... Rencontres entre Hommes :




PHILIPPE EP 10 : THEO


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Charly Chast [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email :

• 179 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.2 • Cote moyenne attribuée par HDS : 8.9
• L'ensemble des récits érotiques de Charly Chast ont reçu un total de 404 997 visites.

sexe récit : PHILIPPE EP 10 : THEO Histoire érotique Publiée sur HDS le 09-05-2019 dans la catégorie Entre-nous, les hommes
Tags: Entre hommes - Gay Etudiant Cage de chasteté
Cette histoire de sexe a été affichée 1352 fois depuis sa publication.


Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : PHILIPPE EP 10 : THEO ( 9.0 /10 )
Couleur du fond :




PHILIPPE EP 10 : THEO

PHILIPPE
EP 10 : THEO


Je prenais l'air penaud, c'est toujours mieux quand on va se faire engueuler. Il s'asseyait à son bureau et d'un geste me montrait le fauteuil. Il me regardait, je sentais son regard se poser sur moi. Je crois que c'est à ce moment que j'ai complètement débandé. Je regardais mes chaussures … '' Tien j'ai un lacet qui n'est pas bien fait, c'est vrai que je me suis dépêché pour sortir des douches … Il va être vexé si je refais mon lacet maintenant ? Vaut mieux, peut être, ne pas en rajouter … ''.

Le Dir : M Brosso, vous ne pouvez pas vous imaginez à quel point je serais heureux de vous recevoir ici pour vous féliciter de votre travail … Mais ça n'arrive jamais !
Moi : Il ne faut pas désespérer Monsieur le directeur, on ne sais jamais ! Un jour peut être …
Le Dir : Ça se produisait régulièrement avec votre père vous savez !
Moi : Le fayot ! ( tout bas, dans ma barbe comme on dit )
Le Dir : Pardon, vous avez dit …
Moi : Moi, non, rien !
Le Dir : Mais si vous avez dit quelque chose !
Moi : Je l'ai pas dit fort alors, moi j'ai rien entendu !

Je l'entendais soupirer longuement, je relevais un œil et un sourcil, il levait les yeux au ciel en même temps qu'il soupirait.

Le Dir : Regardez moi quand je vous parle s'il vous plaît.

Je relevais la tête en essayant de garder un air idiot ! Ce qui n'est pas facile vu que je suis plutôt du genre futé !

Le Dir : C'est la deuxième fois qu'on se voit ici cette semaine …
Moi : Mais nous sommes déjà mercredi Monsieur le Directeur !
Le Dir : Monsieur Brosso, vous être un garçon adorable, tout le monde apprécie votre bonne humeur, vous êtes un garçon très sympathique et …
Moi : Et vous n'êtes pas content de me voir pour autant ?

A nouveau, grand soupir, il levait les yeux au plafond et se massait les tempes …

Le Dir : Monsieur Brosso, je n'ai plus le choix je suis obligé d'en référer à votre père !
Moi : Non ! Faites pas ça ! Faites pas ça ! Il va me tuer ! C'est trop cruel ! Je suis trop jeune pour mourir !
Le Dir : Allons ne dramatisez pas, votre père n'ira pas jusque là !
Moi : Si vous voulez on peut lui téléphoner. ( je sortais mon téléphone )
Le Dir : C'est ce que je vais être obligé de faire !
Moi : Attendez Msieu le Dir.. il va vous répondre ! ( là je paniquais un peu )
Le Dir : Vous me l'avez déjà faite celle là, et pas plus tard qu'hier !
Moi : Je m'étais trompé de numéro !
Le Dir : Vous comprendrez donc pourquoi je préfère composer le numéro moi- même sur mon propre téléphone !
Moi : Bein …
Le Dir : Rangez votre téléphone jeune homme, Nadine va vous donner un billet de retour !

Je me dirigeais vers la porte du bureau ! Là j'en menais pas large !

Le Dir : Monsieur Brosso ! ( je me retournais ) Si je ne vous revois pas de la semaine, je classe l'affaire !
Moi : Merci Monsieur le Directeur, je vous aime !
Le Dir : N'en faites pas trop Monsieur Brosso, je vous en prie, n'en faites pas trop !

Au moment ou je refermais la porte je l'entendais soupirer très fort !

Nadine : Ça c'est bien passé ?
Moi : Super seulement trois gros soupirs.
Nadine : Et tu as été condamné à …
Moi : A-a-a-vec sursis !

Je retrouvais mon cours, et l'année scolaire reprenais son rythme habituel. Il m'aimaient bien mes camarades de classe, normal je les faisais rigoler. Pour ce qui était de mes profs, c'était un peu différent … Je crois que je les agaçais … N'allez pas vous imaginer que mon statut d'héritier et de futur maître du monde les impressionnait, non, certainement pas . Ici tous les élèves était issus d'une catégorie sociale très favorisée !

''Mon papy roule en rolls !''. C'est pas un argument ici, essayez de sortir ça et on va vous rire au nez et vous répondre : '' Et bien mon père lui il se déplace en hélicoptère ! '' … Et paf ! Ici, la fortune n'impressionne personne !

Moi ce qui m'impressionne c'est quand je prend la douche, c'est les grosses bittes ! Bon, ça va, j'entends vos commentaires, vous allez me dire que que je ne pense qu'à la queue des autres … Mais ce n'est pas vrai ça je suis parfaitement capable de me focaliser sur ma propre bite … Et sur ce que je peux en faire avec le cul des autres !

Bon d'accord je tourne un peu en rond là ! Mais c'est vrai quoi, ça fait maintenant presque un moi que j'ai enculé Théo, enfin presque … Et depuis … Rien … Bon je me branle quatre fois par jour, quelquefois cinq, normal quoi ! J'ai goûté autre chose et c'est ce que je veux maintenant moi !

Le week-end j'avais le droit de sortir dans la journée, je devais être rentré pour les repas, il y en a un qui n'a pas respecté cette loi une fois … Pas de détails, la police était avertie, il est revenu entre deux gendarmes, viré deux semaines, et interdit de sortie pendant le reste de l'année. Bon là je savais qu'il y avait une limite à ne pas franchir. Si je fais ça moi ce sera en plus … Port obligatoire du dispositif de chasteté et vous savez ce que j'en pense.

Je sortais donc, tous les samedis et dimanches avec ma moto. Le directeur me faisait de larges sourires quand il me croisait dans les couloirs, vous vous rendez compte que ça faisait deux semaines que je n'avais pas été envoyé dans son bureau, ma moyenne d'engueulade baissait mais j'avais évité le pire. Avec mon père je veux dire !

La fin de l'année scolaire approchait et il faisait beau, c'était un plaisir que de rouler dans la campagne et aussi sur le bord de la mer. Il y avait plusieurs plages à proximité. L'eau était un peu froide mais on pouvait se baigner si on n'était pas frileux, et moi je suis toujours en chaleur ! Je ne m'en privais pas.

Vous avez vu comment elle est votre bite quand vous sortez de l'eau froide ( enfin pour ceux qui en ont une, les filles ça ne les concerne pas ). Elle est toute petite, moi j'aurais pu sans problème enfiler une PK taille 2 … Mais pourquoi je dis ça moi ? Il est hors de question que je porte un truc comme ça moi !

J'avais quitté la table du réfectoire dès que possible et je me présentais au secrétariat pour mon billet de sortie, il n'était pas encore ouvert. Quelques minutes plus tard Nadine arrivait ( c'est la secrétaire, elle est adorable ) elle était de permanence ce dimanche.

Nadine : On est dimanche ne me dis pas que …
Moi : Mais non Nadine, tu as vu je fais un effort, ça va faire trois semaines qu'on ne s'est pas vu.
Nadine : J'ai remarqué, ce n'est pas plus mal il faut dire ! Tu veux ton billet de sortie ?

Je faisais oui de la tête, elle me le donnait, j'allais vers le garage et sur le chemin je retrouvais un vieille connaissance …

Moi : Théo, ça va toi ? Mais ça fait un moment qu'on ne s'est pas vu ?
Théo : J'avais un peu mal ou tu sais !
Moi : Quelqu'un t'a fait mal mon petit bonhomme ?
Théo : Pauv con ! Tu vas te promener ?
Moi : Ouai, j'ai une moto et toi tu fais quoi ?
Théo : Tu en as de la chance, moi j'avais pas le droit de sortir, mes résultats s'améliorent et j'ai une autorisation de sortie mais je suis à pied et je sais pas quoi faire !
Moi : Si tu veux, j'ai deux casques … Si tu n'as pas peur de te faire mal ?
Théo : Pauv con !

Bon d'accord, il m'avait traité de '' Pauv Con'' deux fois de suite mais ça ne l'empêchait pas de mettre le casque et de s'installer derrière moi sur la moto ! Et puis … C'était affectueux ! On roulait bien, on s'arrêtait dans un petit bar à l'entrée de la forêt, je lui payais un verre. On discutait !

Ce jour là il faisait chaud, pas doux mais chaud ! On décidait d'aller faire un tour à la plage. Rien qu'à cette idée je bandais. Ça ne se voyait pas sous mon pantalon de cuir. Mais il ne m'en fallait pas plus pour bander. Quand je vous dit qu'il ne m'en faut pas beaucoup à moi. Une pensée érotique et hop, je bande ! Bein oui une pensée érotique, je n'avais pas de maillot de bain et je me voyais déjà sur la plage, à poil. Je m'imaginais dans ces petites criques que je connais bien. Il n'y a jamais personne et on peut se baigner à poil …

J'y emmenais Théo. Il fallait marcher quelques kilomètres mais la campagne était magnifique en cette saison. On s'installait au soleil. Sans plus attendre je retirais mes vêtements, il m'a déjà vu à poil, et un peu plus même …

Il me regardait faire.

Moi : Tu reste habillé ? Il fait beau !
Théo : Oui j'ai un peu peur que tu me sautes dessus !
Moi : Mais c'est pas mon genre je suis très prude tu sais !
Théo : Prude, tu sais ce que ça veut dire au moins ? Ça fait pas cinq minutes qu'on est là et tu es déjà à poil vautré sur le sable … Et en plus tu bandes !
Moi : Ça t'intéresses ?
Théo : Pauv con !
Moi : Mais arrête de faire la gueule et viens donc t'installer à côté de moi.
Théo : Je sais ou tu veux en venir ! ( il venait s'installer tout de même )
Moi : Ça te fais pas envie, tu n'as pas aimé la dernière fois ?
Théo : Pauv con !
Moi : Bon ça va, j'ai compris … Tu es ronchon parce que tu as mal dormi ou un truc comme ça !
Théo : Mais tu te moques de moi ?
Moi : Non.
Théo : Tu m'as fait super mal l'autre jour !
Moi : La première fois ça fait toujours un peu mal, tu peux me croire …
Théo : Un peu, il dit !
Moi : Ensuite ça fait moins mal et à la fin, avec un peu d'entraînement, ça ne fait plus mal du tout … Au contraire c'est super bon !

J'étais allongé sur le dos, la queue bien en forme, bien plaquée sur mon ventre. Il ne la lâchait pas des yeux, je le voyais passer sa langue sur ses lèvres. Je devinais qu'il en avait envie mais n'osait pas … Un mauvais souvenir peut être … Brusquement je me relevais et me dirigeais vers l'eau en l'invitant, je m'étais un peu calmé et ma queue se relevait à l'horizontale. Elle se balançait de droite à gauche, je trouvais ça amusant, je la regardais, elle se relevait et se collait de nouveau contre mon ventre.

Je me retournais et je voyais Théo arriver vers moi, il était à poil, superbe sous ce soleil, son dispositif de chasteté ne se balançait pas mais se relevait bien fièrement, je sentais un pression plus forte dans ma queue. Pour lui aussi la pression était maximum !

On plongeait, l'eau était froide, on revenait s'assoir, on se sentait ravigotés. On retournait dans l'eau un bon moment, on nageait, on jouaient à pousser l'autre dans l'eau, à l'arroser. Je plongeais et j'attrapais ses jambes, je le faisais tomber dans l'eau. Bref, on rigolait bien !

On se frictionnait en sortant de l'eau pour se sécher puis on se frictionnait l'un l'autre et là je me disais : '' Ça se précise cette histoire ''. Dans son dos je lui frottait les épaules puis lui donnait un baiser rapide en haut du dos. Il frissonnait, se retournait, il avait le sourire …

Moi : Câlin ?
Théo : Pauv con !

S'il râlait maintenant c'était pour la forme, il n'était plus en colère et me donnait un baiser sur les lèvres en me prenant dans ses bras. Nous étions rapidement enlacés au milieu de cette petite plage, parfaitement dissimulés par les rochers ! Nos étreintes devenaient rapidement plus intense, plus chaudes, on n'avait plus froid du tout.

Le soleil nous avait séché, et je profitais de sa peau douce, tellement douce. Il glissait ses deux mains entre mes fesses, un peu plus bas que mon anus et me soulevait contre lui. Je relevais mes jambes et les passais dans son dos. Je me repliais contre lui tout en le tenant bien fermement contre moi. Je le couvrais de baisers partout ou je pouvais poser ma bouche.

Théo : La prochaine fois, c'est moi qui t'encule !
Moi : J'aimerais bien tu sais !
Théo : C'est vrai, tu dis pas ça pour me faire plaisir ?
Moi : Non, c'est vrai je te jure.
Théo : Vrai ?
Moi : Aussi vrai que là j'aimerais bien t'enculer !
Théo : Pauv con !

Je m'allongeais sur le sable, il accompagnait mon mouvement et s'allongeait sur moi, me couvrait de baiser puis descendais la tête sur mon ventre puis plus bas encore. Je sentais ses baisers sur mon torse, mes tétons, le bas de mes côtes, mon nombril … Puis je sentais ses lèvres se poser sur l'extrémité de mon pénis. Je le laissais faire, j'écartais mes bras en croix et regardais le ciel. L'air était un peu frais mais le soleil était déjà chaud. J'étais bien !

Nous restions ainsi, moi sans bougé, lui occupé à me faire plaisir pendant de longues, de très longues minutes. Quand ma queue s'enfonçait dans sa gorge, je sentais sa langue s'écraser contre mon gland, ces caresses là, à ce moment devenaient intenses, chaudes, douces mais intenses. Je frissonnais mais ce n'était pas le fond de l'air frais qui me faisait cet effet. Il faisait chaud.

Il me caressait l'intérieur des cuisses, puis les hanches, ses mains passaient sur mes fesses mais il n'essayait pas de me glisser un doigt dans le cul. J'aurais bien aimé moi mais il n'y pensait pas je suppose. Il me suçait les couilles, les prenait en entier dans la bouche … Ça fait bizarre, c'est pas vraiment désagréable mais ça fait bizarre. Je ne suis pas fan … Enfin peut être … Je sais pas … Pas sûr !

Il revenait à ma bite, et l'avalait presque en entier. Mais c'est qu'il s'en sort bien une fois qu'il est parti celui là ! Sa langue me suçait toute la longueur de ma queue avec douceur, je gémissais.

Moi : Je voudrais t'enculer !
Théo : Pauv con !

Mais c'est une idée fixe chez ce garçon j'ai l'impression ! Un peu plus tard il relevait la tête !

Théo : Tu vas encore me faire mal !
Moi : Oui mais j'ai comme l'impression que tu as aussi joui …

Là il ne répondait pas.

Moi : En y allant tout doucement …
Théo : Tout doucement alors …

Je faisais le geste de me relever, de la main il me repoussait fermement.

Théo : Ne bouge pas toi !

Il m’enjambait, un pied de chaque côté des mes hanches, j'avais du gel lubrifiant dans ma poche, il me lubrifiait la queue ainsi que son cul. En faisant une grimace il se mettait en position, d'une main il relevait ma queue, mon cœur battait fort. Pourvu qu'il encaisse … Moi je me détendais, je croisais les bras derrière la tête dans une position à la fois détendue et confortable … Je le laissais faire.

Je sentais l'ouverture de son cul, il était dur. Il tentait de s'enfoncer en appuyant contre ma queue. Ça résistait, il se relevait, soufflait fort et recommençait. Ça résistait toujours, mais je sentait son cul se dilater légèrement puis se contracter de nouveau. Il faisait des grimaces. J'avais l'impression qu'il avait du mal à respirer.

Moi : Ça va ?
Théo : Pauv con !

Je n'insistais pas, ça venait en tous cas, lui il insistait. Mon gland venait de rentrer en entier mais était ressorti aussi vite. Théo ne bougeait plus il semblait avoir mal, il reprenait son souffle, relevait la tête, me regardait puis forçait brusquement, ma queue entrait sur la moitié de sa longueur. Il poussait un cri, se retenait en s'appuyant contre mon ventre de la main. Il avait le souffle court, je l'encourageais …

Moi : Vas y c'est bon !
Théo : Ta gueule !
Moi : Bon d'accord, j'insiste pas …
Théo : Ça fait un mal de chien ton truc, il est trop gros …
Moi : Désolé j'en ai pas d'autre sous la main.
Théo : Pauv con !

Je sentais son cul se contracter par secousses. Il rigolait le con …

Moi : Ça ne te fait pas trop mal ?
Théo : Uniquement quand je rigole ! ( en faisant un grimace à faire peur )

Là c'est moi qui rigolait, il hurlait. C'était pas du chiqué ça lui faisait vraiment mal, il voulait se dégagé, son pied glissait et il s'empalait complètement sur ma queue, comme la dernière fois mais cette fois c'était pas ma faute ! Je l'entendais gémir comme s'il pleurait, son visage se tordait de douleur, il avait du mal à respirer, il semblait ne plus pouvoir bouger. Mais moi j'étais content !

Il restait un petit moment comme ça, il bougeait la bouche mais aucun son n'en sortait. Il essayait de se dégager mais n'y parvenait pas. Moi je laissai faire, je suis d'un naturel serviable et il m'a bien dit de ne pas bouger. Finalement il se penchait complètement sur moi et parvenait à se dégager. Il jutait, pas d'éjaculation juste un flot de sperme continu qui coulait de son dispositif de chasteté.

Moi : Tu veux que je t'aide ?
Théo : Ta gueule !

Mais c'est qu'il n'a pas beaucoup de vocabulaire quand il baise lui ! Il se relevait, s'écartait de moi il continuait à gémir et avait posé sa main sur son cul …

Moi : …

Bon j'allais dire quelque chose mais j'ai préféré me retenir. Je connais sa réponse ! Il allait se tremper dans l'eau, je me branlait. Je me branlais et au moment ou je jouissais je faisais beaucoup de bruit, il me regardait de loin. Un peu après il s'approchait de moi et regardait ma queue en faisant la gueule …

Théo : Elle est trop grosse, ça fait mal !
Moi : Autant que la dernière fois ?

En dodelinant de la tête …

Théo : Peut être pas, c'est vrai que là déjà, ça va mieux. La dernière fois je l'ai senti pendant plusieurs jours. Je te jure j'ai failli aller voir le médecin.
Moi : Tu recommenceras ?
Théo : Pauv con !

Je rigolais.

Théo : Mais c'est vrai quoi, elle est trop grosse ta queue, il faut vraiment s'y faire.

L'heure de rentrer avançait, on se préparait, on s'habillait puis on prenait la route vers le parking. Il faisait toujours la gueule, et de temps en temps passait sa main sur ses fesses.

Je ne traînais pas pour le retour, je ne connaissais que trop le risque … Nous arrivions donc largement à l'heure. Le temps de prendre une douche de dessalage. Je bandais encore, enfin de nouveau, je précise parce qu'entre temps j'avais débandé, mais dès que je me retrouvais à poil je remettais ça … Je profitais aussi du fait que j'étais seul pour me branler … Juste un tout petit peu … Juste pour le plaisir.





Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs

Soyez le premier à donner votre avis après lecture sur cette histoire érotique...
Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :


Autres histoires érotiques publiées par Charly Chast


PHILIPPE EP 14 : LES PREMIERES HEURES SUR L'ILE - Récit érotique publié le 12-07-2019
LES AVENTURES DE DJE Ep 79 : UN TRAIN TRES RAPIDE - Récit érotique publié le 08-07-2019
PHILIPPE EP 13 : UNE NUIT A LA MAISON - Récit érotique publié le 29-06-2019
LES AVENTURES DE DAVID Ep 21 : UN DEFILE DE VOITURES - Récit érotique publié le 20-06-2019
LES AVENTURES DE DJE Ep 78 : DANS LES BRAS D'ANTOINE - Récit érotique publié le 12-06-2019
PHILIPPE EP 12 : TROP MIGNON VICTOR - Récit érotique publié le 02-06-2019
LES AVENTURES DE DJE Ep 77 : FLORIAN EST LA AUSSI - Récit érotique publié le 29-05-2019
PHILIPPE EP 11 : DANS LE DORTOIR - Récit érotique publié le 22-05-2019
LES AVENTURES DE DAVID Ep 20 : LES BALLONS - Récit érotique publié le 17-05-2019
LES AVENTURES DE DJE Ep 76 : PAS DE FAC POUR LUC - Récit érotique publié le 12-05-2019
PHILIPPE EP 10 : THEO - Récit érotique publié le 09-05-2019
LES AVENTURES DE DJE Ep 75 : RETROUVAILLES - Récit érotique publié le 07-05-2019
PHILIPPE EP 09 : YAVAIT PU D'EAU CHAUDE - Récit érotique publié le 02-05-2019
PHILIPPE EP 08 : LUIDJI - Récit érotique publié le 28-04-2019
LES AVENTURES DE DJE Ep 74 : UN CLUB PRIVE 02 - Récit érotique publié le 26-04-2019
TED 10 LES JOURS QUI VONT VENIR 1 - Récit érotique publié le 24-04-2019
PHILIPPE EP 07 : SEIZE ANS - Récit érotique publié le 22-04-2019
TED 09 LES JOURS SUIVANTS 2 - Récit érotique publié le 19-04-2019
BIENS ALLUMES - Récit érotique publié le 17-04-2019
LES AVENTURES DE DJE Ep 73 : UN CLUB PRIVE 01 - Récit érotique publié le 15-04-2019
PHILIPPE EP 06 : LUDO - Récit érotique publié le 12-04-2019
LES AVENTURES DE DJE Ep 72 : CALIN - Récit érotique publié le 09-04-2019
TED 08 LES JOURS SUIVANTS 1 - Récit érotique publié le 07-04-2019
PHILIPPE EP 05 : PREMIER AMOUR - Récit érotique publié le 05-04-2019
TED 07 LE PREMIER JOUR 3 - Récit érotique publié le 02-04-2019
TED 06 LE PREMIER JOUR 2 - Récit érotique publié le 30-03-2019
LE CORRESPONDANT - Récit érotique publié le 28-03-2019
TED 05 LE PREMIER JOUR 01 - Récit érotique publié le 27-03-2019
TED 04 LE DERNIER JOUR 4 - Récit érotique publié le 24-03-2019
TED 03 LE DERNIER JOUR 3 - Récit érotique publié le 21-03-2019
TED 02 LE DERNIER JOUR 2 - Récit érotique publié le 18-03-2019
TED 01 LE DERNIER JOUR 1 - Récit érotique publié le 15-03-2019
LES AVENTURES DE DJE Ep 71 : SUR LA PLAGE ABANDONNEE - Récit érotique publié le 12-03-2019
PHILIPPE EP 04 : PREMIERS BAISERS - Récit érotique publié le 09-03-2019
LES AVENTURES DE DJE Ep 70 : UN P'TIT GIGOLO - Récit érotique publié le 06-03-2019
PHILIPPE EP 03 : UNE FAMILLE DE FOU - Récit érotique publié le 03-03-2019
LES AVENTURES DE DJE 69 - Récit érotique publié le 24-02-2019
PHILIPPE EP 02 : LE CADEAU D'ANNIVERSAIRE - Récit érotique publié le 21-02-2019
LES AVENTURES DE DJE 68 - Récit érotique publié le 16-02-2019
PHILIPPE EP 01 : CA COMMENCE BIEN ! - Récit érotique publié le 12-02-2019
COMMENT J'Y SUIS VENU EP 10 : APTE POUR LE SERVICE - Récit érotique publié le 06-02-2019
COMMENT J'Y SUIS VENU EP 9 : PAN DANS L'CUL - Récit érotique publié le 04-02-2019
COMMENT J'Y SUIS VENU EP 8 : JE LAISSE TOMBER - Récit érotique publié le 01-02-2019
COMMENT J'Y SUIS VENU EP 7 : JUSQU'AU WEEK-END - Récit érotique publié le 27-01-2019
COMMENT J'Y SUIS VENU EP 6 : AVAL AVAL AVAL - Récit érotique publié le 23-01-2019
COMMENT J'Y SUIS VENU EP 5 : L'APOCALYPSE - Récit érotique publié le 18-01-2019
COMMENT J'Y SUIS VENU EP 4 : DISPOSITIF MAISON - Récit érotique publié le 15-01-2019
COMMENT J'Y SUIS VENU EP 3 : LA SOLUTION - Récit érotique publié le 11-01-2019
COMMENT J'Y SUIS VENU EP 2 : L'ESSAYAGE - Récit érotique publié le 06-01-2019
COMMENT J'Y SUIS VENU EP 1 : LA DECOUVERTE - Récit érotique publié le 03-01-2019



Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Unhommebrun le 2019-07-11 ....
• Par Reveur09 le 2019-07-11 ....
• Par Lepirate le 2019-07-11 ....
• Par Julien le 2019-07-11 ....
• Par QuiGonJ le 2019-07-10 ....
• Par Le Grand Maitre le 2019-07-10 ....
• Par Lombredelaissee le 2019-07-10 ....
• Par centinno le 2019-07-10 ....
• Par thierrylebutineur le 2019-07-08 ....
• Par marcus le 2019-07-08 ....





Online porn video at mobile phone


video sexe gratuitxxx sexesexe pour femmehistoires bdsmsexe photosexe nubd sexedoigtagesexe jackygros sexehistoires sexesmobile.candaulismehistoire porno incesteexhibition sexesexe shoprecits hdsbaise par surprisehistoire hdssexe gratuit francaishistoire de sexe.nethds recitvideos sexeporno punitionvideos de sexeporno hermaphroditereference sexehds histoiresexe mamiesite candaulismehds histoirerecit erocandulismesexe entre femmesmature pulpeusexhamster histoiresmedecin pornohistoire lesbiennesex.arabesexe russelucia et le sexesoubrette soumisehistoire erotique gaycandaulisme.frsexe entre mecsbite au ciragehistoire pornographiquehds menuhds histoire de sexesexe intensefessee erotiquejeu de sexe gratuitsexe entre amis streamingsexe mature amateurcandaulisme pornosexe xxldoigtagehistoire smhistoire erotiquehistoires de sexrecit hdshds recitsexe de femmesmature pulpeusefuck machinesexe enormesexe 69soumise karinesexe movierecit erotique gaysexe zoophilerecit erohistoires de travestissexe femme enceintehistoire hdshistoire erotiquesexe au bureausexe dans le trainsexe filmbaise en groupeporno arabesfeminisation forceesexe mere fillehistoire desexeadoskuatenterrement de vie de jeune fille sexefrench literoticahistoires erotiquesexe mamie