... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


PRISE ET SURPRISE - 2


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Tamalou [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email :

• 108 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.0 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.8
• L'ensemble des récits érotiques de Tamalou ont reçu un total de 889 180 visites.

sexe récit : PRISE ET SURPRISE - 2 Histoire érotique Publiée sur HDS le 11-05-2019 dans la catégorie A dormir debout
Tags: Bisexualite Fantasmes Fantasy
Cette histoire de sexe a été affichée 1672 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): PRISE ET SURPRISE - 2 ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : PRISE ET SURPRISE - 2 ( 10.0 /10 )
Couleur du fond :




PRISE ET SURPRISE - 2

Son rêve était absurde. Les détails étaient confus, la situation improbable. Mais c'était vraiment intense, sexuellement parlant.
Tout le monde était nu. Angelina était nue. Les gens autour d'elle étaient nus. Mais rien ne la dérangeait. Tout était normal.
Il y avait un garçon, un jeune homme, beau comme un dieu. Le seul personnage qui était clair et net dans son rêve.
Sûrement le frère de Lilith, il lui ressemblait tant. Mais forcément un garçon, équipé d'une trique comme il n'en existe qu'en rêve.
Avec un sex-appeal fou. Il dansait en bougeant son corps avec une urgence rêveuse, et Angelina essayait vainement de capter son attention, d'obtenir ses faveurs. Mais il était entouré, cerné de bombasses, et Angelina se désespérait.
Il était dur, elle était mouillée. Alors, elle s'est avancée, et ils se sont rencontrés.
Le reste de la foule nébuleuse s'estompa au fur et à mesure qu'elle s'approchait. Elle aurait dû avoir peur.
Il ressemblait de plus en plus à Lilith, aussi masculin qu'elle était féminine. Mais elle se sentait en sécurité près de lui.
En sûreté, aimée, convoitée ...
Ils étaient seuls à présent. Totalement seuls, dans un endroit qui n'était pas vraiment une pièce. Il la prit dans ses bras.
Il était si chaud, si doux, mais avec une force évidente dans ses muscles, sous sa peau lisse.
Angelina s'est noyée dans ses yeux, lui a offert ses lèvres, tremblé sous les caresses de ses mains errantes.
Elle le désirait tellement, elle était avide de son amour, elle quémandait ses sentiments...
Sans transition, elle était à genoux. Sa queue était raide, grosse, et impérieuse. Trop grosse pour sa petite bouche.
Mais elle voulait essayer quand même. Elle avait besoin de savoir. Elle voulait être sûre, rassurée.
Il est entré facilement dans sa bouche. Beaucoup plus facilement que cela aurait dû être.
Malgré sa taille impressionnante, Angelina n’avait pas l’impression de devoir étirer sa mâchoire pour s’y adapter.
En fait, c'était agréable, elle la sentait bien dans sa bouche, facile à lécher et à sucer, et c'était délicieux.
Angelina gémissait et bavait sur la magnifique queue dans sa bouche. Elle était tellement excitée.
Elle voulait se retourner, se pencher et se faire baiser fort. Cependant, elle ne pouvait pas s'arrêter de la sucer.
Elle commençait à être inquiète. Son corps était incontrôlable. Rien autour d’elle n’était ce qu’il aurait dû être.
Elle se réveilla dans une brume somnolente, encore à moitié endormie, clignant des yeux rapidement pour adapter sa vision.
Deux yeux de braise la regardaient de très près et elle avait vraiment quelque chose dans la bouche.
Ce n'était pas une bite, cependant, et ce n'était pas un gars.
Lilith était allongée tout contre Angelina, perplexe, laissant la fille endormie sucer son doigt, stimulus de son rêve érotique.
Angelina a retiré sa tête en crachant le long doigt mince que son rêve avait confondu avec une bite.
Elle resta stupéfaite en réalisant l'horreur de son geste, comment elle avait été trompée.
"Mais qu'est-ce que tu fous?!"
"OK, écoute," dit Lilith. "Je sais que tu ne pourrais pas..." Mais Angelina ne l'écoutait plus.
Elle replia ses jambes contre sa poitrine, et les déplia brutalement en donnant à Lilith le coup le plus violent qu'elle puisse produire.
Lilith s'est écrasée sur le sol. Angelina regroupa tout ce qu’elle pouvait pour s’y envelopper de manière protectrice.
Elle revenait au point de départ de sa première rencontre avec cette harceleuse démoniaque.
"Pourquoi m'as-tu fait subir cela?" a demandé. La voix d'Angelina craquait pathétiquement et elle luttait pour contenir ses larmes.
Lilith semblait confuse et consternée: "Mais tu en profitais! Tu savourais!"
"Putain, tu veux dire que...?"
"Je pouvais le sentir. Tu étais si..."
"Je me fiche de ce que tu as ressenti. Toi. Ne le refais plus jamais. Putain. Plus jamais ça!"
Lilith resta silencieuse un moment, toujours assise par-terre: "Tu es vraiment en colère?"
"De la merde!"
"J'ai mal agit, c'est ça, hein?"
Elle ressemblait à un chiot à qui on a donné des coups de pied. Angelina a ressentit un élan de pitié et de culpabilité, mais juste un élan. Elle ne pouvait pas s'apitoyer sur son sort. Surtout devant quelqu'un capable de lire vos pensées.
"Ouais" siffla Angelina, les dents serrées. "Tu as mal agi."
Un autre moment de silence. Ensuite, d'une toute petite voix, Lilith demanda: "Connais-tu l'histoire de la grenouille et du scorpion?"
"C'est quoi, cette connerie? Un conte pour les enfants? Tu veux me raconter des salades pour m'attendrir, c'est ça?"
"Euh ... Écoute! Le scorpion voudrait traverser la rivière, mais il ne peut pas, parce qu'il ne sait pas nager. Mais il voit une grenouille non loin de là, qui se réchauffe sur un nénuphar, au soleil ..."
"Penses-tu sérieusement que je vais écouter tes conneries? "
Le scorpion l'interpella: "Hé, grenouille, approche, je veux traverser et tu vas me porter sur ton dos."
À quoi la grenouille répondit: "Si je m'approche, tu vas me piquer, et je vais mourir"
Le scorpion: "Mais pas du tout, je serai sur ton dos, si tu coules, je meurs aussi!"
Malgré elle, Angelina s'intéressa à l'histoire de Lilith. Où voulait-elle en venir?
"Alors la grenouille accepte. Le scorpion grimpe sur son dos et les voilà partis. À mi-chemin, au plus fort du courant, le scorpion pique la grenouille qui se paralyse et commence à couler."
Elle dit au scorpion: "Imbécile, tu m'as piquée, nous allons mourir tous les deux"
Le scorpion répondit: "C'est ma nature, je n'y peux rien, c'est comme ça!"
Silence. "C'est tout?" Angelina demanda. "Ils se sont tous les deux noyés?"
"Ouais."
"Pourquoi?"
"C'est dans sa nature."
"Alors tu es le scorpion?"
"Ouais . C'était le but."
"Tu ne peux pas t'en empêcher? C'est ça ton excuse?"
"Ouais."
"Et bien ... ce n'est pas suffisant. C'était un viol mental, Lilith. C'est contre ma volonté … Tu as abusé de moi … Je n'ai pas de mot pour décrire tes actes."
Lilith hocha la tête. Elle se leva, son corps nu rayonnant de lumière dans la pièce sombre. Elle était tout aussi attrayante qu’en pleine lumière, et Angelina dut regarder ailleurs pendant une seconde.
"Je suis ce que je suis", dit tristement Lilith en s'éloignant. Les hanches de la démone n'ont pas chaloupé comme d'habitude et sa queue pendait tristement. Elle referma doucement la porte derrière elle.
"Putain" jura Angelina dans la pièce vide. "Je n'ai pas besoin de toute cette merde."
Elle se recoucha en tentant de se vider la tête, mais elle mit longtemps avant de s'endormir.
Au réveil, le matin était calme. Angelina cligna des yeux prudemment et souleva la tête de son oreiller. Elle était seule.
Elle poussa un soupir de soulagement, puis referma ses yeux. Un instant de répit était le bienvenu.
C'est avec une certaine appréhension qu'elle finit par sortir de son lit et s'habiller. Elle avait été déshabillée entièrement la nuit dernière, jusqu'à sa culotte, même si cela n'avait été sa principale préoccupation. Lilith, sans doute. La succube perverse.
Angelina était encore en colère, en se remémorant les événements de la nuit précédente.
Plus la même rage après une nuit de repos, mais elle était toujours là.
Lilith n'était ni sur le canapé, ni dans la cuisine, ni… nulle part, vraiment. L'appartement était désert.
Angelina était perplexe. Avait-elle vraiment réussi à chasser l'intruse? Elle se souvenait de sa sortie pathétique avec sa queue basse.
Elle alternait culpabilité à cause de sa réaction excessive et soulagement de se retrouver seule.
Elle devait faire son propre café ce matin, et il n'était pas aussi bon que celui de Lilith.
Son réfrigérateur était rempli de morceaux de pizza, à cause de la livraison trop volumineuse de la veille.
Lilith n'avait pas été si affreuse. Elle avait essayé. Mais, elle était dangereuse aussi. Et pas très prévenante, pour le moins.
Angelina tournait en rond. Elle était heureuse de retrouver sa vie normale, Lilith allait lui manquer, mais pas assez pour souhaiter son retour. Tout était si normal à nouveau, si vite, si infiniment. Le passage du démon lui semblait une hallucination folle.
Seulement au bout d'une semaine, l'existence de Lilith s'est estompée progressivement de sa mémoire.
Angelina travaillait, étudiait et vivait seule. Quotidien banal.
Un soir, en rentrant à la maison, sitôt la porte franchie, son cœur se mit à battre la chamade.
Elle essaya de se maîtriser, de comprendre pourquoi son corps réagissait ainsi.
Puis, tout devint clair en voyant Lilith assise sur son canapé.
La succube portait un T-shirt trop court et une culotte étroite. L'ordinateur portable d'Angelina était en équilibre sur ses genoux.
"Bonsoir, ma chérie" dit Lilith.
"Tu es de retour" constata Angelina.
"Ouais, tu m'as manquée, tu sais?"
Angelina roula des yeux sans répondre. Elle s'est installée sur le canapé, juste à côté de Lilith.
"Pourquoi ne pas apporter ton propre ordinateur, cette fois?" demanda Angelina.
"Je n'étais pas sûre de rester. J'avais peur que tu me chasses."
"Je n'ai fondamentalement pas le choix en la matière."
"Vrai."
Angelina se saisit audacieusement de son ordinateur portable et examina l'écran. Elle leva les yeux, incrédule:
"Tu lisais une recette sur... comment faire de la confiture?"
"Ouais."
"Pourquoi?"
"Il n'y a rien de plus doux que de cuisiner pour la personne qu'on aime…"
"Tu as un amoureux?"
"Non. Mais je suis autorisée à m'éduquer. Toute connaissance est précieuse, à sa manière. Pourquoi devrais-je rester inculte?"
"A propos de la confiture?"
"En fait, je m'intéressais à la gelée. Mais d'un lien à l'autre..."
"Tu es vraiment bizarre."
Lilith entrouvrit ses lèvres pour un petit sourire de satisfaction.
"Bon sang, ne me souris pas comme ça!"
"Je ne peux pas m'en empêcher. Tu commences à avoir moins peur de moi. C'est quelque chose."
Angelina soupira et s'adossa dans le canapé.
"Bien. J'ai moins peur. J'ai fini par me rendre compte que tu es plus une menace involontaire qu'une menace réelle. Heureuse?"
"Ouais."
"En parlant de ça ..."
Lilith se recroquevilla sur son siège. Elle mit ses pieds sous ses fesses et sa queue normalement exubérante disparut derrière son dos.
"Nous allons en parler, n'est-ce pas?"
"Je pense que nous devons le faire. Tu as fait quelque chose de ... juste ... ce n'est pas acceptable. Je ne peux pas te faire confiance si ... si tu me fais faire des choses pendant que je dors."
Lilith se recroquevilla. "Je ne voulais vraiment pas."
"Tu ne voulais pas le faire ou tu ne pensais pas que je serais aussi énervée?"
"Les deux?"
Angelina inspira profondément par les narines. Avant qu'elle puisse formuler sa phrase suivante, on frappa à la porte.
"C'est pour moi!" dit Lilith en bondissant de son siège.
"N'importe quelle excuse pour éviter cette conversation," marmonna Angelina.
Il y avait un livreur à la porte, comme la dernière fois. Et, comme la dernière fois, Lilith a longuement flirté.
"Tu vas être très populaire auprès des livreurs si tu continues à ouvrir la porte dans cette tenue."
Elle a déposé plusieurs cartons de nourriture asiatique. Elle a ensuite repris sa place avec plus d'assurance qu'auparavant.
Le livreur l'avait nourrie de ses désirs et elle était déjà bien réconfortée.
Angelina fouilla dans les cartons. "Tu as commandé avant que je rentre" dit-elle, mais ce n'était pas une question.
"Ouais."
"Comment as-tu su quand je serais de retour?"
"Euh ..."
"S'il te plaît, dis-moi que tu ne m'as pas traquée."
Lilith hocha la tête. "OK, je ne t'ai pas traqué."
"Bon sang. C'est un mensonge complet, n'est-ce pas?"
"Tu m'as dit de le dire. Et ce n'est pas un mensonge total."
"Quoi?"
"Pas totalement."
"Putain de sentiment." Angelina a choisi sa nourriture, tiraillée entre la faim et la colère.
"Qu'est-ce que je suis censée faire, hein? T'accepter juste parce que je ne peux pas t'empêcher d'entrer dans ma vie?"
"Idéalement, tu aimerais m'avoir auprès de toi..."
Angelina renifla. "Tu me compliques les choses. Je ne peux clairement pas te faire confiance pour respecter ma vie privée, vraiment. Tu n'as pas le sens des frontières, ou de la propriété, et je ne peux pas t'empêcher de faire ce que tu veux."
Lilith se mordit la lèvre. "Je travaille sur ça. Je fais des efforts."
"Tu fais des efforts? Lesquels, exactement?"
"C'est compliqué. Je suis différente de toi. Pas câblée pareil. Sexe, convoitise, émotions... Je t'en supplie, Angelina. Tu ne peux pas imaginer ce que tu me fais."
"Moi spécifiquement? Ou les humains en général."
"Un peu les deux. Mais surtout toi." Lilith se pencha tout près d'Angelina.
"Tu ne réalises pas à quel point tu es désirable, ni quel genre de choses que tu émets."
"Émettre?"
"Je n'ai pas le mot exact pour ça, pas dans une langue que tu comprends. Quand tu es excitée... énervée... tes hormones."
Elle fit une pause. "Quand tu as des pensées, des sentiments, des envies... Je peux les sentir. Les goûter. Particulièrement quand ils sont pécheurs... Sexuels."
"Je ne suis pas tellement sexuelle."
"Peut-être. Mais la tension qui règne en toi..." Les narines de Lilith s'ouvrirent et ses yeux se révulsèrent un instant.
"Tu es délicieuse" murmura-t-elle.
"Hé. Arrête ça. Tout de suite. Je ne suis absolument pas tendue ou sexuelle, ni... délicieuse!"
"Oh, mais si, tu l'es!"
"Même si je le suis, je n'ai pas besoin que tu sois tout le temps en train de me renifler les fesses..."
Angelina agita la main alors qu'elle cherchait le bon argument. "Tu n'essaies pas beaucoup"
Lilith semblait offensée: "J'essaie très fort, en fait. Je t'ai séduite? Je t'ai emmenée au lit? Je t'ai baisée toute la nuit jusqu'à ce que tu ne puisses plus te lever le lendemain?"
"Bien... en partie, oui."
"D'accord, techniquement peut-être. Mais je me suis battue contre mon instinct du mieux que je pouvais."
Angelina posa le carton de nourriture: "Même si c'est vrai, pourquoi? Pourquoi es-tu aussi fascinée par moi? Il y a sûrement d'autres filles... des garçons... peu importe... D'autres personnes que tu pourrais séduire."
"Peut-être, quelque part. Pas beaucoup, cependant. Tu es spéciale."
"Spéciale comment? Et ne dis pas parce que j'ai bon goût ou un truc dégoûtant."
"C'est vrai. Ta saveur est juste..." La narine de Lilith s'épanouit alors qu'elle inspirait profondément. "Particulièrement séduisante."
"Ne dit pas ça. Ça donne l'impression... Je ne sais pas. C'est comme une collation savoureuse pour toi."
Lilith restait pensive. La pointe de sa langue caressait ses lèvres pleines et sensuelles:
"C'est un peu ça, je suppose. Le sexe et la nourriture ne font qu'un pour moi. Beaucoup plus que pour toi."
"Beurk… Beurk! Beurk! Beurk!"
"Hé, j'essaye de t'expliquer qui je suis."
"C'est bon. Cela ne veut pas dire que je dois aimer ça."
Angelina s'est assurée qu'elle allait dormir seule cette nuit-là. Elle insista lourdement pour que Lilith n'entre pas dans la chambre pendant la nuit. Elle ferma à clé la porte de sa chambre pour faire bonne mesure, même si elle savait que les serrures ne seraient pas d'une grande aide dans ce cas.
Ses rêves étaient encore une fois trop sexuels. Elle s'est réveillée en sueur et ardente le lendemain matin.
Elle était persuadée que Lilith l'avait soumise à faire des trucs étranges, mais la pièce était déserte.
Elle se doucha et s'habilla avant d'affronter son invitée démoniaque.
Lilith était étendue sur le canapé. Sa tête reposait sur l'un des accoudoirs, l'une de ses jambes était jetée sur le dossier, l'autre pendait au sol. Elle portait une culotte mais ses cuisses largement écartées exposait sa chatte avec une précision chirurgicale.
Sa petite chatte attirante et humide ... Angelina se dépêcha de regarder ailleurs.
Elle était toujours excitée et la vision de ce corps sexy, abandonné dans le sommeil, ne calmait pas sa libido.
La succube était une pure séduction physique.
Ses mamelons érigés pointaient à travers le fin tissu de son haut et la culotte moulait la fente de sa chatte, accentuant chaque détail.
Angelina serra les dents en essayant de se débarrasser de ses pensées lubriques. Elle tapota l'épaule de Lilith. "Hem, réveille-toi."
Lilith remua, puis s'étira en ouvrant les yeux. Les flammes éthérées qui dansaient dans ses yeux se réveillèrent lentement.
"Bonjour, ma chérie" dit Lilith avec un sourire chaleureux. "Bien dormi?"
"Ne m'appelle pas comme ça. Et réponds à ma question."
"Ouais?"
"Est-ce que tu es venue jouer dans mes rêves?"
"Je pense pas. Rien de prémédité. Dans mes rêves, parfois… Pourquoi? C'était chaud?"
"Honnêtement, je ne m'en souviens pas. Juste... J'ai l'impression que tu étais dedans, et ça m'inquiète."
"C'est gentil que tu rêves de moi. Dommage que tu ne te rappelles pas"
"Non ce n'est pas gentil. C'est stupide et méchant. Je suis si fatiguée... c'est mauvais."
Lilith hocha la tête en connaissance de cause. "Toute excitée, hein?"
"Tais-toi!"
"Bah, même si tu ne m'avais rien dit, je peux le sentir. Ne t'inquiètes pas pour ça."
Angelina tourna la tête alors qu'une rougeur se dessinait sur son visage. "Je t'ai dit de te taire."
"C'est de ta faute aussi, tu te négliges. Depuis combien de temps tu ne t'es pas masturbée? Tu devrais t'occuper de ça. Une frustration sexuelle excessive, ce n'est pas bon pour toi."
"Je n'aime pas cette discussion."
Angelina alla dans la cuisine pour préparer le café.
Elle aurait dû commencer par là et se donner l'avantage d'être bien réveillée avant d'affronter Lilith.
Lilith la rejoignit quelques instants plus tard de sa démarche silencieuse. Angelina s'aperçut de sa présence quand elle se percha à ses côtés. Une fois assise sur le comptoir, ses jambes écartées offraient une vision ostentatoire de sa culotte violette.
Angelina avait l'impression que sa principale préoccupation était d'attirer l'attention d'une manière ou d'une autre.
"Je suis la personne la mieux placée pour parler de sexe" a déclaré Lilith. "J'ai vu tellement de trucs. Je ne suis pas là pour juger."
"Tu as besoin de jouir, Angelina. Tu en as vraiment besoin. Sérieusement, ça fait combien de temps?"
Angelina serra les poings, puis inspira profondément en forçant ses doigts à se détendre.
"Ceci ne te regarde pas. Ce sont juste les rêves absurdes que tu m'as inoculé qui m'ont troublée. Je vais bien quand tu n'es pas là."
Lilith resta silencieuse un moment. Angelina se tourna prudemment pour la regarder. Elle avait une expression pensive.
"Tu te masturbes, n'est-ce pas?" Demanda Lilith.
Angelina rougit et se détourna à nouveau.
"Tu vis seule" continua Lilith. "Tu as une sorte de libération, un exutoire, non?"
"Je t'ai dit que je vais bien!" marmonna Angelina.
"Veux-tu que je t'initie? Certaines personnes n'ont jamais appris. Tu seras surprise. Ou peut-être ..."
"Oh! Merde à la fin! Je ne peux pas jouir, d'accord? Je n'ai jamais eu d'orgasme. C'est ce que tu veux entendre?"
"Ceci ne te regarde pas du tout, mais oui, je suis coincée. Je n'y arrive pas, d'accord?"
Il y eut un moment de silence. Le carillon de la cafetière a chanté.
"Laisse-moi m'occuper du café" dit Lilith en passant près d'Angelina.
"Touche pas."
"Allez, laisse. Je sais que tu as aimé mon café la dernière fois."
"Attends, tu as mis un truc dedans? Je me suis dit…"
"Recette secrète, ma poulette. Pousse-toi un peu, tu veux bien?"
Angelina s'est écartée. Elle regarda attentivement, mais Lilith ne sortit rien d'extraordinaire.
Néanmoins, ce n'était pas que du café. C'était excellent, réchauffant et apaisant. Un délice.
"Je ne devrais pas boire ça," marmonna-t-elle. "Dieu sait ce que tu mis dedans."
Lilith lui souriait innocemment: "Tu as encore envie d'en parler?"
"Non!"
"Parce que tu sais que je peux résoudre ton problème, pas vrai?"
"Ce n'est pas un problème. Je n'ai pas besoin d'être réparée."
Lilith insistait: "Avoir de bons orgasmes c'est important! C'est fondamentalement mon domaine d'expertise, tu sais!"
"Oh mon Dieu!" Angelina roula des yeux. "S'il te plaît, pas de leçon de sexe!"
"Bien. Que crois-tu qu'il se passe dans ton corps quand tu vis une longue période d'abstinence?"
"Euh …?"
"Je veux dire, en plus d'être super tentée, avec toute cette frustration sexuelle accumulée ..."
Lilith se rapprochait insensiblement. Elle gardait un regard lointain comme si c'était involontaire jusqu'à ce qu'Angelina se recule.
"Ce n'est pas une manœuvre pour essayer de me séduire à nouveau?" a déclaré Angelina.
"Désolée. Mais tu es ... non, tu ne veux pas entendre ça. Désolée. Tu serais beaucoup plus heureuse si tu me laissais t'aider."
"Te laisser jouer avec mon corps? À tes jeux de malade, hein? Tu crois que c'est tout ce que j'ai à faire?"
"Je propose de te faire découvrir le plaisir. Non, pas le plaisir, l'extase. Que ton corps exulte. Si cela te semble dégoûtant et tordu ... tu as beaucoup plus de problèmes à résoudre que ce que je croyais."
"Ce n'est pas ce que je voulais dire."
"Ooh?"
"Je veux juste dire ... je pense ..." Angelina cherchait ses mots. "Tu es un démon de l'enfer!"
"Ah. Je vois. On ne peut pas me faire confiance, c'est ça? Je n'ai pas le droit d'être utile, ni de faire de belles choses? Probablement, je vais te jouer un tour cruel, et te faire quelque chose d'horrible."
"Eh bien, tu voles l'âme des gens" marmonna Angelina, soupçonneuse.
"J'achète. J'échange. Je ne vole jamais."
"Ouais, ben... Tu es celle qui envahit ma maison sans rien demander. Et qui me fait des trucs dans mes rêves."
"Peut-être que tu as raison. Peut-être que c'est mieux de prendre le temps d'y réfléchir. Tu ne sais pas ce que tu veux..."
"Bien sûr. Bien. Peu importe."
Angelina ne pensait pas donner suite. Elle aurait vraiment voulu que Lilith la laisse seule et arrête de la harceler.
Cependant, malgré elle, elle ne pouvait s'empêcher de réfléchir à l'offre de la succube.
C’était une pensée qui ne la laissait pas tranquille, malgré tous ses efforts déployés pour l’écarter. C'était insidieux.
Il y avait juste assez de tentation pour qu'elle ne réussisse pas à l'éliminer totalement.
Personne n'avait jamais promis à Angelina de lui faire connaître la jouissance, de l'emmener au nirvana, encore moins avec une telle confiance. Dans notre société judéo-chrétienne, le plaisir, le sexe et surtout la masturbation sont des péchés. Si quelqu'un savait comment faire, à coup sûr, pour qu'elle se sente bien, Lilith était probablement cette personne. À moins que ce ne soit que des conneries, un tour de la démone pour la faire tomber dans ses filets et l'asservir.
Mais ce n'était pas des conneries, n'est-ce pas?
Angelina ne parvenait pas à se concentrer. Sa journée de travail était floue et son cours du soir était une perte de temps et d’argent, car elle ne se souvenait de rien. Le pire de sa journée, c'était de rentrer dans un appartement vide.
Elle aurait aimé que Lilith soit là à l'attendre, pour quelle puisse se disputer avec elle, ou au moins discuter davantage de certaines choses. Rien de tout cela n'était possible. Elle n'avait aucun moyen de contacter la succube, dans leur relation à sens unique.
Angelina s'ennuya tout au long de la soirée, l'esprit toujours très perturbé. Elle n'avait envie de rien.
Elle surveillait la porte d'entrée, comme si Lilith pouvait apparaître à tout moment. Elle fut soulagée d'aller se coucher.
Les rêves d'Angelina étaient très sexuels. Et le dernier très sensuel. Encore Lilith, bien sûr. La succube hantait son esprit, le jour et la nuit. La voluptueuse succube, complètement nue, se trémoussait, impudique et lascive, au son d'une musique sirupeuse.
Dans un décor de rêve, Angelina avait du mal à lutter contre son attirance pour la superbe créature qui avait envahi son esprit.
Elle avait le vague sentiment qu'elle ne devrait pas regarder, sous peine de ne plus pouvoir lui échapper.
Lilith se rapprochait de plus en plus, sans effort apparent. La houle qui agitait son corps sexy devenait de plus en plus lascive.
Elle savait exactement ce qu'elle devait faire pour ensorceler sa victime. Angelina écarquillait ses yeux, le cœur palpitant de désir. Elle tendit la main pour quémander ses faveurs, sans pouvoir atteindre la fascinante poupée devant elle.
Elle était si proche, mais infiniment loin. Lilith se caressait en dansant. Ses mains aux ongles effilés parcouraient son corps de rêve, soulignant ses formes parfaites. Sa longue langue agile léchait ses lèvres rouge sang. Tout en elle était une invitation au libertinage.
Ses seins gonflés aux mamelons turgescents, la courbe de ses hanches, son ventre plat et sa chatte humide. Absolument tout.
L'avidité d'Angelina a atteint le désespoir. Elle voulait Lilith, avait besoin de la rejoindre, mais ne pouvait pas.
Ses tentatives l'ont laissée impuissante et frustrée. C'est Lilith qui l'a rejointe et l'a prise dans ses bras.
Elle soupira d'aise quand la caresse brûlante de Lilith l'atteignit, se propageant à travers son corps dans un torrent charnel.
Tout était bonheur et ravissement.
Le réveil d'Angelina se fit dans un désordre vaporeux. Rien n'était correct, et rien n'était fou. Au moment même ou elle réalisait que c'était un rêve, ce n'était plus un rêve. Elle n'était pas seule dans son lit. Des seins moelleux pressés contre son dos. Des bras fins l'enveloppaient tendrement. Une respiration douce chatouillait son cou.
Angelina serra les dents. Lilith avait envahi son lit, après avoir promis de ne plus le faire. La succube était en train de la câliner.
"Lilith?"
Pas de réponse. Angelina soupira et ferma les yeux une seconde.
"Lilith?" elle a essayé un peu plus fort.
Toujours rien.
Angelina envisagea de se libérer, de sauter du lit et de trouver quelque chose de lourd pour frapper sa tortionnaire.
Ensuite, elle se demanda pourquoi elle n'avait pas immédiatement fait quelque chose de ce genre.
Pourquoi restait-elle simplement couchée là, ne faisant presque rien pour réveiller Lilith?
Angelina se sentait aimée, affectueusement câlinée tôt le matin, et c'était une sensation délicieuse pour se réveiller.
Mais c'était Lilith. Elle ne pouvait pas laisser la succube prendre le dessus avec des câlins sournois, n'est-ce pas?
Elle s'était battue si fort pour établir des limites et des règles. Se soumettre maintenant pourrait signifier perdre tout ce progrès.
Ce n'était pas comme un interrupteur pour allumer et éteindre à volonté.
Angelina haleta quand une main ferme s'empara de son sein. Lilith était réveillée.
"Hé!" Angelina a protesté. Elle a attrapé la main fautive et la repoussa loin de sa poitrine.
"Hum?" vint un murmure endormi en réponse.
"Depuis combien de temps es-tu réveillée?" Angelina a demandé.
"Je dormais, c'est toi qui m'a réveillée, ma chérie."
"Pas de sornettes. Tu viens juste d’agripper mon sein!"
"J'ai fait ça? Ah bon?"
Angelina se sépara à regret de l'étreinte matinale qui l'avait séduite. Elle se redressa et rassembla sa couverture comme une barrière de protection. Lilith était nue. Totalement, intégralement. Elle s'étirait paresseusement, comme un chat arraché à sa sieste.
Il était impossible pour Angelina de ne pas regarder son corps magnifique.
"Tu m'avais promis" dit Angelina, la voix tremblante. "Tu m'avais promis que tu ne viendrais plus dans ma chambre."
"Ce n'était pas juste pour une nuit?"
"Bien sûr que ça ne l'était pas! Je t'ai dit de ne plus jamais venir ici. Surtout quand je dors. Ne commence pas à me mettre en colère. C'est ... je ne sais même pas comment qualifier ton comportement."
Lilith leva la tête avec un petit air sournois: "Mais tu as aimé."
"Pourquoi me dis-tu des choses comme ça? Comme... même si tu avais raison..."
"J'ai raison. Je le sais. Je le sens, n'oublie pas!"
"Je ne suis pas d'accord. Tu ne peux pas faire des choses comme ça."
"Tu veux dire des choses qui te donnent du plaisir?"
"Je veux dire des choses que la morale réprouve. Peut-être que les choses sont différentes d'où tu viens. Peut-être que se faufiler en douce, nue, dans le lit de quelqu'un sans demander son consentement est acceptable dans ton monde. Pas ici ... les choses ne se passent pas comme ça ici. "
Lilith s'est redressée à quatre pattes. Elle se rapprocha d'Angelina, qui se recroquevilla encore plus à son approche.
"Tu as peur. Tu n'as pas de raison d'avoir peur. Je suis ton amie."
Lilith entraîna Angelina dans une étreinte exquise. Angelina se sentait en sécurité et aimée dans ses bras.
C'était tout à fait mystérieux de ressentir un tel sentiment d'amour et de réconfort dans les bras d'un démon de l'enfer.
Angelina se détendait par étapes, refluant son anxiété et ses craintes. Sa joue se pressait contre le coussin moelleux de la poitrine de Lilith. Les longs doigts aux griffes acérées caressèrent ses cheveux.
"Tu te sens un peu mieux?" Murmura Lilith.
Sans répondre, Angelina se blottit contre les seins voluptueux.
Il restait beaucoup de conflits en elle, mais cela devenait si difficile de se battre.
"Est-ce que tu t'intéresses aux filles? Ou suis-je vraiment spéciale?"
"Un peu des deux."
Lilith repoussa la mèche de cheveux d'Angelina. "Laisse-moi te montrer, bébé."
"Je ne suis pas..."
La bouche de Lilith se posa sur celle d'Angelina. Son esprit s'abandonna pendant un bref instant.
Seules comptaient les lèvres pulpeuses posées sur les siennes.
Puis, tout aussi soudainement, Lilith interrompit le baiser. Angelina cligna des yeux en tentant de se recentrer.
Les sourcils de Lilith se haussèrent malicieusement.
"Je ne t'ai pas autorisée à faire cela," dit Angelina.
"Tu voudrais savoir ce qui vient ensuite, n'est-ce pas?"
"Ce n'était pas ce que je voulais."
"Bien sûr que si. Tu ne veux juste pas me l'avouer."
Angelina a promené la pointe de sa langue sur ses lèvres, là où les lèvres de Lilith s'étaient doucement appuyées lorsqu'elle l'embrassait. "Est-ce que tu vas le refaire?"
Pas de réponse. Angelina dévisagea Lilith. La démone soutenait son regard sans ciller. Le feu dans ses yeux inhumains était taquin.
Angelina tendit la main et caressa doucement la joue de Lilith. "Ce n'est pas juste" murmura-t-elle. "Tu me fais attendre."
Lilith tendit sa joue pour la délicate caresse d'Angelina. "C'est pour que tu apprécies plus."
Angelina vit la bouche de Lilith s'avancer lentement vers elle. Elle accepta le deuxième baiser avec plus de complaisance.
Sa main resta sur la joue de Lilith. La peau chaude sous sa paume s'est encore réchauffée.
Son cœur battait à tout rompre dans sa poitrine.
La langue de Lilith cherchait un passage entre ses lèvres. Angelina hésita un bref instant, puis ouvrit la bouche pour la laisser entrer. Elle s'enfonçait profondément dans une douce agression à laquelle elle ne s'attendait pas. Toute sa bouche a été pénétrée et fouillée.
Elle était surprise par la longueur et la souplesse de la langue de Lilith. Personne, jamais, ne l'avait embrassée comme ça.
Cela ne semblait pas réel. Ce n'était certainement pas humain.
"OK", dit Angelina en interrompant le baiser. "D'accord."
Elle repoussa Lilith. Sa main s'appuya accidentellement sur son sein moelleux.
Lilith étudia son expression. "Tu n'as pas aimé ça, cette fois?"
Angelina se mordit la lèvre puis acquiesça. "J'ai aimé. Je ne suis toujours pas sûre de devoir le faire, mais j'ai vraiment aimé."
"Bien, c'est un progrès."
Angelina secoua la tête avec ironie. "Bien sûr. Un progrès." Elle s'appuya contre la tête de lit. "Que veux-tu m'apprendre d'autre?"
"Beaucoup plus excitant maintenant?"
Angelina était admirative des formes incroyables du corps nu de Lilith. "Dis toujours?"
Lilith souriante, tenta de chevaucher les jambes tendues d'Angelina. Mais Angelina l'a repoussée.
"Calme-toi," dit Angelina. "Je veux en discuter avant."
Lilith s'agenouilla en posant ses fesses sur ses talons. "Ce n'est pas bon. Plus tu penses, moins tu veux de moi."
"Je verrais. C'est à moi de décider. Ce matin, je ne veux que des baisers et peut-être un câlin... ou deux!"
L'expression de Lilith devint rêveuse avec les souvenirs récents. "Ouais. C'était bien."
"Bien. Alors pas de contrainte. Je ne sais même pas pourquoi je te laisse continuer en étant si provocante"
"Parce que tu aimes mes câlins."
"Bien, oui, mais..."
"Et j'embrasse très, très bien."
"Vrai."
"Et nue devant toi, comme je suis une bombe sexuelle, tu baves d'envie à l'idée de faire des trucs cochons ensemble."
Angelina a balancé un oreiller à Lilith. La succube a amorti le coup et s'est étalée pour rire en travers du lit.
Lilith n'avait aucun pudeur. Angelina le savait déjà, mais c'était quand même étonnant de constater avec quelle désinvolture elle avait écarté les jambes et dévoilé sa chatte. C'était une belle petite chatte, mais quand même.
"Tu vois, tu m'examines encore" taquina Lilith. "Je te l'avais dit, je te stimule."
Angelina rougit et tourna la tête: "Tu te vantes. J'ai juste regardé. Pourquoi ne pas mettre quelques vêtements, déjà?"
"Je ne veux pas."
"Sérieusement. Je ne peux pas avoir une vraie conversation avec toi tant que tu es nue."
"Hum, tu vois, je suis une bombasse torride."
"Et si modeste ..." Il y eut un léger bruit qu'Angelina ne pouvait pas définir vraiment. Elle se retourna vers Lilith, la démone avait enfilé un petit haut moulant et une mini-jupe qui ne la couvrait pas suffisamment: "La culotte aussi, s'il te plaît."
"Pourquoi?"
"Parce que je peux encore voir ton ... tu sais. Ta chatte."
Lilith baissa les yeux avec une expression surprise comme si elle n'avait pas délibérément laissé sa chatte exposée.
"Oups", dit-elle sans conviction. Elle ferma les jambes et tira légèrement sa jupe. "Comme ça, ça va?"
"Y a-t-il aussi une culotte dessous?"
"Peut-être..."
"T'en a pas, n'est-ce pas?"
"Tu es la bienvenue si tu veux vérifier..."
Angelina soupira et se déplaça vers le bord du lit, loin de sa tentatrice. "J'ai besoin d'un bon café."
"Je vais le faire."


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs

Soyez le premier à donner votre avis après lecture sur cette histoire érotique...
Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :


Autres histoires érotiques publiées par Tamalou


FIANÇAILLES - Récit érotique publié le 26-06-2019
BALADE EN PONEY-SLAVE - Récit érotique publié le 05-06-2019
MON EX - Récit érotique publié le 02-06-2019
TRIO - Récit érotique publié le 31-05-2019
SOUS-TRAITANCE - Récit érotique publié le 26-05-2019
PRISE ET SURPRISE - 4 - Récit érotique publié le 15-05-2019
PRISE ET SURPRISE - 3 - Récit érotique publié le 13-05-2019
PRISE ET SURPRISE - 2 - Récit érotique publié le 11-05-2019
PRISE ET SURPRISE - 1 - Récit érotique publié le 09-05-2019
MEILLEURS AMIS - Récit érotique publié le 05-05-2019
LES MAUX D'AMOUR - 2 - Récit érotique publié le 01-05-2019
LES MAUX D'AMOUR - 1 - Récit érotique publié le 29-04-2019
LE VISITEUR - Récit érotique publié le 21-04-2019
LE CLUB DU BIKINI DORÉ - 2 - Récit érotique publié le 14-04-2019
LE CLUB DU BIKINI DORÉ - 1 - Récit érotique publié le 12-04-2019
SENSIBLE - Récit érotique publié le 07-04-2019
SÉDUITE - Récit érotique publié le 05-04-2019
PREMIÈRE FOIS - Récit érotique publié le 03-04-2019
CINQUANTE TROIS EUROS - Récit érotique publié le 29-03-2019
SOUS INFLUENCE - Récit érotique publié le 17-03-2019
SAISIR SA CHANCE - Récit érotique publié le 14-03-2019
INVITATION - Récit érotique publié le 11-03-2019
AS DE PIQUE - Récit érotique publié le 24-02-2019
TANTE CATHY - Récit érotique publié le 21-02-2019
SSS - 2 - Récit érotique publié le 15-02-2019
SSS - 1 - Récit érotique publié le 13-02-2019
ANACONDA - Récit érotique publié le 07-02-2019
VOYAGE DE NOCES EN AFRIQUE - Récit érotique publié le 05-02-2019
JESSICA - 2 - Récit érotique publié le 03-02-2019
JESSICA - 1 - Récit érotique publié le 01-02-2019
LE CONTRAT DE MYSTE - Récit érotique publié le 26-01-2019
LE ROBOT - Récit érotique publié le 24-01-2019
TRANSPORT EN COMMUN - Récit érotique publié le 22-01-2019
LA FILLE EST PUNIE, LA MÈRE EST BAISÉE - Récit érotique publié le 18-01-2019
DANS UN PARKING - Récit érotique publié le 14-01-2019
LA FILLE DU BAR - Récit érotique publié le 12-01-2019
LE CHAMANE - 2 - Récit érotique publié le 10-01-2019
LE CHAMANE - 1 - Récit érotique publié le 08-01-2019
JOUR DE PÊCHE - Récit érotique publié le 04-01-2019
CHÉRI, EST-CE QUE JE PEUX .. ? - Récit érotique publié le 22-12-2018
RETOUR PRÉCOCE - Récit érotique publié le 20-12-2018
ARRESTATION - Récit érotique publié le 14-12-2018
BAM - Récit érotique publié le 12-12-2018
FAST FOOD - Récit érotique publié le 10-12-2018
VOISIN VOISINE - Récit érotique publié le 08-12-2018
LE PRIX À PAYER - Récit érotique publié le 06-12-2018
INVITATION - Récit érotique publié le 04-12-2018
LE PIÈGE - Récit érotique publié le 02-12-2018
LE CARNAVAL DE CLAIRE - Récit érotique publié le 30-11-2018
MAMAN CHAPERONNE SA FILLE POUR UN RENDEZ-VOUS GALANT - Récit érotique publié le 26-11-2018


Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par alexmasseur13 le 2019-06-25 ....
• Par Pierre2 le 2019-06-24 ....
• Par Anthonyx le 2019-06-24 ....
• Par Anonyme le 2019-06-23 ....
• Par Anonyme le 2019-06-22 ....
• Par Cyberplaisir le 2019-06-21 ....
• Par BeurTbm le 2019-06-21 ....
• Par carl renan le 2019-06-20 ....
• Par Ma langue le 2019-06-19 ....
• Par Nudiste le 2019-06-19 ....





Online porn video at mobile phone


film sexe gratuitjeux de sexesexe amateur videohistoire erotique lesbiennesexe lesbienmassage erohamster sexelectures erotiqueshistoires erotiquesconcours de fellationcaudolismesexe camsexe avec animauxsexchoprecits de lesbienneshistoires xfilm herotiquehistoires pornorencontre sexerecit erotiquesexe gratosfilm sexe gratuitvideo sexe francereferences sexesexe amateurannonce escort girlrecits taboueshistoire hdsrecit gaylavement analgay sexesexe iseresex tres hardsexe toyssexe massagedouble sodomiehds histdouce sodomierecit gaytextes erotiquessexe referenceweb tv sexesexe xxxm sexehistoires sexesdoctissimo recitsma premiere sodomiesexe tv gratuitsexe arabhds sexecandaulisme pornosexe hardhistoire erotiquesexe lesbiennerecit pornoinitiation a la sodomiesexe sadomasosex gratisadoskuathamsters sexesex entre femmessexe chat orghds histoiressexe dans les boissexe retroforum candaulfist sexesexe referencesexe a troisbite geantesexe entre frere et soeurx story histoirenet echangistessexe a gogovideo sexe free