... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Max (4): et la main de la domina


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Romainro [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : romainroyahoocom

• 265 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.0 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.1
• L'ensemble des récits érotiques de Romainro ont reçu un total de 1 881 023 visites.

sexe récit : Max (4): et la main de la domina Histoire érotique Publiée sur HDS le 27-04-2019 dans la catégorie Dominants et dominés
Tags: Première fois Dominatrix Fist-fucking
Cette histoire de sexe a été affichée 3564 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Max (4): et la main de la domina ( 10.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Max (4): et la main de la domina ( 9.0 /10 )
Couleur du fond :




Max (4): et la main de la domina

Comme je vous l’ai promis me revoilà pour vous raconter une nouvelle aventure. Cette fois je monte le degré d’un niveau car je vais vous raconter le moment où j’ai vraiment réaliser qu’une bonne chienne dort en moi.

Effectivement, depuis un certain temps j’ai envie d’aller un peu plus loin dans le côté hard du sexe. Même comme je suis seul, je prends un malin plaisir à m’exciter en me triturant les tétons. J’aime les pincer, tirer dessus… j’aime aussi y accrocher des pinces à linges et tirer dessus pour faire encore plus bander mes tétines.

En solitaire je prends souvent mon pied en me sodomisant avec différents objets. Soit je me tourne vers des légumes comme la carottes, la courgette, le concombre… ou sur les manches de marteaux et les aérosols. Mon préféré reste les poteaux de mon lit chez mes parents en forme de plug (voir Max 1). Depuis quelques temps j’aime me donner encore plus de plaisir en me torturant la poitrine, soit avec des objets ou simplement mes doigts.

Un soir, je suis en train de me donner du plaisir, en solitaire, le plus hard possible. Je prends bien mon pied et finit par m’arroser le ventre sans même me caresser. Mon cul rempli et mes tétons traumatisés suffisent à me faire jouir. Pourtant j’ai envie de plus. Je feuilleté un magasine SM que je me suis acheté et je sens ma queue durcir en m’imaginant à la place des soumis.

Les dernières pages sont consacrées aux petites annonces. Même si je sais très bien que je n’y trouverai pas mon bonheur je les lis. Une m’intrigue plus particulièrement, elle dit simplement:
« DOMINA mûre aime initier. »
Il y a aussi un numéro de téléphone.

Même si j’ai peur que ça soit une arnaque je ne peux m’empêcher de composer le numéro. Pendant que ça sonne je me dis que cette annonce à été écrite pour moi. Après le bonjour de politesse je mets un petit moment à réussir à enchaîner:
« Je vous appelle… à propos de l’annonce. »
La voix de la femme est très douce et son vocabulaire témoigne d’une certaine éducation.

Elle me demande en premier de me décrire, ensuite elle m’interroge sur mes pratiques actuelles. Je lui explique que je couche avec des femmes mais aussi avec des hommes. Qu’avec ses derniers j’adore me sentir femme et salope. Je lui avoue aussi la découverte, récente, de mes tétons comme zones très érogènes. Elle ponctue régulièrement mes phrases par des « très bien ».

Ensuite elle veut savoir pourquoi je me suis décidé à appeler ce numéro et ce que j’espère trouver. Je lui explique que les mots Domina et initiation me parlent beaucoup. Que depuis un moment j’ai envie de faire l’amour de façon plus brutal, j’ai envie de réveiller la salope qui dort en moi. Elle me répond qu’elle pense que je serai plus attirer par ce genre de rapport avec un homme mais me propose quand même une rencontre chez elle pour parler des différentes possibilités.

Avant de me rendre chez elle le jour convenu, je me rase bien pour être assez lisse et sous la douche je me fais un lavement. Même si nous avons convenu de juste discuter je préfère être prêt au cas où. Je m’habille avec un pantalon et une chemise, comme elle me l’a demandé et je me rends à l’adresse qu’elle m’a donné dans le 17ieme arrondissement de Paris.

Je me retrouve devant un immeuble bourgeois, je comprends encore mieux pourquoi elle a insister sur la discrétion. Je sonne à sa porte à midi pile comme convenu. C’est une petite femme brune d’une cinquantaine d’année habillé d’un tailleur noir plutôt stricte. On se sert la main et elle me fait rentrer chez elle. Nous nous installons dans un salon qui ressemble à une galerie d’art vu le nombre de tableaux accrochés aux murs.

Alors que nous buvons un thé, elle entame la discussion. Elle a 52 et est divorcée depuis quelques années. D’après mon estimation elle doit faire 1m60 pour une cinquantaine de kilos. Elle m’explique qu’elle est Domina depuis une bonne dizaine d’années. Elle ajoute qu’avec elle, comme avec les autres Domina, je dois l’appeler Maitresse et évidement la vouvoyer. Elle me rassure tout de suite en disant que nous devons fixer ensemble les limites de notre jeu.

Elle en profite pour me donner ses pratiques, le problème c’est que j’ai envie de tout tester. Aussi bien les pinces mais aussi l’uro, les fessées, être attaché en laisse ou à des chaines, m’exhiber…. mais ce qui me fait le plus bander c’est quand elle parle de fist. Par contre elle me précise bien qu’il y aura uniquement des vrais rapports sexuels que si elle le décide.

Nous fixons notre premier essai pour dans deux jours. Avant de repartir de chez elle, Maitresse m’explique qu’elle veut que je me sois fait un lavement et que je sois totalement épilé « aussi bien le pubis que la tige et les couilles mais également les fesses et la raie ». Pas de soucis c’est une habitude que j’ai pris il y’a déjà un moment.

Exactement 48 heures après la première fois, je sonne à la porte de ma première Maitresse, préparé comme elle me l’a demandé. Cette fois elle est dans une tout autre tenue que la fois précédente. Ses cheveux sont attachés, elle porte un soutien gorge qui ne fait que maintenir les seins sans les cacher. Une guêpière met encore plus ses formes en valeur. Elle porte un string fendu sur le devant et est plus grande de quelques centimètres grâce a des talons aiguilles.

Elle me regarde beaucoup plus froidement que 2 jours plus tôt et me dit sèchement de rentrer. Une fois la porte refermée, elle m’ordonne de me déshabiller. Alors que j’enlève mes habits l’un après l’autre je sens une boule d’appréhension dans mon ventre même si elle m’a dit que pour notre première fois elle restera «  soft ». Quand j’enlève mon slip, je sens que mon sexe est recroquevillé, je ne baisse pas les yeux mais ne la regarde pas directement non plus.

Quand je vois Maitresse attraper une badine sur un guidon et la glisser entre mes cuisses, mon angoisse augmente. Elle me tape gentiment avec pour que j’écarte les jambes. une fois que je me suis exécuté, elle tourne autour de moi pour m’inspecter des pieds à la tête. Elle écarte même mes fesses pour vérifier que je me suis bien épilé comme elle me l’a demandé.

Elle empoigne fermement mes couilles et tire dessus pour m’entrainer dans le salon. Elle s’installe dans un canapé, je reste debout devant elle. Elle ouvre, en grand ses jambes et, à travers la fente de son string, me dévoile ses lèvres intimes bien pendantes. Alors qu’elle voit mon regard sur son entrejambe, elle m’ordonne de me branler. Ca tombe bien cette vue me fait bander.

Elle me regarde faire quelques minutes et me dit:
« A 4 pattes, puceau du cul! »
Une fois que je suis dans la bonne position, Maitresse vient s’assoir sur mon dos en amazone et me fait la promener dans son immense appartement. Elle me fait faire un détour par la salle de bain, sans descendre de mon dos elle attrape un pot de crème et une serviette puis nous retournons dans le salon.

Elle se lève de sur moi et installe la serviette par terre. Elle m’ordonne de m’allonger sur le dos. Elle fait le tour de mon corps et me donne un coup de pied au cul en me rappelant de lui répondre « Oui Maitresse », à chaque fois qu’elle me donne un ordre. Comme je ne dis rien, j’en reçois un nouveau alors qu’elle me précise que c’était un ordre du coup je lui réponds:
« Oui Maitresse. »

Elle m’enjambe et vient placer son entrejambe au dessus de mon visage. Elle s’agenouille tout doucement et s’arrête quand ma bouche et à quelques centimètre de son con. Elle m’empoigne une touffe de cheveux et en remontant ma tête elle me dit:
« Lèche moi bien avant que je t’offre mon champagne ».
Je lui réponds par un « oui Maitresse », juste avant qu’elle plaque mes lèvres contre celle de son con, je bande comme un fou.

Je commence par passer ma langue de partout avant de me focaliser sur son clito. Je le pince entre mes lèvres et tire dessus, ensuite je l’aspire alors que ma langue le titille sauvagement. Je fais redescendre ma bouche jusqu’à l’entrée de sa grotte pour la pénétrer avec. Elle gémit de plus en plus fort, elle plaque encore plus mon visage contre son pubis et je m’applique à bien lécher sa mouille qui dégouline par filet.

Au bout de quelques minutes, elle relâche l’emprise sur mes cheveux et ma tête retombe toute seule sur le sol. Je n’ai pas le temps de reprendre ma respiration qu’elle m’oblige à ouvrir la bouche en grand. Je m’exécute après un « Oui Maitresse. » Je contemple son sexe totalement épilé à travers son string à guetter le précieux liquide.

Quelques gouttes jaunâtres perle des pans de la fente de sa culotte, je m’applique à toutes les faire rentrer dans ma bouche. Tout d’un coup un jet beaucoup plus puissant s’évacue de son entrejambe et bien s’écraser directement dans ma gorge. C’est une vraie cascade, malgré le goût amer je m’applique à en avaler le plus possible. Il n’empêche qu’une partie de son précieux liquide coule à la commissure de mes lèvres. Ma bite est tellement tendue que j’en ai presque mal, j’apprécie même cette douleur.

Quand la source se tarie, j’avale les dernières gorgées que j’ai entre mes joues alors qu’elle me gratifie par des petites claques et un:
« C’est bien, tu es une bonne soumise! »
J’aime cette sensation de me sentir rabaisser, avec son urine qui commence à coller à ma peau je me sens encore plus comme son esclave sexuel.

Elle récupère la badine qu’elle avait posé sur la table basse, et me donne un coup à l’extérieur de la cuisse gauche en exigeant que je devais me mettre à 4 pattes. Une fois en position, je reçois un coup sur chaque fesses puis sur l’intérieur de mes cuisses pour que je les écarte. Elle repose la badine et vient debout derrière moi.

Sans aucun préliminaire mes couilles sont écrasées par un coup de pied. Je hurle mais plus de surprise que de douleur. Une étrange sensation envahit mon bas ventre, j’ai l’impression d’avoir le costume 3 pièces en feu pourtant je bande comme un âne. Je sens quelque chose de très froid s’étaler sur la raie des fesses parfaitement épilée.

Le contraste entre le chaleur de son coup et de la pièce avec la fraicheur du gel me fait frissonner. Maitresse passe devant moi, sa main droite porte un gant noir opaque recouverte d’une crème blanche épaisse. Alors qu’elle l’étale sur sa main gantée, elle me précise avec un air sadique:
« Tu veux que je te la rentre dans tes petites fesses? »

J’hésite un court instant et lui répond le « Oui Maitresse », qu’elle attend. Elle me regarde avec une tête énervée et me signifie que je dois lui demander comme il faut.
« Pouvez vous me rentrer votre main dans le cul?»
Elle me fait un étrange sourire et reviens derrière moi. Au lieu de sentir ses doigts se poser sur mes fesses je reçois un nouveau coup de pied sur mon costume 3 pièces. Je crie moins mais me remet tout de suite à bander.

Quand elle revient devant moi, je comprends mon erreur et répète ma phrase sans oublier de finir par un Maitresse. Même si je prends du plaisir quand elle explose mes couilles j’ai peur de trop abuser. Elle revient derrière moi et je sens rapidement un doigt me sodomiser. Il rentre très facilement, mes entrailles ont l’habitude de recevoir bien plus que ça!

Elle fait tourner son index en écartant le plus possible ma rondelle. Je ne sais pas si elle me sent assez ouvert ou si tout simplement elle le désire mais un deuxième doigt me pénètre. Moins de 10 secondes plus tard un troisième doigt m’envahit et à peine une minute plus tard ses 5 doigts en poire me lime. Maitresse les immobilise en moi pendant un moment.

J’ai envie qu’elle les remue mais quand elle les bouge c’est pour les enfoncer encore plus en moi. Malgré la pression le reste de sa main passe pas, elle pousse plus pendant quelques instants avant d’appuyer de nouveau. Ma rondelle ne cède toujours pas malgré tout les efforts qu’elle fourni. Elle retire délicatement ses doigts et me demande de me retourner sur le dos.

Maintenant elle y met une pression très progressive, plus je sens sa main s’enfoncer en moi plus j’ai peur d’avoir mal même si elle me fait que du bien. Je me détends complètement et profite de mon cul autant envahi pour la première fois. Elle me demande:
« Maintenant? »
« Oui, Maitresse. »
Je sens sa main totalement me pénétrer alors que mon cul se dilate comme jamais. La sensation est indescriptible, c’est inouï.

Elle reste un moment immobile en moi et commence par faire tourner son poignet. Ses doigts commence à s’agiter en moi, et martèlent ma paroi interne. C’est tout nouveau pour moi, j’ai l’impression que des petits feux d’artifice de bonheur partent de mon anus pour venir exploser un peu partout dans mon corps. Je hurle de bonheur. Quand je me penche pour essayer de voir, je me rends compte que je suis en demi molle. Je suis tellement excité que je pensais bander comme un taureau.

Sa main s’immobilise de nouveau, elle ressort tout doucement d’entre mes fesses en me disant:
« On va arrêter là pour aujourd’hui. »
Je la supplie du regard de continuer avant que ses doigts me quitte complètement. Comme elle ne prend pas le chemin arrière et que j’en crève d’envie, j’ose lui demander:
« Maitresse, encore un peu s’il vous plait. »
Je rajoute même un dernier « Maitresse », du coup elle me répond:
« D’accord mais tu fais le travail. »

Je prends appuie sur mes mains et commence à descendre mon bassin pour m’empaler sur sa main lentement. Elle fait tourner son poignet pour faire rentrer les têtes du métacarpien et mon cul aspire le reste. Elle agite ses doigts pendant quelques minutes, comme tout à l’heure j’ai, une nouvelle fois, des boules de chaleur et de plaisir qui explose dans tout mon corps. Même si je couine de bonheur, je sens sa main me quitter alors que gentiment, elle me dit:
« Il ne faut pas trop abîmer ton petit cul de pucelle. »

Une fois qu’elle s’est complètement retiré, j’ai l’impression que mon trou est béant, je sens de l’air rentrer. Un grand manque se crée dans mes entrailles. Maitresse m’aide à me relever et pendant que nous marchons vers la salle de bain j’ai l’impression de goutter des fesses, comme une femme avec la mouille de sa chatte. Bien que je bande fermement, je ne me suis jamais senti aussi femelle.

Alors que je me lave dans la douche sous le regard de ma nouvelle Maitresse, elle m’ordonne:
« Branle toi! »
J’empoigne ma tige bien dure qui n’attendais que ça et je commence à m’astiquer. Après une dizaine d’aller retour, elle hausse le ton:
« Plus vite je veux te voir gicler. »

Je serre encore plus les doigts autour de ma tige et j’accélère les allers retours sur ma queue. En moins de 30 secondes, un très long jet sort de mon méat suivi de 2 moins fournis. Je me dépêche de nettoyer tout ça. Ma maitresse me donne une grosse fessée en me gratifiant d’un:
« Tu es une bonne larve. »
Avant qu’elle quitte la salle de bain je lui réponds:
« Merci Maitresse. »

Après m’être lavé et habillé, je sors rejoindre ma Maitresse qui en me ramenant à la porte m’explique les effets secondaires de mon fist et me propose de l’appeler si j’ai un souci. Pour me dire au revoir, elle sort simplement:
« On se reverra. »
Et ferme la porte. Je compte bien la revoir car je pense n’avoir jamais pris autant de plaisir qu’aujourd’hui même si contrairement à ce qu’elle m’a dit plus tôt, mon cul est loin d’être vierge…


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs
Romainro

Merci pour vos commentaires, je suis sûr qu'ils font très plaisir à Max. La suite de ses aventures sera bientôt en ligne.
Les adeptes de l'uro ne sont pas d'accord avec toi Albert, les douches dorées sont un échange et non un abaissement même si la relation dominant dominé peut rentré en compte. En aucun cas il y a de la souffrance.
Je suis pas sûr que Max veuille échangerais peut être partager.
Madame ou mademoiselle, comme je le disais tous les gouts sont dans la nature pour les jeux de pisse par contre beaucoup d'hommes aiment que l'on s'occupe de leur cul et petit trou mais ils sont trop gênés pour l'admettre.



Très chaude cette histoire. J'ai découvert l'uro récemment et j'ai adoré ça



Se faire uriner dessus non. Par contre la chance pour 1 femme d'avoir pu profiter de son cul. Ca change des hommes qui veulent sodomiser les femmes mais refusent que les femmes leurs fassent pareil au pretexte que ceux ne sont pas des homos !!!



mmh
on échange notre place, boire la maitresse et se faire fister profondément, un vrai plaisir... exquis..
La suite ?



HISTOIRE comme d'habitude bien écrite, mais je ne me suis jamais abaisser a me faire pisser dessus . Pour moi avoir une relation sexuelle avec un ou une partenaire dans le respect l'un de l'autre et nettement plus agréable sans faire souffrir ou manquer de respect vers son partenaire .




bonjour c est super car je suis adepte de la suprematie feminine et j aimerai que cela m arrive le plus souvent aux plaisir de vous lire et bonne continuation


Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :


Autres histoires érotiques publiées par Romainro


Je suis invité à un apéro chaud chez Claire et François - Récit érotique publié le 16-06-2019
Petite baise au réveil avec ma cousine Dorothée (5) - Récit érotique publié le 12-06-2019
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (7): premières relations assumées entre potes - Récit érotique publié le 11-06-2019
Coline (8): doit assumer les conséquences de ses actes - Récit érotique publié le 09-06-2019
Les fantasmes de Damien (8): Un voyage en Espagne muy caliente - Récit érotique publié le 07-06-2019
Le mari bande mou, Julien et moi nous occupons de sa salope de femme - Récit érotique publié le 05-06-2019
Max (6): rencontre avec candauliste et dominateur, la suite - Récit érotique publié le 04-06-2019
Gang bang au sex shop pour cette coquine de Claire - Récit érotique publié le 02-06-2019
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (6): Un étrange cocktail. - Récit érotique publié le 31-05-2019
Stéphanie (2): de bronzette intégrale à quatuor de baise - Récit érotique publié le 29-05-2019
J’ai trouvé une bonne lope dans un sauna gay parisien - Récit érotique publié le 27-05-2019
Stéphanie (1): Julien et moi profitons de ma voisine qui bronze à poil sur son balcon - Récit érotique publié le 22-05-2019
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (5): On étale pas que de la crème sur leurs corps - Récit érotique publié le 21-05-2019
Max (5): Rencontre avec un couple candauliste - Récit érotique publié le 19-05-2019
Claire veut montrer à son nouveau mec qu’elle adore s’amuser 2 queues, la suite - Récit érotique publié le 18-05-2019
Coline (7): L’orgasme grâce à ses deux amours - Récit érotique publié le 16-05-2019
Claire veut montrer à son nouveau mec qu’elle adore s’amuser 2 queues - Récit érotique publié le 15-05-2019
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (4): le crémage de magnifique quadras - Récit érotique publié le 13-05-2019
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (3): Un excellent dessert - Récit érotique publié le 11-05-2019
J’ai besoin de sentir une queue dans mon cul - Récit érotique publié le 10-05-2019
Les fantasmes de Damien (7): Sophie et le neveu - Récit érotique publié le 08-05-2019
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (2): Première douche à 3 et … - Récit érotique publié le 07-05-2019
Coline (6): veut de plus en plus de partage - Récit érotique publié le 05-05-2019
Claire se fait partouzer par des mecs en ruts et une nana - Récit érotique publié le 03-05-2019
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (1): Petite séance de masturbation - Récit érotique publié le 01-05-2019
Claire me demande de l’exhiber devant des mecs en ruts - Récit érotique publié le 29-04-2019
Max (4): et la main de la domina - Récit érotique publié le 27-04-2019
Je suis invité à m’amuser avec un couple mais pas que… - Récit érotique publié le 25-04-2019
Les fantasmes de Damien (6): Sophie fait un check-up complet chez le médecin - Récit érotique publié le 23-04-2019
Les vacances 19: dans un cruising genevois, ça finit par une domination - Récit érotique publié le 21-04-2019
Coline (5) cède à la tentation - Récit érotique publié le 19-04-2019
Petits jeux vibrants entre voisins de camping 3 - Récit érotique publié le 17-04-2019
Petits jeux humides entre voisins de camping 2 - Récit érotique publié le 15-04-2019
Petits jeux d’exhibition entre voisins de camping - Récit érotique publié le 13-04-2019
Je suis accueilli par une inconnue, à mon arrivée à Toulouse - Récit érotique publié le 11-04-2019
Max (3): Se met au sport dans une salle super - Récit érotique publié le 09-04-2019
Coline (4) tombe amoureuse d’Alice mais… - Récit érotique publié le 07-04-2019
Les vacances 18: dans un cruising genevois, ça commence par une partouze - Récit érotique publié le 05-04-2019
Je retrouve Sophie et Georges pour un nouveau moment de fou à 3, partie 2 - Récit érotique publié le 03-04-2019
Je retrouve Sophie et Georges pour un nouveau moment fou à 3, partie 1 - Récit érotique publié le 01-04-2019
Les salles de projection des sex shops berlinois sont très humides - Récit érotique publié le 30-03-2019
Coline (3): Changement de cap - Récit érotique publié le 28-03-2019
Max (2) remplace son lit par un vrai homme - Récit érotique publié le 26-03-2019
Les fantasmes de Damien (5): comment tout a commencé - Récit érotique publié le 24-03-2019
Carole et moi sur une plage qui pourrait s’appeler le baisodrome - Récit érotique publié le 22-03-2019
Carole me fait la meilleure pipe de ma vie juste avant le service - Récit érotique publié le 20-03-2019
Il faut baiser pour tenir le stress dans la restauration - Récit érotique publié le 18-03-2019
Coline (2), je n’aurai pas qu’un seul partenaire dans la vie et heureusement - Récit érotique publié le 16-03-2019
Claire, Julien et moi; le trio qui s’agrandit - Récit érotique publié le 14-03-2019
Ma dernière baise avec mes suédoises - Récit érotique publié le 12-03-2019


Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par alexmasseur13 le 2019-06-25 ....
• Par Pierre2 le 2019-06-24 ....
• Par Anthonyx le 2019-06-24 ....
• Par Anonyme le 2019-06-23 ....
• Par Anonyme le 2019-06-22 ....
• Par Cyberplaisir le 2019-06-21 ....
• Par BeurTbm le 2019-06-21 ....
• Par carl renan le 2019-06-20 ....
• Par Ma langue le 2019-06-19 ....
• Par Nudiste le 2019-06-19 ....





Online porn video at mobile phone


lingerie sexerecit hdssexe tagsexe video gratuitrecits erotiqueslecture pornohistoire sexehistoire sexsexe videosexe?trackid=sp-006sexe vieux et jeunessexe lesbiennessexe cartoonsex et soumissionsexe douchesexe voyeurrecit erobdsm fantaisiessexe a gogosexe tantriquegif sexesexe masturbationsexe filmenvie secretehistoires hdssexe intentiondoigtagefilm erotique lesbienje montre ma sexe tapesexe dans la ruesexe francaisgros nibardsexe video francaissexe felinhds histoire de sexesexe masculinamateur xsexe hardsexe matureshistoires de sexe.netsexe bdsmsexe softsexe gros seinsbaise ma belle soeurhistoires de sexe.netsexe sadomasosexe homohistoire xxxsexe video gratuitsexe nudistehistoire erotiqueshds histoire de sexesexe hardcoreechangistesmasturbation a la plagehds histoire de sexefemmes dominatriceteen sexefemme gode ceinturehistoire de lesbiennesexe streamingsexe zoophilielucia et le sexehistoire gay sexesexe de groupesodomie extremehistoires sexereve de femme bdsmphoto sexe hommerecit erotiqueshistoires pornographiquessexe cap d'agdeamateur photo sexesexe histoireamateur & sexepornographique gratuithds histoire de sexehistoireerotiquerecit sexesexe gauloisvideo sexe jeunehistoire de sexe.nethistoires hdssexe arabehds histoires