvres.
« Tu me chatouilles » tu me confies en me relevant le menton. Un sourire narquois prend place sur mes lèvres alors que mes caresses deviennent plus insistantes sur tes hanches et sur tes côtes.
« Ah oui ? je demande alors que tu tors de rire. Je suis vraiment désolé, je ne fais pas exprès. » je poursuis alors que tu tentes de te dégager.
La figure marbrée de rouge à cause de ton agitation et de tes éclats de rire, tu finis par glisser le long du canapé avant de tenter de t’échapper en courant.
Mais je te rattrape par le poignet en me levant à mon tour d’un bond. Je t’emprisonne dans mes bras en t’embrassant langoureusement, nos rires mêlés l’un à l’autre.

[ELLE]
Tu me fais reculer contre le mur. Je suis maintenant prisonnière de tes bras et de tes baisers.
Tu m’embrasses dans le cou en posant doucement tes mains sur mes hanches.
Je caresse ta tête en reprenant mon souffle. Tu relèves ton visage pour venir m’embrasser. J’accentue nos effusions en passant mes mains dans mon cou et en collant mon corps au tien. Je souris sous tes baisers qui deviennent de plus en plus insistants.

[LUI]
Ton parfum et ta langue m'enivrent, j'ai envie qu'on ne fasse qu'un. Mon cœur chante et je te serre encore plus fort dans mes bras, contre le mur. Je caresse tes hanches et tes cuisses, je les soulève même pour que tes jambes viennent enlacer mon bassin.
J’avance encore plus contre toi pour ne laisser aucun espace entre nous
Je perds mon visage dans les plis dans ton pull, respirant ton parfum que j’aime tant. Tes mains poursuivent leur chemin dans mes cheveux et dans ma nuque.
Tes caresses me font un bien fou et m'apaisent. Je serre fort l’arrière de ton gilet dans mon poing avant de m’immobiliser, mon front posé contre ton épaule.

[ELLE]
Je relève la tête en ne te sentant plus bouger.
« Tout va bien ? » je demande en enserrant tes épaules et te serrant plus fort contre moi.
Je devine un hochement de ta tête contre mon épaule avant que tu relèves à ton tour ton visage.
Je souris en caressant ta joue. Tu avances ta figure de la mienne pour venir sceller tes lèvres avec les miennes.
J’étreins tes épaules en enserrant ton bassin de mes jambes tandis que tes mains continuent de courir sur mes hanches.

[LUI]
Je te décolle du mur en te portant toujours. Je continue de t’embrasser alors que mes mains passent sous tes fesses pour te soutenir. J’en profite bien sûr pour les caresser alors que le sourire sur tes lèvres se fait plus large.
Doucement, j’avance jusqu’à ta chambre où je t’allonge une fois arrivé au bord su lit.

[ELLE]
Je t’entraine avec moi en m'allongeant, mes bras autour de ton cou. Je continue à t'embrasser, mes mains caressant toujours tes cheveux. Tu passes tes mains le long de ma peau, en dessous de mon t-shirt légèrement surélevé par nos étreintes.

[LUI]
Ta peau est si douce, et mon excitation continue de grimper que mes doigts effleurent tes hanches. Je retire ton t-shirt doucement, attendant toujours ton approbation avant de poursuivre mes gestes.
Je viens caresser ta poitrine et embrasser ton ventre.
Tes jambes enserrent toujours mes reins alors que mes genoux prennent place vers l’intérieur de tes cuisses.
Mes mains poursuivent leur danse sur tes hanches mais ton pantalon me gêne. Je me redresse tranquillement pour y remédier.

[ELLE]
Je passe mes mains le long de ta taille pour retirer ta ceinture tandis que tu fais pareil avec moi. Je te regarde en souriant. Tes yeux sont pleins d'envie. Je me redresse sur mes coudes pour t'embrasser tandis que ta ceinture et la mienne s’ouvrent.
Je caresse ta joue alors que tes mains s’affairent à ouvrir mon soutien-gorge. Je m’avance vers toi pour te faciliter la tâche. Bientôt, la pièce de vêtement chute entre nous et tes lèvres retrouvent les miennes.

[LUI]
Je t'embrasse une dernière fois, nos bouches se décollent et un petit sourire nous illumine tous les deux.
Je retire en premier mon pantalon. La bosse formée sur mon entrejambe nous fait rougir tous les deux. Tu caresses gentiment ma joue du bout de tes doigts alors que je pose à mon tour mes mains sur le bord de ton pantalon.
Mes doigts effleurent tes hanches et descendent sensuellement ton bas.
Ceux-ci laissent apparaitre une petite culotte très sexy que je viens caresser doucement une fois le pantalon disparu.

[ELLE]
Je ris de nouveau sous tes caresses. Tu t'allonges à nouveau sur moi avec un grand sourire sur les lèvres et les joues marbrées de rouge. Tu me sers fort dans tes bras tandis que je t'embrasse dans le cou. Je sens ton excitation monter tandis que la mienne fait de même. Tes mains descendent le long de mes hanches et tes caresses se font de plus en plus insistantes.

[LUI]
Ta tendresse envers moi et tes baisers m'excitent et me donnent envie d'en avoir toujours plus. Je veux te faire du bien. Mon cœur s’embrase. Je ne réponds plus de rien.
Mes baisers descendent le long de ton corps jusqu'à arriver sur ta petite culotte. Je commence à embrasser ton sexe à travers le tissu alors que j’entends tes premiers soupirs de plaisir.

[ELLE]
Mon rythme cardiaque s’accélère. J'ai envie de te sentir en moi. La chaleur dans mon bas ventre continue de grandir alors que tu poursuis tes caresses et de faire des mouvements de bassin. Je ferme les yeux pour mieux en profiter.
À tâtons, je cherche du bout des doigts ma table de nuit pour attraper la boite de préservatifs.

[LUI]
Ce geste est un message que je comprends bien.
Je retire doucement ta petite culotte pour libérer ton sexe qui ne demandait que ça. Je remonte vers tes lèvres pour t'embrasser à nouveau.
Mon sexe, toujours prisonnier de ma dernière pièce de tissu, continue de grandir. Mais bientôt je sens tes doigts se promener le long de mes reins et jouer avec la ceinture de mon boxer.

[ELLE]
Je passe mes doigts entre l'élastique et ton bassin. Je te sens frémir à ce contact. Je descends doucement ton boxer le long de tes cuisses en souriant. Ton excitation est visible et mon cœur se met à battre encore plus fort dans ma poitrine. Tu te penches sur moi en souriant tandis que je finis de te retirer la petite pièce de vêtement.

[LUI]
Je suis aux anges, ravi de partager ces moments avec toi.
À ce moment, trois petits mots traversent ma tête et mon cœur mais je préfère les garder pour moi, craignant de gâcher notre moment en voulant aller trop vite. Tu me fais vraiment beaucoup de bien, j'ai envie de te le rendre.
J'attrape un préservatif et le déroule le long de mon sexe.
Je me place entre tes jambes avant de venir t’embrasser une énième fois.

[ELLE]
Je sens ton sexe contre le mien. Ce contact me fait frissonner. Je souris sous tes baisers. Je te sens faire de petit mouvement de bassin et commencer à fait entrer ton sexe dans le mien. Je gémis légèrement en serrant les draps dans mes poings.
Ta main vient se poser sur la mienne et nos doigts s’enlacent alors que je me cambre pour faciliter tes mouvements.

[LUI]
Mon sexe est à présent au fond du tien. Je gémis à cette sensation qui m'avait tant manquée.
Je commence à faire des vas et viens, doucement d’abord puis de plus en plus rapidement et puissant,
Je m’allonge complètement sur toi, cherchant le plus grand contact possible avec ta peau.
Une fois encore tes jambes m'enlacent et m’encouragent à poursuivre tandis que je t’embrasse dans le cou.

ELLE]
Tes mouvements me font gémir. Je serre mes bras autour de ton cou aussi fort que je peux. Je ferme les yeux pour mieux profiter du moment et de tes mouvements doux mais décidés. Je cherche tes lèvres pour t'embrasser tandis que tu continues tes vas et viens.
Je me cambre comme je peux pour accentuer tes pénétrations tandis que nos baisers nous essoufflent tous les deux.

[LUI]
Je suis à bout de souffle mais cela ne m’empêche de continuer mes caresses, mes baisers et mes mouvements de hanche.
Je te serre dans mes bras, j’enserre tes épaules tellement fortement que je crains un instant de te briser les os.
J’accélère toujours mes vas et viens, cherchant à te faire le plus de bien possible. Je te vois te mordre la lèvre inférieure pour réprimer tes gémissements de plaisir qui sont font de plus en plus audibles.
Je plonge alors encore une fois sur ta bouche pour mêler ma langue avec la tienne.

[ELLE]
Tes gestes me font presque crier de plaisir. Je balance ma tête en arrière pour me courber encore plus. Tes mains remontent sur mes côtes puis sur ma poitrine, ce qui me fait frissonner.
Je me concentre sur tes mouvements de vas et viens, les yeux clos sous tes baisers.
Mais la tension devient trop forte et je finis par jouir sous tes coups de reins, tentant d’étouffer mon cri de plaisir avec ma main.

[LUI]
Je suis ravi de voir que tu te lâches de plus en plus avec moi, même si ta main que je retire doucement de ta bouche trahit encore un peu de retenue de ta part. Te voir crier de plaisir est une vision euphorisante. Je te trouve tellement magnifique à ce moment.
Je suis sur le point de craquer. Je continue quelques vas et vient en caressant ton corps.

[ELLE]
Je te regarde te redresser en basculant ta tête en arrière.
Tes lèvres laissent échapper un long gémissement alors que tu jouis à ton tour. Mon cœur bat fort dans ma poitrine alors que je te regarde t’effondrer sur mon corps.
Tu relèves la tête et avance ton visage vers le mien pour venir m’embrasser langoureusement. Je caresse l’arrière de ta tête et ta joue de mes mains en souriant tandis que tes bras enserrent mes hanches.

[LUI]
Je suis vraiment bien allongé sur toi. Je ferme les yeux en posant ma tête sur le haut de ta poitrine.
Je me sens tout à coup très fatigué.
Tes caresses douces et affectueuses me bercent. Je peine à retrouver une respiration normale et ma cage thoracique qui s’élève à un rythme effréné me fatigue encore plus.
Je serre encore plus contre moi en sentant tes lèvres se poser sur mon front.

[ELLE]
Je souris en te voyant fermer les yeux. Je poursuis mes caresses dans tes cheveux tandis que je vois enfin ta respiration redevenir normale.
J'entends mon portable sonner à côté de nous. Je ne m'y intéresse pas mais la sonnerie se fait insistante. À regret, je tends la main pour regarder l'écran du téléphone. Je sens une onde de panique me traverser les veines en voyant le nom "maman" sur l'interface d'appel.

[LUI]
Je me fige également en voyant ton expression de panique se peindre sur tes traits. Ton visage affolé me fait froncer les sourcils et battre mon cœur à une vitesse folle. Je n’ose plus bouger, mon corps nu contre le tien, complètement pétrifié.
Et même si ce n’est qu’un coup de fil, ce qui pourrait paraître anodin de prime abord, ta mine effarée traduit de manière cruelle ce qui risque d’arriver dans quelques minutes.

[ELLE]
Je te regarde dans les yeux tandis que je réponds en essayant de prendre une voix calme.
Ma mère me dit qu'elle est dans le coin et qu’elle compte venir passer la soirée avec moi, afin de dîner en tête à tête.
Je hoche la tête en m’asseyant, lui répondant que cette surprise me fait « plaisir », avec un petit clin d’œil à ton intention.
Tu souris à ton tour, ta tête maintenant posée sur mon ventre.
Ma mère poursuit sa conversation en me demandant ce que je voudrais manger et qu’elle passera le prendre avant de venir ici. Je réponds un peu distraitement et mets rapidement fin à la discussion.
Je raccroche puis me mets à rire, d’un rire nerveux.

[LUI]
Ton rire fait battre mon cœur plus fort encore, réchauffant ma poitrine.
Tu baisses les yeux vers moi et dépose un nouveau baiser sur mon front avant de me pousser vivement hors du lit.
Tu m’ordonnes d’aller à la salle de bain pendant que tu rassembles mes affaires, toujours en rigolant.
Riant à mon tour, je me précipite vers la salle d’eau avant de revenir en courant pour t'embrasser une fois encore, ce qui t'agace et te fait rire à la fois.
Je te serre contre moi en te soulevant un peu.
Tu mets fin à notre baiser en m’implorant de me dépêcher. Je me hâte de prendre une douche et de me rincer. Je reviens alors dans la chambre pour m'habiller le plus vite possible

[ELLE]
Je ne peux pas m'arrêter de rire de la situation. Je te regarde t'habiller puis te raccompagne jusqu'à à la sortie. Toujours nue, j’attrape ma robe de chambre que j’avais abandonnée ce matin sur un dossier de chaise alors que tu ouvres la porte. Je me penche pour t'embrasser. Tu passes ta main dans mes cheveux et ta langue roule contre la mienne.

[LUI]
Notre au revoir me pince un peu le cœur, j’aurai souhaité rester avec toi ce soir.
Voyant ma mine triste, tu relèves mon visage en posant ta main sur ma joue.
« On se revoit vite, c’est promis, tu murmures en te blottissant contre mon torse. Et cette fois, on passera la soirée ensemble. »
Je hoche la tête en te serrant contre moi. J’ai envie de te dire quelque chose mais ce n’est malheureusement pas le moment. Après une longue étreinte qui me semble encore trop courte, je t’embrasse et te fais un grand sourire
« J’ai hâte princesse. » dis-je en posant mes lèvres sur tes phalanges avant de m’enfuir dans les escaliers après un dernier signe de la main.

[ELLE]
Je te regarde disparaître dans la cage d'escaliers avant de refermer la porte en soupirant.
Un sourire béat prend place sur mes lèvres alors que je cours vers ma chambre pour remettre de l'ordre. Une fois la couette repliée et mes affaires rassemblées, je me précipite sous la douche.
J’ai à peine le temps de couper l’eau après avoir fini de me savonner et d’attraper une serviette que j’entends la sonnerie de mon interphone retentir.
Je souris en imaginant que ma mère et l’homme qui occupe mes pensées se sont peut-être croisés en bas de chez moi.

À suivre...
J'espère que ce chapitre vous a plu !
N'hésitez pas à laisser un commentaire pour nous donner vos impressions !


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs


Comme les premières histoires c’est un vrai plaisir de lire ce récit
Merci
Pierre



Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :


Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Piment le 2019-06-17 ....
• Par 50 nuances de grey le 2019-06-16 ....
• Par Cybervoyeur le 2019-06-15 ....
• Par Lusex le 2019-06-15 ....
• Par Madame rêve le 2019-06-15 ....
• Par Antoine le 2019-06-14 ....
• Par Cerise54 le 2019-06-14 ....
• Par picabanc le 2019-06-14 ....
• Par Passifdominant le 2019-06-14 ....
• Par Julien le 2019-06-13 ....





Online porn video at mobile phone


sexe rapidelesbienne sexetatouage sexvideo sexe amateurhds histvideo sexe freesexe xxxvieilles cochoneshistoires hdshds histoiresexe animauxhistoire desexegayerossexe entre femmeescorte sexegros nibardescort boy gaypetits seins nuscaudalisme.comsexe photophotos sexesexetagsexe toyshds histoire de sexesexe entre frere et soeursexe sodomierecits gaysgros sexehds recitsexe forcerecits zoophileshistoires erotiqueforum sexelesdebiles sexesexe referencesexe amateur francaissexe libertinsex gratuit francaissex francais gratuitrecits hdssexe zoophiliemaman sexebites geantesfemmes fesseesphoto sexesexe francaishistoire desexesexe naturistehistoires sexj'offre ma femmefemmes sexsex lesbienneshds histjeux sexe gratuitcandolismecandaulisme.frreference sexehistoire sexebdsm gratuitlesbienne smsex.arabesexe soumissionrecit sexetatouage sexgro seinrecits de sexerecit gayhistoires xhamsterhds sexenudiste sexesexe sur la plagesexe romantiquehistoireserotiques