... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


LES ROUTIERS SONT SYMPAS … (17)


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Petikokin [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email :

• 39 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.9 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.7
• L'ensemble des récits érotiques de Petikokin ont reçu un total de 255 496 visites.

sexe récit : LES ROUTIERS SONT SYMPAS … (17) La pucelle d’Orléans (2) Histoire érotique Publiée sur HDS le 22-04-2019 dans la catégorie Entre-nous, hommes et femmes
Tags: Dialogue Première fois Depucelage
Cette histoire de sexe a été affichée 2406 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): LES ROUTIERS SONT SYMPAS … (17) La pucelle d’Orléans (2) ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : LES ROUTIERS SONT SYMPAS … (17) La pucelle d’Orléans (2) ( 10.0 /10 )
Couleur du fond :




LES ROUTIERS SONT SYMPAS … (17)

LES ROUTIERS SONT SYMPAS … (17)
La pucelle d’Orléans (2)

La nuit a été longue... Je me suis levé tôt pour me préparer... Rasé, douché je sentais bon...
Quand elle se lève, après les embrassades et la prise de notre verre de café, je lui demande :
-« Tu es toujours décidée....
-Oui...
-Alors viens près de moi »
Elle se blottit contre moi et je la serre dans mes bras... Nos visages sont proches, nos bouches ouvertes se joignent... Je prends délicatement sa langue avec la mienne... Elle est douée, sa langue est agile...
Je commence à lui caresser le dos... Je la sens frémir quand je lui serre la taille...
Je lui caresse les fesses... Jamais, je crois, n’avoir eu de si belles rondeurs à malaxer, les doigts perdus entre ces deux volumes ouverts sur une raie bien dégagée. ..
Quand je mets une main sur sa poitrine, je suis surpris par le volume et la fermeté de ses seins... Je les prends, un par un, délicatement, mes doigts tournant autour des mamelons...
Cela semble lui plaire... J’alterne la caresse avec les doigts et avec ma langue, sur ses jeunes nichons... Je m’aperçois qu’elle apprécie quand je les presse fort dans mes mains... Elle commence à se plaquer sur moi et à faire onduler son ventre sur le mien... J’ai toujours aimé les femmes qui jouissent par les seins... J’insiste tout en l’embrassant dans le cou, en mordillant ses oreilles et ses épaules... Elle s’agite de plus en plus en gémissant...
Tout en continuant à embrasser ses seins, une de mes mains remonte entre ses cuisses, un doigt en avant,.. Posant la paume sur sa chatte, elle pousse un petit cri... À travers son épaisse toison, je sens bien ses grandes lèvres, charnues, glisser l’une contre l’autre.
Sans abandonner ce fruit, petit à petit, ma main vient directement sur sa vulve... Je ne me suis pas trompé, sa chatte était toute trempée... Je commence alors une caresse que je sais jouissive, caresse enveloppante de tout l'entrecuisse, le ventre, les cuisses, la chatte, la raie des fesses... En m’enfonçant j’écartais les fesses pour mieux revenir me vautrer à l’avant... Quand je la sens bien prête, sur le point de jouir, je la pénètre d’un doigt et lui fait une petite branlette....
Nathalie est bien, je le sens, je le vois, je le sais... Elle se concentre sur mes caresses... Discrète elle doit être à l’affût des sensations nouvelles qui envahissent son corps pour la première fois...
Au fil du temps, nue dans mes bras, caressée de partout, elle prend l’initiative de me saisir la verge... Elle voit l’effet que cela me fait...
Je me décale progressivement vers l’arrière... Mes mains toujours sur ses seins, ma bouche mordille sa taille, baisouille son ventre, ses hanches et ses cuisses pour enfin, dans l’entre cuisses, introduire ma langue dans son vagin...
En relevant ses jambes en appui sur la couchette, mes deux mains malaxant ses seins je suis tout à mon aise pour assaillir sa chatte, son clitoris, l’intérieur de ses cuisses...
J’aspire ses petites lèvres en les faisant rouler dans ma bouche...
C’est le moment, elle est prête... Je l’allonge sur le dos... Je la prends sous les fesses pour la soulever un peu et la faire mettre à califourchon sur mon bassin...
Nathalie me dévore des yeux... Elle a compris que c’est l’instant, le moment de sa vie qui restera gravé dans sa mémoire.
Je lui souris, en m’approchant, elle sent mon gland coulisser facilement entre ses lèvres lubrifiées... Je le fais aller et venir sans m’arrêter dans la faille de son sexe...
Quoi de plus doux qu’un gland, décalotté, gonflé de désir pour caresser cet endroit si sensible, si glissant... Il se fraye un passage entre l’anus et le clitoris...
Nathalie est attentive... Elle avance son ventre pour mieux se prêter à cette caresse intime...
Á plusieurs reprises elle doit sentir ce corps chaud se centrer sur sa vulve et ne fait rien pour se retirer... Quand il reste en place, elle s’ouvre en gémissant... Alors, insensiblement, ma queue bien centrée, elle descend... Les mains sous ses fesses, je l’aide à faire rentrer mon gland... Elle remonte pour mieux revenir, de plus en plus profond...
Mon gland a maintenant disparu entre ses lèvres... Je guette son visage...
La moitié de mon chibre est en elle... Le plus délicat est fait... Je le sais... Restant en place je la laisse faire à son gré...
Son souffle devient court... Elle se met à gémir et commence à onduler en avançant son ventre... Elle s’empale de plus en plus sur mon pieu... Je sens son puits d’amour s’ouvrir et se resserrer sur mon membre.
Dans un grand cri, elle s'enfonce... Nos deux ventres soudés, à ma grande satisfaction, son orgasme éclate, violemment... Je participe a sa jouissance en laissant mon sexe aller et venir de toute sa longueur dans sa chatte...
Elle est comme folle... Je lui malaxe les seins et les fesses, à tour de rôle... Les yeux dans le vague, elle est saisie de soubresauts incontrôlés...
- « Nathalie je vais jouir moi aussi, tu es bien ? »
Elle n’eut que la force de me dire :
- «Ouiiiiii !!! Viens !!! Viens ! »
Alors j’ai eu ma récompense... Ma queue, lubrifiée, accélère la cadence en la pistonnant très fort, très vite et très profond... Je me laisse aller au fond de son vagin... Elle a du sentir les jets puissants de mon sperme tiède... Ses seins étaient durs comme de la pierre... En prenant mon temps, je la sens revenir à la réalité... Je reste en elle, allant et venant doucement pour qu’elle retrouve son calme et son sourire... Alors elle se laisse aller... Elle s’allonge sur moi, son visage au creux de mon épaule.
« Merci ! Merci ! Merci ! Je sais maintenant ce que jouir veut dire... Comme j’ai bien fait d’avoir osé te demander de me dépuceler... Tu as fait de moi une vraie femme... J’ai aimé tes caresses, ta délicatesse, mais aussi ta grosse queue bien douce, je n’ai eu que du plaisir... Mais es-tu bien toi aussi ?...
Merveilleusement bien... Quel beau cadeau tu m’as fait... J’ai résisté quand tu m’as fait cette incroyable demande... Si tu savais comme la belle jeune fille que tu es m’excite... Tu as tout pour toi, grande, belle, un cul et les seins d’une reine... Tu vas être heureuse maintenant que tu es débarrassée de ton traumatisme et de ta virginité... Tu vas en faire jouir plus d’un sais-tu ?...
Merci encore, mais je veux profiter de la chance d’être avec toi... Je veux jouir encore... Fais-moi tout connaître, toutes les sensations... Tu sais, nous avons jusqu’à demain... Tu es heureux toi aussi ?... Il me tarde d’essayer...
Soit patiente... Ce soir nous arriverons à destination... Il sera trop tard pour livrer... Nous aurons toute la soirée pour nous deux.... »
Effectivement, en arrivant nous trouvons les portes fermées...
Á quelques kilomètres se trouve un relai routier... Je m’y rends pour pouvoir faire une toilette complète et retenir deux repas...
De retour au camion, garé dans un coin tranquille du parking, rideaux tirés, portes verrouillées, nous nous déshabillons... Complètement nus, nous nous pelotons en nous embrassant en longs baisers langoureux... Nos mains caressantes se portent naturellement vers les parties érogènes de nos corps...
« Nathalie, tu veux savoir comment donner du plaisir à un homme ?...
Oui !... Je veux tout savoir...
Je vais t’expliquer ce que je sais, ce que je souhaite recevoir... On va le faire ensemble... Mais dis-toi bien que tu n’arriveras à bien faire que si tu as réellement envie, par l’échange avec ton partenaire, par la pratique...
Je sais qu’il faut pratiquer... C’est pour ça que je veux commencer avec toi... Tu as de l’expérience, tu prends le temps, tu es doux, Je te fais confiance...
Plaisir, douceur et confiance sont les maîtres mots en matière sexuelle... Ça te fait plaisir que je te serre dans mes bras ?... Ça te fait plaisir de me tenir serré contre toi ?... Tu aimes que l’on s’embrasse comme des amoureux ?...
Oui !... Ça me fait plein de choses partout...
C’est tout cela le jeu des relations sexuelles réussies... Ce n’est pas seulement l’accouplement... Avant, il y a beaucoup de choses à faire... Tu dis que cela te fait plein de choses partout... C’est ton corps qui réagit... Écoute-le... Ne pense pas à autre chose... Laisse-toi aller... Je vais arrêter de parler... Je vais te donner du plaisir... Soit attentive à ce que je vais te faire... Fais-moi la même chose... Fais marcher ton imagination, prends des initiatives... »

D’une main, je lui masse la nuque, de l’autre, je lui caresse le dos... Tout en déposant des petits baisers sur tout le visage, de temps en temps je lui mordille le lobe des oreilles... Avec la langue, je suis les plis du pavillon de l’oreille... En passant, je lui chuchote des mots doux...
En léchant et en embrassant, je descends sur sa poitrine... À peine mes lèvres ont effleuré cette douce peau que je sens ses seins se tendre et gonfler... Je prends, entre mes lèvres, l’un après l’autre, les mamelons pour les titiller avec la pointe de ma langue...
Au bruit de sa respiration qui s’accélère, aux battements de son cœur que je perçois à travers ses chairs, je suis persuadé d’être sur la bonne voie pour lui faire oublier que tous les hommes ne sont pas des violeurs... Ses jambes, de plus en plus tremblantes, ont du mal à la supporter... Je la soutiens et l’accompagne pour la faire allonger sur la couchette... Nous marquons une pause...
« Tu aimes ce que je te fais ?...
Oh oui !... Beaucoup !... Continue !... »
Avec des petits baisers, je parcours son ventre, m’arrête un instant sur son nombril que je visite avec la pointe de la langue... Je continue à explorer ce corps avec les mains, les lèvres, la bouche... Je sens que Nathalie a de plus en plus de mal à supporter ces caresses... Elle semble flotter dans un autre monde... Elle est au bord de l’orgasme... Soudain, tout son corps se raidit... Elle se cabre et, dans un long râle, laisse éclater sa jouissance...
J’arrête tout... M’écartant légèrement, je la regarde reprendre ses esprits... Laissant passer quelques minutes, je lui dis :
« Nathalie, tu m’as laissé faire... Tu as laissé parler ton corps... Tu viens de jouir pour la première fois sans toucher ton sexe, sans pénétration... Tu vois que tu peux avoir du plaisir d’une autre façon, rien qu’avec des caresses...
Je ne savais pas... C’est merveilleux...
Maintenant, c’est à toi de me donner du plaisir... Je vais te guider pour bien me sucer, me faire une bonne fellation...
Je ne sais pas si je pourrais...
Le meilleur moyen de savoir, c’est au moins d’essayer... »

Allongés l’un contre l’autre, nous échangeons un baiser... En bonne élève, elle me couvre tout le visage de petits bisous pendant que ses mains me caressent le thorax, le torse, le ventre...
Au fur et à mesure sa bouche descend... Elle s’arrête un instant sur mes seins, en suce les mamelons, les excite du bout de la langue... Ses mains caressent mes fesses, mes cuisses, mon ventre... Elles n’osent pas s’aventurer vers ma verge tendue par une forte érection...
Quand sa bouche, après un court passage sur le nombril, arrive sur mon bas ventre, elle arrête tous mouvements de ses mains... Elle me regarde d’un air interrogateur...
« Tu ne sais plu quoi faire ?...
Non !... Je ne sais pas comment faire...
Couche-toi en travers, pose ta tête sur ma cuisse, regarde-moi, écoute et fais ce que je te dis... Prends ma verge, mon pénis, d’une main... Avec l’autre, fais descendre la peau qui est au bout... C’est le prépuce qui recouvre le gland... Cela s’appelle décalotter le gland... Dessous, ce qui relie le prépuce au gland, c’est le frein... C’est la partie la plus sensible et la plus fragile du sexe d’un homme... Maintenant que tu as mon gland bien décalotté, embrasse-le, lèche-le, prend-le entre tes lèvres... Avec ta langue, caresse-le. Avec ta salive, mouille-le bien... En même temps, tu peux l’aspirer et le sucer... Avec la main qui tient ma bitte, tu peux la serrer un peu et faire des mouvements de haut en bas et de bas en haut, c’est-à-dire me branler... Tu peux suivre ces mouvements avec ta bouche, c’est encore meilleur si, avec ta langue, tu caresses ce que tu as en bouche... N’ai pas peur de bien mouiller avec ta salive... Commence à faire ces mouvements lentement puis en accélérant... C’est cela qu’on appelle tailler une pipe ou faire une gâterie à un homme... Si le gland réclame de la douceur, la tige de la bitte est moins sensible aux pressions appuyées qu’aux simples frôlements... Tu peux donc te permettre des contacts plus serrés sur la tige du chibre... Mais attention ! Le sexe masculin étant très sensible, il est interdit de mordre ou même de mordiller... C’est très douloureux...
Avec ton autre main, caresse-moi entre les fesses et les testicules, vulgairement appelées les couilles... Vas-y doucement car c’est sensible...
Tu dois prendre du plaisir à faire ça... Alors, fais autant de pauses que tu voudras... Reprend ton souffle... Tu dois sentir ma jouissance monter... N’ai pas peur, je te préviendrai quand il faudra arrêter de me sucer... Tu finiras de me branler à la main jusqu’à ce que j’éjacule, c’est-à-dire jusqu’à ce que le sperme gicle... »

En bonne élève, Nathalie exécute tout ce que je lui dis... Elle manque d’expérience mais je suis certain qu’elle pratiquera de mieux en mieux... Malgré toute l’attention qu’elle porte à ce qu’elle fait, de temps en temps elle me regarde... Á ses réactions, je comprends qu’elle voit mon plaisir monter...
« Ah que c’est bon... Tu me fais beaucoup de bien... Continue !... Oui, tu fais bien, tu es douée... Arrête de me sucer... Branle-moi avec la main... Regarde... Je vais jouir !!! »
Prenant une feuille d’essuie-tout, je pose ma main sur celle de Nathalie pour expulser toute la sauce dans le papier absorbant... Maintenant sa main fermée autour de ma trique, elle a senti les spasmes de l’éjaculation... Toute étonnée, elle n’a pas pu détacher son regard de la réaction qu’elle a provoquée...
Si tu veux gouter, ne te gène pas... Lèche les dernières gouttes sur le bout... »
C’est ce qu’elle fait, en plus, d’un doigt, elle recueille du sperme sur l’essuie-tout pour le déposer sur sa langue...
« Quel gout elle a ma semence ?...
C’est un peu acre, mais pas franchement mauvais...
Je tiens à te féliciter... Pour une première fois, c’était très réussi, j’ai eu beaucoup de plaisir... Et toi, qu’as-tu ressenti ?...
Moi aussi, j’ai eu du plaisir... Tout d’abord parce que je t’en donnais... Ensuite, je voyais ton regard changer...
Tu verras, chaque fois que tu feras une fellation à un partenaire, si vraiment tu en as envie et si lui n’est pas un rustre, tu feras de mieux en mieux, tu auras de plus en plus de plaisir, surtout si tu sais qu’après il va te pénétrer..
Tu me dis ça... Mais toi, tu n’as pas envie de me faire l’amour ?...
J’en crève d’envie... Mais j’attends un peu, le temps que mes couilles refassent le plein... Et surtout, tu m’as donné beaucoup de plaisir mais moi, je ne t’ai rien donné... Je ne fais jamais l’amour à une fille sans faire de préliminaires... Nous allons d’abord manger et faire un brin de toilette... Ensuite, nous aurons tout le temps de nous faire quelques petites gâteries... »

À la nuit tombée, nous nous retrouvons dans les bras l’un de l’autre à nous embrasser langoureusement... Tout en nous caressant, nous nous déshabillons... Nus, nous nous allongeons sur la couchette... Nos mains, nos lèvres, nos bouches s’activent sur nos corps ainsi offerts... De caresses en caresses, de baisers en baisers, de mordillements en mordillements, nous nous retrouvons dans la position idéale du tête-à-queue pour entamer un soixante-neuf...
En face de mes yeux, à quelques centimètres de ma bouche, se trouve l’entrecuisse de ma partenaire... Dans sa belle toison frisottante, scintillent des perles de cyprine...
Mes mains caressent l’intérieur de ses cuisses et de ses fesses... À coups de langue à plat, Je remonte dans les plis entre ses grades lèvres et ses cuisses...
Je sens Nathalie saisir ma queue d’une main pour l’approcher de sa bouche... Je sens le souffle chaud de sa respiration sur mon gland à demi décalotté...
Mes doigts écartent les poils de sa toison... J’embrasse sa vulve comme j’embrasse sa bouche... Ma langue s’amuse un moment avec ses petites lèvres avant de partir en exploration de ses profondeurs...
Je sens mon gland, complètement décalotté, pris entre les lèvres d’une bouche gourmande. Il est caressé par une langue chaude et humide à souhait... Une main masturbe mon bâton pendant que l’autre tente de faire sonner les grelots pendus dessous...
Remontant de son puits d’amour, ma langue rencontre le gardien du temple qui est sorti, tout gonflé, raide, sans capuchon... Mes lèvres l’emprisonnent, ma langue danse en rond autour... J’entends les gémissements de Nathalie...
Mon chibre est masturbé, serré par une main, aspiré par une bouche qui l’englouti presque entièrement...
Tout en faisant aller ma langue de plus en plus profond, entre les chairs délicates de la vallée de l’amour, je me désaltère directement à la source du nectar de la jouissance...
La cadence de ma branlette s’accélère... Les gémissements se transforment en râles qui roulent au fond de la gorge de ma partenaire...
Aux vibrations de son corps, je comprends que son orgasme n’est pas loin d’éclater... Je quitte ma position pour remplacer ma bouche par mon thermomètre à moustache discrètement recouvert de latex...
Nathalie, les yeux fermés, la bouche entrouverte, la respiration courte et rapide, semble manquer d’air...
Doucement, je descends pour prendre la température au rez de chaussé du bénitier... Je commence un lent ramonage, sur toute la hauteur, de la cheminée... De temps en temps je me penche en avant pour sentir son bouton turgescent se frotter sur mon phallus... Je rythme mes mouvements sur la respiration de Nathalie...
La cadence s’accélère... Elle balance sa tête de droite à gauche et vice versa... Tout son corps se tend... Elle se cabre en poussant, sans retenue, un hurlement de jouissance... C’est l’orgasme qui la fait monter au septième ciel, l’orgasme qui lui fait oublier toutes les réalités terrestres...
Je ne peux résister à une telle réaction... En longues giclées chaudes, je me vide au plus profond de son ventre... Á chaque spasme éjaculatoire, elle se contracte davantage jusqu’à se laisser choir, inerte, sur la couchette... J’attends son retour au calme, restant enfoncé au plus profond de son être...
« Mon Dieu, quel bonheur !... Merci !... Quel plaisir de jouir autant !... Merci !... Merci !... »
Je n’ai pas besoin de te demander si tu as aimé...
Je n’aurais jamais imaginé avoir autant de plaisir, même pas en rêve,... Que du bonheur... Encore merci...
Je suis aussi heureux que toi... J’ai bien joui... Je suis heureux et fier de t’avoir donné tout ce plaisir, tout ce bonheur... Sais-tu que tu as perdu connaissance pendant quelques minutes ?...
Je ne me suis rendue-compte de rien... Je sentais mon corps s'envoler... J’étais ailleurs... j’étais bien... Je voyais plein d’étoiles dans ma tête...
Ce n’est pas pour rien quand on dit que tu montes au septième ciel, qu’un tel orgasme est la petite mort... C’est le premier vrai rapport sexuel que tu as eu avec un homme... Encore une fois, je suis fier de l’avoir réussi... C’est la première fois que tu as joui autant... Mais ce ne sera pas aussi intense à chaque fois... De temps en temps, toi et ton partenaire, vous aurez beaucoup de plaisir sans arriver à une telle jouissance...
Pendant les quelques jours qui nous restent à passer ensemble, je compte bien apprendre pour avoir beaucoup de plaisir et surtout apprendre à en donner...
Te rends-tu compte, Nathalie, qu’il n’y a pas une semaine, tu fuyais la compagnie des hommes, tu étais encore vierge ?... Te rends-tu compte des progrès que tu as faits ?... Aujourd’hui, tu voudrais tout savoir... Je te le dis encore une fois, ne sois pas pressée... Tu as beaucoup à apprendre... Ne sois pas désespérée, cela vient tout seul en pratiquant...
Je redoute un peu le moment ou on va se quitter...
Laisse-toi draguer par des garçons sérieux... Tu sauras les reconnaitre...Il faut surtout que tu tombes sur un homme doux qui ne pense pas à son propre plaisir... Mais un gars qui cherche surtout à ce moment où tu t’abandonneras, pour la première, dans ses bras... Cela sera pour toi un moment de bonheur... Ce passage à l’acte doit se faire en douceur, sans douleur, en plusieurs fois s’il le faut... Au fur et à mesure, tu seras plus décontractée…
Je suis d’accord avec toi... Une fellation va-t-elle faciliter les choses ?...
Une fellation n’est pas obligatoire... Il y a d’autres préliminaires pour se mettre en condition... Les baisers, les caresses, se regarder, se parler sont autant de petites choses pour s’exciter... Si ton partenaire est pressé, si tu as bien mouillé, vois si ça rentre doucement, sans forcer... Guide-le, dis-lui d’y aller gentiment... S’il n’est pas assez doux, c’est à toi de le retenir, de limiter sa poussée, et ses va-et-vient... Propose-lui une fellation pour calmer ses ardeurs et reprendre plus doucement... Tout ça doit être très progressif... Á toi de bien choisir celui qui ne va pas te faire l’amour pour ajouter une conquête de plus à son palmarès... Tu dois aussi être très exigeante sur la façon dont ça va se passer… Pour que ça se passe le mieux possible, homme et femme doivent en avoir envie, et il ne sert à rien de céder aux avances prématurées de l'un ou l’autre partenaire... Si l'un ne se sent pas prêt pour passer à l'acte, l'autre doit savoir comprendre et attendre... Sentiments, confiance et envie sont les ingrédients indispensables qui faciliteront le premier rapport sexuel... »

Le lendemain, la livraison faite, je téléphone à l’entreprise... Je peux rentrer directement à vide...
En arrivant, accompagné de Nathalie, je fais le tour des bureaux pour la présenter.
Au service « transports et affrètements », je m’adresse aux femmes présentes :
« Mesdames et mademoiselle, je vous présente Nathalie... C’est la fille d’Henriette, la concierge et gardienne de notre entrepôt d’Orléans... Elle a profité de quelques jours de congés pour visiter la région et l’entreprise... Elle voulait aussi faire votre connaissance... Elle est comptable... Je vais vous la confier pendant que je vais faire le plein de carburant et donner la feuille de route au service technique... Avant que vous lanciez une fausse rumeur, je tiens à vous dire que Nathalie est une amie... Nous couchons dans la même chambre mais pas dans le même lit !... Élodie, ce week-end, pourras-tu la faire dormir chez toi ?...
Bien sur, ce sera avec plaisir...
À tout à l’heure !... »
Quand je reviens, il est presque l’heure de la débauche... Au bureau, les dames rangent leurs affaires et partent. Élodie et Yvonne m’accompagnent sur le parking...
Arrivés au camion, Élodie aide Nathalie à prendre ses affaires... Yvonne me prend à part pour me dire : 
« Henriette m’a téléphoné pour me parler du problème de sa fille... Je lui ai conseillé de s’adresser à toi pour faire quelque chose... Je vois, me semble-t-il, que cela c’est bien passé entre vous deux...
Yvonne, on ne peut rien te cacher... Comme pour Élodie, j’ai réussi, Nathalie semble avoir oublié son traumatisme...
Joseph, je t’admire, tu es le sauveur des causes perdues... Je te félicite... On ne reconnait plu notre petite Élodie... Presque chaque jour, elle nous étonne davantage... Mais je crois qu’elle est,,, amoureuse de toi...
Élodie amoureuse de moi ?... Je m’en doute un peu... Pourtant elle sait que je ne chercherai pas une copine tant que je serais chauffeur... Je lui ai déjà dit de ne pas m’attendre... »
Aider des jeunes filles désespérée, tu y trouves ton compte...
Pourquoi tu me dis ça ?...
Ce n’est pas souvent que tu dépucèles une vierge ...»
Les deux filles nous rejoignant, je ne peux que répondre :
« Yvonne, tu es une vieille chipie !... On ne peut rien te cacher !...»
Sur ces derniers mots, elle nous embrasse, nous dit au revoir et s’en va...
« Élodie, Nathalie, ce soir vous allez faire connaissance ... Je suis sûr que vous avez beaucoup de choses à vous raconter... Demain je vous offre le restaurant, reposez-vous bien,.. »
Après nous être souhaité une bonne nuit en nous embrassant, nous nous séparons...
Demain sera un autre jour...

Petikokin


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs

Soyez le premier à donner votre avis après lecture sur cette histoire érotique...
Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :


Autres histoires érotiques publiées par Petikokin


LES ROUTIERS SONT SYMPAS … (17) - Récit érotique publié le 22-04-2019
LES ROUTIERS SONT SYMPAS Chapitre 16 - Récit érotique publié le 13-11-2018
LES ROUTIERS SONT SYMPAS Chapitre 15 - Récit érotique publié le 01-11-2018
LES ROUTIERS SONT SYMPAS - 14 - Récit érotique publié le 08-10-2018
LES ROUTIERS SONT SYMPAS - Chapitre 13 - Récit érotique publié le 09-09-2018
LES ROUTIERS SONT SYMPAS Chapitre 12 - Récit érotique publié le 16-07-2018
LES ROUTIERS SONT SYMPAS -11 - Récit érotique publié le 06-07-2018
LES ROUTIERS SONT SYMPAS 10 - Récit érotique publié le 20-05-2018
LES ROUTIERS SONT SYMPAS (9) - Récit érotique publié le 06-05-2018
LES ROUTIERS SONT SYMPAS (8) - Récit érotique publié le 04-05-2018
LES ROUTIERS SONT SYMPAS … (7) - Récit érotique publié le 11-03-2018
LES ROUTIERS SONT SYMPAS … (6) - Récit érotique publié le 27-02-2018
LES ROUTIERS SONT SYMPAS … (5) - Récit érotique publié le 25-02-2018
LES ROUTIERS SONT SYMPAS - 4 - Récit érotique publié le 15-02-2018
LES ROUTIERS SONT SYMPAS - 3 - Récit érotique publié le 04-02-2018
LES ROUTIERS SONT SYMPAS - 2 - Récit érotique publié le 11-01-2018
LES ROUTIERS SONT SYMPAS - 1 - Récit érotique publié le 05-01-2018
SOIR DE NOCES OU EXPERIENCE INSOLITE 2 - Récit érotique publié le 02-02-2011
Soir de noces ou expérience insolite - Récit érotique publié le 21-09-2009
De la souris à la chatte... ou "histoire sans parole" - Récit érotique publié le 19-12-2008
Béatrice 2 - Un WE de découvertes - Récit érotique publié le 13-12-2008
La mamie avait froid - Récit érotique publié le 13-12-2008
Béatrice - Récit érotique publié le 17-11-2008
Pour une cassette porno... - Récit érotique publié le 16-11-2008
15-Les joies de la caserne - Récit érotique publié le 30-01-2008
Mamie Berthe, une femme mature qui en voulait encore... - Récit érotique publié le 21-11-2007
Quand deux générations se rencontrent - Récit érotique publié le 16-10-2007
Mon initiation et ginette (12) - Récit érotique publié le 15-10-2007
Un service en vaut un autre... - Récit érotique publié le 30-05-2006
Retrouvailles (10) - Récit érotique publié le 22-04-2006
Michelle a les boules(9)... - Récit érotique publié le 30-03-2006
Marie l'aide soignante - Récit érotique publié le 01-03-2006
La mère d'Aline - Récit érotique publié le 28-02-2006
La dentiste - Récit érotique publié le 28-02-2006
ALINE - Récit érotique publié le 27-02-2006
Mariées et abandonnées - Récit érotique publié le 27-02-2006
Initiation sur le tas ... de foin - Récit érotique publié le 26-02-2006
MICHELE ET ALINE - Récit érotique publié le 29-03-2005
MICHELE - Récit érotique publié le 12-01-2005


Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Piment le 2019-06-17 ....
• Par 50 nuances de grey le 2019-06-16 ....
• Par Cybervoyeur le 2019-06-15 ....
• Par Lusex le 2019-06-15 ....
• Par Madame rêve le 2019-06-15 ....
• Par Antoine le 2019-06-14 ....
• Par Cerise54 le 2019-06-14 ....
• Par picabanc le 2019-06-14 ....
• Par Passifdominant le 2019-06-14 ....
• Par Julien le 2019-06-13 ....





Online porn video at mobile phone


histoires gayssexe zoophilebelle mere coquinehistoire sexe incestebite sexesexe gratuit francaissexe russehard sexehistoire de sexefilm sex gratuitsex cougardgang bang hardssexe tv gratuitsexe voituresexe araberecit erofemmes nudistesfilm erotique amateurhistoire libertinerecit sexhds menuphoto sexeblog sexe amateursexe voituresoumission sexevideos sexesexe doucheles histoires tabousodomie entre hommescaudaulisme.netposition sexemrs sexele marche aux esclaves bdsmrecits hdstchat sexe gratuithistoire hdsfetichisme des piedshistoire de sexe incestehds recitsodomie entre hommesbdsm fantaisiefilm de sexe gratuitreves de femmes bdsmscene de sexsexe forcehistoires pornopartouze en familleuro pisseteen sexehistoires xxxsexe vieux et jeuneshistoiresde sexerecits erotiquelesbienne sexelevrette sexesexe moviesvieilles cochonesinfirmiere cochonnebite au ciragedoitagemasturbation a la plagema femme sans culottesex gratispiercing sexerecit hdsvideo sexy gratuitsexe a troisexhibition sexehds menuhistoire de sexcougar dominatricehermaphrodite pornohistoire erotiquehomme sexhds histoire de sexehamster video sexegay sexehistoire sexeescort boy gaycougar dominatricesex sodomiegay sans capotesodomie entre hommesreciterotiquesexe cougarsexe roadfacesitingma femme s'exhibesexe entre hommeshds histhistoires de sexe(s)video sexe incestexhamster histoiressexe smhistoires de sexe(s)sexe video gratuiterecit de sexe