... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


PRISE ET SURPRISE - 3


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Tamalou [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email :

• 108 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.0 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.8
• L'ensemble des récits érotiques de Tamalou ont reçu un total de 889 154 visites.

sexe récit : PRISE ET SURPRISE - 3 Histoire érotique Publiée sur HDS le 13-05-2019 dans la catégorie A dormir debout
Tags: Bisexualite Fantasmes Extreme
Cette histoire de sexe a été affichée 1826 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): PRISE ET SURPRISE - 3 ( 10.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : PRISE ET SURPRISE - 3 ( 10.0 /10 )
Couleur du fond :




PRISE ET SURPRISE - 3

Lilith sauta du lit devant Angelina. Sa jupe se releva et lui montra ses fesses nues pendant une fraction de seconde, puis elle partit.
Angelina prit son temps pour la suivre. Elle ne savait pas trop quoi penser et ne se sentait pas prête à satisfaire Lilith.
Lilith avait déjà démarré la cafetière avant l'arrivée d'Angelina. Elle avait eu le temps de s'installer sur son perchoir préféré, sur le comptoir. Cela devenait une scène normale. La seule différence par rapport aux épisodes précédents, c'était que Lilith avait relevé le devant de sa jupe et se masturbait négligemment en fredonnant un air qu'Angelina ne connaissait pas.
"Vilaine fille" la réprimanda Angelina sans aucune indignation réelle derrière ces mots. "Ne fais pas ça dans ma cuisine."
Lilith était prévisible, sans aucune honte: "Où, alors? Dans ton lit?"
"Non. Juste... Pourquoi est-ce que tout est sexuel, avec toi?"
Lilith sourit, ses dents étincelaient sous les lumières de la cuisine.
"Sérieusement," dit Angelina. "Mets quelque chose..."
"Ouais." Lilith a réajusté sa jupe et tenu ses mains à l'écart de sa chatte, Angelina ne pouvait visiblement rien obtenir de plus.
Le café était fantastique, selon les compétences habituelles de Lilith. Angelina le bu aussi rapidement que le liquide chaud le permettait. Son effet calmant et apaisant s'est infiltré dans son système.
"Je ne t'aime que pour ton café, tu sais," dit Angelina en serrant entre ses mains la tasse chaude.
"Alors tu m'aimes!"
"N'importe quoi! C'est hors du contexte."
"Je suis mon café. Mon café, c'est moi. Tu aimes mon café, tu m'aimes. Normal!"
Lilith sauta gracieusement de son perchoir. Elle posa un rapide baiser sur les lèvres chaudes d'Angelina.
Elle s'était enfuie avant qu'Angelina puisse protester.
Angelina se sentit rougir. Elle souleva sa tasse pour cacher le sourire timide qui lui échappa.
Angelina suivait Lilith des yeux pendant que la démone s'affairait dans la cuisine.
Sa jupette remontait incroyablement haut pendant qu'elle s'agitait.
"Tu veux un petit-déjeuner?" Demanda Lilith.
"Euh ... non, ça ira bien."
Probablement délibérément, les occupations de Lilith étaient trop distrayantes.
Angelina ne pouvait s'empêcher de regarder sous cette jupette qui ne cachait pas grand chose!
"Ça ne demande pas beaucoup d'efforts pour te préparer un petit-déjeuner" dit Lilith.
"Je viens juste de te dire... Tu vas continuer de m'ignorer encore longtemps, comme ça?"
"Finis ton café, bébé."
Angelina serra fermement la main autour de sa tasse. Si le café n'était pas si bon, elle aurait été tentée de le transformer en projectile.
Elle s'assit et attendit. Regarder la chair de sa tentatrice s'exhiber était agréable. Cela l'excitait. C'était regrettable, mais gérable.
Très vite, Lilith posa une assiette devant Angelina. Elle se tenait les mains jointes devant elle, souriant fièrement à son propre travail.
Angelina baissa les yeux sur son assiette. "Tu m'as fait des toasts?"
Angelina mangea une tranche de pain grillé. Elle semblait à peu près aussi normale que n'importe quel autre pain grillé.
Cela sentait vraiment bon, c'était délicieux, et Lilith dansait triomphalement d'un pied sur l'autre.
"C'est bon. N'est-ce pas?"
Ce qui était bon, c'était de regarder Lilith tournoyer en mimant une danse de victoire.
Alternativement, c'était sa jupette qui découvrait les fesses de la succube ou ses seins gonflés qui dansaient sous le mince tissu.
Angelina, malgré tous ses efforts, a continué de regarder.
Angelina a plané pendant ses deux premières heures de travail. Ses pensées revenaient sans cesse vers Lilith.
Elle s'habituait aux pensées intrusives de la succube, elles n'étaient plus aussi désagréables, juste déroutantes.
Elle pouvait admettre qu'elle était attirée par la succube excitée et libertine. Même si elle n'était pas attirée par les filles, même si Lilith ne pouvait pas être son genre, même si... Était-elle juste en train de se leurrer?
Peut-être que Lilith était exactement la compagne dont elle avait besoin. Peut être...
Angelina réalisait qu'elle se demandait où pouvait la conduire cette relation.
Elle n'était pas encore prête à s'engager dans quoi que ce soit, même juste à l'envisager, mais...
OK, il y avait quelques problèmes. Cette façon de s'installer en écrasant les autres, sans jamais demander, d'ignorer NON comme réponse valable... Des choses à améliorer. Et peut-être qu'elles finiraient par ne plus être incompatibles.
Mais la façon dont Lilith embrassait…
Angelina inconsciemment se passait le doigt sur les lèvres. Elle pouvait encore sentir la pression de la bouche de Lilith sur la sienne.
Ces lèvres charnues et pulpeuses qui mangeaient les siennes. Et sa langue, immense, agile, irréelle...!
Putain ce que cette fille pouvait embrasser! Une expérience inoubliable!
Et que savait-elle faire d'autre avec cette bouche?
Angelina rougit en y pensant et dû se rafraîchir avant de retourner servir ses clients.
Pourtant, elle ne pouvait maîtriser un petit sourire espiègle sur ses lèvres.
Angelina a passé le reste de sa journée à imaginer sa relation avec Lilith, la splendide succube affamée de sexe.
Elle rentra chez elle tard dans l'après-midi, avec le ventre frissonnant de désir. Mais le nid était vide.
Pas de démone sexy pour la harceler. C'était trop bête d'être déçue par son absence, mais elle l'était. Elle l'était vraiment.
Angelina s'ennuya toute la soirée. Elle n'avait rien d'intéressant à faire, l'ordinateur portable, la télé, son livre, rien ne la distrayait.
Elle se recroquevillait sur elle-même, ses pensées étaient tournées vers une habitante dangereuse et exotique d'un autre royaume.
Oh bien sûr, elle n'était plus réellement dangereuse. Ou réellement une relation, d'ailleurs. Mais c'était exotique. C'est sûr.
Ce n'est que lorsqu'elle a eu faim, en ouvrant son frigo, qu'elle a découvert le cadeau laissé par Lilith.
Une assiette de biscuits en forme de petits cœurs était posée sur une assiette, placée sur l'étagère du haut.
Angelina trouvait cela adorable. Une des choses les plus romantiques que l'on ait jamais faites pour elle.
Les biscuits étaient délicieux. Fait main? Probablement. Mais Angelina n'avait aucune idée de la façon dont Lilith l'avait géré.
Elle ne possédait pas les ingrédients, ni le matériel de cuisine.
Angelina était en train de s'endormir quand la porte de sa chambre s'ouvrit en grinçant doucement.
Des pas légers glissaient vers elle, puis s'arrêtaient au bord du lit.
"J'ai aimé tes biscuits" murmura Angelina.
"Je pensais que ça te ferait plaisir, bébé" murmura Lilith.
"Cela ne t'autorise pas à te coucher dans mon lit."
"Bien sûr que non."
Néanmoins, Angelina sentit que les couvertures étaient soulevées et qu'un corps chaud la rejoignait, se blottissant contre elle.
Des lèvres douces pressèrent sa joue pendant une seconde, puis Lilith manœuvra pour se caler étroitement.
"Tu as attendu que je sois déjà somnolente pour que je ne discute pas, n'est-ce pas?" Angelina a demandé.
"En fait, non. Mais c'est une excellente idée pour l'avenir." Les seins opulents de Lilith s'appuyèrent contre le dos d'Angelina.
Angelina se sentait enrobée comme une petite cuillère lors d'une séance de câlin à laquelle elle n'avait pas consenti.
Lilith était totalement nue. Déjà. Encore. Mais c'était plutôt bien. Peut-être même mieux.
La chatte d'Angelina faisait des choses amusantes. Le souffle de Lilith était chaud dans son cou, et la façon dont la démone avait disposé leurs corps ensemble était une façon sensuelle et agressive d'essayer de l'empêcher de dormir.
"Tu n'es pas obligée de continuer à résister" dit Lilith.
"Je ne résiste pas. J'ai juste besoin d'organiser certaines choses."
"Non, c'est juste une excuse." Lilith posa sa main sur la poitrine d'Angelina.
"Je pense que tu as toujours peur, c'est tout. Pas autant qu'avant, mais quand même."
Angelina eut le souffle coupé et parvint par réflexe à retirer la main de Lilith. Elle s'est arrêtée à mi-chemin de la manœuvre.
Ce n'était pas désagréable, mais terriblement prématuré et audacieux.
"Tu es épouvantablement entreprenante" dit Angelina.
"Je le suis."
"Alors tu agis comme si j'étais coincée ou quelque chose comme ça."
"Eh bien, tu l'es."
"Je ... peut-être. Mais tout le monde est inhibé par rapport à toi."
Lilith pressa doucement le sein d'Angelina. Un si petit geste, mais avec de fortes répercussions.
Angelina devenait plus moite que jamais. Lilith l'a caressée et palpée, et s'est même penchée pour lui mordiller l'oreille.
Pour des dents aussi tranchantes, elles pouvaient provoquer de très belles sensations.
"Je voulais juste dormir," gémit Angelina.
"Là, bébé. Tu crois que tu vas pouvoir dormir maintenant?"
"Ben ... pas si tu continues comme ça."
"C'est bien ce que j'espérais."
Angelina serrait les cuisses, troublée. Il y avait une inondation d'humidité là en-bas, et Lilith ne faisait qu'aggraver les choses.
Elle ne pouvait plus ignorer la succube, ne pouvait plus s'endormir. Elle n'avait plus le courage de faire sortir la démone du lit.
Même si elle y parvenait, elle serait toujours émoustillée, et ne pourrait pas dormir.
"Bien", murmura Angelina. "Fais le."
"Hum?"
"Fais le!"
"Faire quoi?"
"Bon sang. Tu as dit que tu pouvais me faire jouir. Alors fais-le!"
"Ooh, ça."
"Ne fais pas comme si ce n'était pas ça que tu voulais tout ce temps."
"Tu me connais si bien."
Lilith se mit à quatre pattes. Elle a roulé une Angelina sans résistance sur le dos.
Angelina se mordit la lèvre et resta aussi passive que possible.
Elle dut résister à l'envie de se protéger en se recroquevillant ou en croisant ses bras.
"Tu trembles tellement" dit Lilith. Et le feu dans ses yeux se mit à danser la sarabande.
Angelina haussa les épaules et tourna sa tête sur le côté. Le scintillement démoniaque des yeux de Lilith la terrifiait.
Les flammes n'étaient pas ludiques, pensa-t-elle, mais plutôt lubriques, résolues et plus qu'un peu exubérantes.
Ou peut-être étaient-ils les mêmes depuis toujours et elle lisait trop dans l'anatomie du démon.
"Comment tes yeux font-ils ça?" Angelina se demanda tout haut.
Lilith était occupée à se faufiler entre les jambes d'Angelina. Elle sourit à la question.
"C'est juste la façon dont ils sont. C'est une chose que je n'aime pas chez les humains. C'est tellement difficile de voir ce qui se passe en vous, rien qu'en vous regardant dans les yeux. On dirait que vous voulez cacher quelque chose."
Angelina posa sa main sur la joue de Lilith. Sa peau était encore plus chaude que d'habitude, mais d'une chaleur douce et agréable. "Je vais devoir apprendre à lire dans tes yeux."
"Hum. Tu vois quelque chose maintenant?"
"Tu veux me faire des trucs."
Lilith rigola. "Tu le savais déjà, bébé. C'est de la triche."
Angelina souleva sa tête et embrassa doucement Lilith.
Les ongles effilés de Lilith traçaient les contours de la poitrine et du ventre d'Angelina.
Il y eut un léger bruit de déchirure de tissu, puis les restes de la culotte en ruine d'Angelina furent jetés de côté.
Angelina aurait voulu protester contre le fait que ses vêtements soient détruits avec une telle désinvolture, mais cela eut pour conséquence de submerger davantage sa chatte. Elle pourrait si facilement être juste un jouet pour un amant démoniaque énergique, être obligée de se soumettre à tout et n'importe quoi. Une pensée terrifiante, mais aussi excitante, à sa manière.
Lilith effleura le corps d'Angelina jusqu'à la chatte mouillée qui l'attendait. Sa langue lécha le filet de cyprine qu'elle sécrétait.
La succube émit un grognement animal en goûtant au nectar sexuel.
Angelina regardait, les yeux écarquillés, ses cuisses être écartées de manière obscène.
Elle mit une main devant sa bouche, vibrante d'anticipation nerveuse.
"Tu as si bon goût" dit Lilith d'une voix rauque et vibrante d'émotion.
"Ce n'est pas normal de parler de mon goût" marmonna Angelina avec une pointe d'embarras.
"Non, je le pense vraiment." Les narines de Lilith s'ouvrirent largement pendant un instant alors qu'elle inspirait profondément.
"Stop." Angelina couvrit son visage avec ses mains, puis écarta aussitôt ses doigts.
Puis vint le premier vrai coup de langue, une longue trace de langue dans la jolie petite fente d'Angelina.
Un autre a suivi presque immédiatement, puis un autre après.
Des ondes de plaisir traversaient le corps d'Angelina à chaque coup de langue.
Déjà Lilith montrait l'étendue de son expertise, avec cette longue langue agile qui la dégelait sans effort.
Et ce n'était que le début. Lilith commença bientôt à glisser sa langue dans l'antre fiévreuse d'Angelina.
Là où une langue humaine n'aurait pu pénétrer que légèrement, celle-ci l'envahie profondément.
Angelina haletait et se tortillait sous l'afflux de sensations. Sa chatte était remplie bien au-delà de ce que n'importe quelle langue aurait pu être capable de faire, et contrairement à la raideur d'une bite ou d'un gode, elle était capable d'effectuer une sorte de danse flexible qui augmentait les appréciations.
"Oh mon Dieu" gémit Angelina. Elle s'agrippait sauvagement à ses seins, aux draps, à tout ce qu'elle pouvait saisir.
Tout ce qui pouvait la maintenir en contact avec la réalité et atténuer les sentiments anormalement exquis émanant de sa chatte.
Rien dans sa vie ne l'avait préparée à cela. Rien d’autre autour de sa chatte n’avait produit de tels résultats, même similaires.
L'ardeur de Lilith n'a fait qu'accroître les réactions d'Angelina. Lilith s'est nourrie de son énergie sexuelle, au propre comme au figuré. Sa langue s'harmonisait et accroissait les frétillements et les trémoussements d'Angelina. Elle ne s'arrêtait jamais.
Ne montrant ni fatigue ni pause, elle a maintenu une pression croissante sur la chatte en transes de la fille.
Angelina luttait pour faire face à des sensations nouvelles et impérieuses au fond d'elle-même.
Autrefois, le léchage ou la baise étaient assez similaires d'une expérience à l'autre pour qu'elle puisse les comprendre.
Ce qu'elle lui faisait maintenant était quelque chose de totalement différent.
N'ayant jamais joui auparavant, Angelina avait presque atteint l'orgasme avant de prendre en compte de ce qui lui arrivait.
Une impérieuse boule d'exigence, de désirs refoulés et de tension sexuelle grandissait et enflait en elle.
Elle appuya une main sur son ventre, essayant de se retenir, de garder son contrôle. Ça n'a pas marché.
Angelina a joui très fort sur la langue profondément insérée de Lilith. Elle se débattait, en proie à de violentes vagues de plaisir et de vibrations dans tout son corps.
Des années de frustration sexuelle ont finalement été vaincues dans un moment splendide de capitulation explosive.
"Ooh, putain!" gémit doucement Angelina. La crête de son plaisir dura longtemps, mais pas assez à son goût.
Elle s'accrochait désespérément à son orgasme au fur et à mesure qu'il disparaissait, mais elle dû revenir à la réalité.
Lilith lui sourit, le menton humide d'avoir été enfoui dans une chatte trempée."Tu as aimé? C'était bien?"
Angelina rigola. Elle en perdit le contrôle presque immédiatement et se mit bientôt à rire de façon démente.
Elle se sentait tellement bien, tellement détendue.
"Ooh. Mon Dieu." Dit-elle. "C'était ... qu'est-ce que c'était?"
"Tu as joui, bébé. C'est ça, jouir!"
"Ouais, ouais. Je comprends. Juste... Putain. Pas étonnant que tout le monde soit si obsédé par ça. C'était fantastique, génial!"
Lilith fut flattée par le compliment implicite. Elle a glissé son ongle pointu le long de la cuisse d'Angelina.
"Je fais toujours un excellent travail" a-t-elle déclaré avec modestie.
"Est-ce toujours comme ça?"
"Si c'est moi qui le fait, oui."
Angelina leva les yeux au ciel. "Bien sûr. Toujours aussi modeste, ma chérie."
"Pas besoin de pudeur. Je suis excellente dans beaucoup de domaines, mais là je suis la meilleure."
"Tu n'as pas à..." Angelina haleta et se tut. Lilith avait replongé la langue dans sa chatte.
Elle était devenue très sensible et elle n'était pas sûre de pouvoir le supporter.
Il ne fallut que quelques secondes pour repartir de plus belle. Son corps était prêt pour encore plus.
Certaines parties d'elle avaient besoin d'attentions, déjà accro après une si brève introduction.
Angelina était capable de se laisser faire et de l'apprécier un peu plus cette fois.
Elle avait une meilleure idée de ce qui allait se passer et à quoi s'attendre.
Elle passa beaucoup moins de temps à se débattre et à se tortiller, et plus de temps à se détendre et à s'abandonner aux sensations que recevait sa chatte explorée par la plus fantastique des langues.
Lilith aussi était plus relax et décontractée la deuxième fois.
Elle avait moins à prouver cette fois-ci et avait une fille beaucoup plus docile sur laquelle travailler.
Les soupirs et gémissements d’Angelina étaient les seuls bruits dans la pièce, mis à part les faibles sons humides provenant de sa chatte. Combinée aux ténèbres et à la quiétude de la chambre à coucher, elle se sentait le centre du monde. juste avec sa démone.
Angelina tendit la main et caressa doucement les fins cheveux soyeux de Lilith.
Lilith pencha la tête sous la caresse et Angelina entendit gronder le doux ronronnement d'un fauve amoureux.
La construction de l'orgasme cette fois était plus lente, plus aisée et beaucoup moins explosive ou angoissante.
La barrière avait été franchie la première fois, enlevant ainsi la crainte de la nouveauté.
Angelina ressentait toujours une immense émotion à l'idée de jouir encore. À sa manière, cette fois-ci était encore meilleure.
Elle a pu le sentir venir, savoir ce qui allait se produire, et frissonner d'une délicieuse anticipation.
Elle a nourri ce sentiment en elle alors que Lilith le préparait physiquement.
Elle laissa la longue et agile langue enfouie en elle faire son travail et profita agréablement du voyage.
Angelina cambra ses reins pour offrir un meilleur accès à sa chatte. Elle gémit de plaisir en recevant son deuxième orgasme.
Elle miaulait, gémissait et tordait ses seins. Son corps nu brillait de sueur au clair de lune alors qu'elle s'étendait.
Angelina a perdu le compte d'orgasmes et combien de temps Lilith avait passé à la brouter. À la fin, elle était totalement épuisée et ne pouvait presque plus bouger. Elle était exténuée mentalement, physiquement et émotionnellement, c'était juste extraordinaire.
Elle était vaguement consciente que Lilith la bordait comme un enfant, puis se blottissait contre elle.
"Tu ..." Angelina souffla, sans pouvoir penser au reste de sa phrase.
"Chut, petite fille" murmura Lilith. "Tout va bien. Dors maintenant."
Angelina se réveilla beaucoup plus tard que d'habitude le lendemain matin.
Elle cligna des yeux plusieurs fois et essaya de s'étirer, mais l'un de ses bras était coincé.
Elle baissa son regard et sourit à la vue de la fille démoniaque blottie contre elle.
La respiration de Lilith ronronnait contre sa poitrine comme s'il s'agissait d'un chat endormi plutôt que d'une séductrice sensuelle.
Angelina libéra son bras, puis caressa les cheveux de Lilith et ses épaules. Une peau douce, chaude et parfumée.
Angelina se mordit la lèvre et tenta de comprendre ses sentiments. Elle était heureuse d'être avec Lilith, blotties l'une contre l'autre dans la douce chaleur d'un câlin matinal, mais que pouvait devenir leur union si hétéroclite?
Elle était prête à accepter ses sentiments pour la succube, même si ces sentiments ne s'étaient pas développés de manière totalement saine. Mais cela valait-il vraiment quelque chose sur le long terme? Était-ce même ce que voulait Lilith?
Pour autant qu'elle sache, l'engagement dans une relation amoureuse pourrait même ne pas être compris par les démons.
Séduction, bien sûr. Le sexe, forcément. Coexister? Être là pour quelqu'un? Construire une vie ensemble? Qui savait?
Le ronronnement de Lilith devenait plus audible quand elle lui caressait la tête.
Angelina sourit et abandonna ses pensées pour se concentrer davantage sur ses caresses.
Lilith avait apparemment certaines zones où elle préférait les caresses.
C'était un jeu amusant de déterminer exactement quelles étaient ces zones et quel type de réaction elle obtiendrait.
Angelina s'attendait presque à ce que sa jambe se mette à trembler comme un chiot si elle trouvait le bon endroit.
Finalement, Angelina décida qu'il était temps de se lever, câlin matinal ou pas. Elle avait du travail et elle avait déjà trop traîné.
Cependant, lorsqu'elle tenta de se lever et de laisser la succube dormir en paix, elle fut retenue.
Lilith l'entoura de ses bras et s'accrocha fermement lorsqu'elle tenta de s'éclipser.
"Ne pars pas, chérie" murmura Lilith.
"Obligée." Angelina a essayé en vain de se libérer du bras qui la clouait au lit. Elle avait plus de force que l'on ne pouvait imaginer. "Es-tu réveillée depuis longtemps?"
"Sais pas. Dormir n'est pas vraiment le manque total de conscience, sauf pour vous, les humains."
"Ah. Alors tu allais juste me laisser te câliner toute la matinée, hein?"
Lilith eut un sourire enjôleur. "En gros, ouais."
C'était difficile de se fâcher contre elle, Angelina aurait été très heureuse de faire la même chose.
"Je dois y aller" dit Angelina, essayant à nouveau de se libérer de sa prison confortable. "J'ai du travail."
"Pas encore."
"Oui, maintenant. Je vais être en retard."
Lilith la regarda avec de grands yeux noirs, tentatrice. "Je pourrais te faire jouir encore un peu plus."
C'était une offre trop tentante. Angelina secoua la tête avec regret. "Plus tard, d'accord? Je ne peux vraiment pas maintenant."
"Promis?"
La soudaine intensité de la question de Lilith fut un peu déconcertante.
"Ouais, sûr."
"Bien." Lilith hocha la tête, satisfaite. "Tu peux y aller alors."
"Merci beaucoup de me laisser aller travailler."
Angelina quitta la chaleur lit. Elle était entièrement nue et rougit un peu à la certitude d'être épiée, mais elle s'habituait à ça.
Alors qu'elle fouillait dans son armoire, cherchant quelque chose à enfiler, Lilith se leva du lit derrière elle.
Elle l'enveloppa de ses bras sensuels, et elle reçut un doux baiser là où son épaule et son cou se rejoignaient.
Elle était sur le point de protester contre le fait qu'elle n'avait pas le temps, mais Lilith la relâchait déjà.
"Je vais préparer ton petit-déjeuner"
Angelina a regardé ses fesses magnifiques disparaître, et lui dit: "Tu n'as pas à faire... oh peu importe."
Sexe et repas. Des relations s'étaient construites sur moins que ça. Probablement.
Après avoir choisi une tenue et l'avoir disposée sur son lit, Angelina a pris une douche rapide.
Rafraîchie des efforts transpirants de la nuit, elle s'habilla et se dirigea vers la cuisine.
Lilith était pratiquement nue, à l'exception d'un minuscule tablier qu'elle avait enfilé pour la séduire.
Une tasse fumante de café attendait déjà Angelina. Elle s'assit et prit une gorgée de café. La perfection, comme toujours.
Rien n'indiquait que Lilith était consciente de sa présence, mais Angelina n'était pas dupe.
La façon dont elle tortillait son cul en se déplaçant indiquait son intention d'attirer l’attention du spectateur.
Comment pourrait-elle ne pas le regarder, vraiment? Un si beau cul, encadré par le tablier et les ficelles qui pendent, comme si la démone avait laissé faire le hasard. La queue enjouée de Lilith qui battait l'air renforçait la distraction.
Angelina étreignait sa tasse, sirotant le nectar délicieux, et regardait les fesses de Lilith.
"Lilith?"
Lilith tourna suffisamment la tête pour regarder Angelina. "Oui?"
"Qu'est-ce qui se passe avec le petit-déjeuner?"
"Je ne comprends pas la question."
"Comme... tu sembles si pressée de me faire à manger le matin. Et du café. Je ne comprends pas pourquoi."
Lilith déposa une assiette garnie de toasts.
"Facile" dit Lilith. "J'aime ça."
"Tu aimes préparer le petit-déjeuner?"
"Ouais."
"Tu fais des choses comme ça juste parce que tu aimes le faire?"
"Bien sûr. C'est bien de faire quelque chose d'amusant, pour lequel je suis bonne, et qui n'est pas sexuel. Je veux dire, le sexe c'est le meilleur, évidemment, mais il y a d'autres choses agréables."
"Oui je sais." Angelina était plus affamée qu'elle ne le pensait et c'était délicieux.
"Une fois que j'ai compris à quel point c'était amusant de cuisiner, j'ai continué à m'améliorer. Le plus difficile, c'est de trouver quelqu'un pour qui cuisiner."
"Parce que tu ne manges pas."
"Correct."
"Et les autres démons non plus."
"Ouais. En plus, c'est bien mieux quand je cuisine pour quelqu'un que j'aime."
Lilith s'assit en face d'Angelina et se pencha, de telle façon que son tablier dévoile ses seins.
Angelina a essayé de ne pas être trop distraite par la vision de son opulente poitrine.
"Vraiment, tu m'aimes? Je veux dire, tu me connais à peine."
"Je vis dans tes rêves, tu te souviens? J'en sais plus que tu ne penses."
"Ooh... D'accord... C'est ça. Tu ne devais plus venir dans ma tête comme ça, n'est-ce pas?"
"Je sais. Mais c'est ma nature, je suis faite comme ça."
Lilith souriait innocemment, ou du moins aussi innocemment que quelqu'un d'aussi redoutable qu'elle pourrait gérer.
Elle quitta la table et retourna en cuisine pour un peu de rangement.
Angelina laissa ses yeux suivre le spectacle pendant qu'elle mangeait.
"Est-ce que je peux savoir comment tu continues à cuisiner, alors je suis sûre de ne pas avoir les ingrédients pour?"
"Je ne peux pas te le dire."
"Évidemment!"
Les jours passaient et quelque chose comme une routine s'installait dans la vie d'Angelina.
Lilith occupait une grande partie de ses soirées et elle commençait à oublier ce qu'était sa vie d'avant.
Lilith a généralisé ses préparations culinaires du petit-déjeuner à la plupart des dîners d'Angelina.
Angelina ne s'en plaignait absolument pas, car elle mangeait bien mieux et plus sainement qu'elle ne le ferait seule.
Dormir nues et blotties dans les bras l'une de l'autre est devenu leur quotidien, de même que les orgasmes oraux prodigués par Lilith, qui était si douée pour fournir des extases à répétition.
Angelina était maintenant très à l'aise avec sa nouvelle vie et la nudité. Elle-même n'avait plus de pudeur à vivre nue.
Un soir, elles regardaient la télé, nues toute deux sur le canapé, Lilith recroquevillée à côté d'elle, la tête posée sur ses genoux.
Elle caressait distraitement la tête de sa succube adorée, simplement en appréciant le film.
"Je me pose une question" demanda Angelina.
"Quelle est-elle?"
"Et bien, tous les soirs, tu me fais minette jusqu'à ce que je m'endorme."
"Hum, ouais. Et j'en suis heureuse." Lilith releva la tête. "Veux-tu que je commence?"
"Non... Attends...Tiens-toi un peu." Angelina rigola en repoussant Lilith qui attaquait sa chatte.
"Je me demandais juste, genre, pourquoi tu ne me sollicites jamais pour... de..."
"Lécher ma chatte?"
Angelina acquiesça de la tête, rougissante d'embarras.
"Tu aimerais?" Demanda Lilith. "Parce que je peux t'apprendre si tu veux savoir comment..."
Angelina a incliné sa tête, légèrement confuse. "Non, je voulais dire, comme ... tu sais faire. Te faire sentir bien. Comme ce que tu fais pour moi." Elle haussa les épaules. "Bien que, probablement, tu aurais des trucs à m'apprendre."
"Oh, chérie. Tu me fais déjà sentir si bien." Lilith caressa amoureusement la joue d'Angelina.
"Je ressens chaque orgasme que je te donne, tu sais, je me nourris de ton plaisir."
"Ouais, j'aurais probablement dû imaginer quelque chose comme ça. Au moins, je n'ai pas à m'inquiéter d'être une amoureuse égoïste et de me laisser jouir sous tes coups de langue, hein?
"Bien sûr que non. Bien que… il y a d'autres choses que nous pouvons faire aussi. Cela ne doit pas toujours être la même rengaine."
Angelina sourit rêveusement. "J'aime ce truc cependant. C'est littéralement ce que je préfère."
"C'est seulement parce que tu n'as encore jamais essayé."
"Comme quoi, exactement?"
Lilith sourit sournoisement. "Tu veux que je te montre?"
Angelina se mordit la lèvre et réfléchit. Elle était un peu inquiète de voir à quel point Lilith était excitée soudainement, mais elle était également intriguée et voulait savoir quel genre de choses pourraient être possibles.
Elle savait que le sexe lesbien ne se limitait pas à lécher les chattes.
Et s'il y avait quelqu'un de qualifié pour lui enseigner ce sujet, Lilith était certainement cette personne.
La suggestion que les choses pourraient être encore meilleures que les orgasmes oraux dont elle était devenue si friande, était ce qui lui trottait à l'esprit.
"OK," dit Angelina.
Les yeux de Lilith s'illuminèrent, des myriades de flammèches dansaient dans ses yeux: "T'es OK?"
"Ouais." Angelina déglutit et hocha la tête avec plus de confiance que ce que son ventre perplexe lui permettait vraiment de sentir. "Montre moi."
D'un geste acrobatique, Lilith balança l'une de ses longues jambes nues par-dessus Angelina et se souleva gracieusement pour s'asseoir sur les genoux d'Angelina. Leurs seins se sont heurtés tandis qu'elle se blottissait contre elle.
"Ça commence comme ça" indiqua Lilith.
"Comme ça?" La bouche d'Angelina était sèche à cause de ses nerfs tendus.
Lilith l'embrassa d'un baiser rapide et farouche. Elle se remit ensuite en équilibre sur les genoux d'Angelina.
Elle posa une main sur sa propre chatte en lui faisant un clin d'œil lascif.
La main semblait faire quelque chose d'important, mais Angelina ne voyait pas quoi. Elle pensait que peut-être Lilith était en train de se doigter, mais ce n'était pas ça. Tout ce qui se passait, semblait-il, était que Lilith retirait lentement sa main de sa chatte.
"Je ne comprends pas," dit Angelina avec un ton confus, légèrement frustré.
"Patience, petite fille."
"Combien ... Ooh... Ooh ... Quoi? Qu'est-ce que tu fous?!"
Les yeux d'Angelina s'écarquillèrent lorsqu'elle réalisa ce qui se passait. Le rire joyeux de Lilith résonna dans la petite pièce.
À la place d'une petite fente étroite entre les cuisses de Lilith, il y avait maintenant une grande bite dressée.
"C'est un bon truc, non?" Lilith ronronnait, ravie de la surprise d'Angelina.
"Est-ce que ... est-ce réel?"
"Aussi réel que tout ce qui me concerne."
"Est-ce réellement vrai?"
"Partiellement. La réalité est un sujet délicat quand il s'agit des démons en général, et de moi en particulier."
Le regard d'Angelina allait des yeux de Lilith jusqu'à sa nouvelle bite impressionnante.
Puis, d'une main tremblante, elle saisit l'objet de sa convoitise.
Angelina hoquetait en ressentant la barre chaude et raide comme de l'acier sous sa paume.
Cela ressemblait vraiment à un pénis réel. C'était tellement agréable au toucher, avec cette chaleur et cette douceur supplémentaire que la peau de Lilith avait tendance à avoir par rapport à la chair humaine.
Lilith gronda sous la caresse.
Au rugissement, Angelina retira sa main. Puis elle rigola et replaça sa main. Elle pétrit la bite de Lilith, un peu sceptique.
"C'est tellement énorme" dit Angelina, émoustillée.
"Je sais. Génial, n'est-ce pas?"
"Bon ... un peu. Mais c'est beaucoup trop gros."
"Pff, mais non, tu verras."
Angelina hocha la tête avec conviction. "Ça l'est. Je veux dire, tu sais que ça ne peut pas entrer en moi."
"C'est là que tu as tort."
Angelina écarquilla les yeux avant de se rebiffer. "Non! N'y pense même pas."
"Toi, ne pense pas, essaye."
"Ça me fera mal. Et ça ne rentrera jamais, sérieusement."
"Tu vas devoir me faire confiance à présent, ma chérie. Je sais ce que je fais."
La suite des évènements a été précédée par un long et profond baiser.
Angelina a tout simplement fondu sous l'assaut des lèvres douces et charnues et d'une longue langue sinueuse.
Le monstre de Lilith a toqué son ventre à plusieurs reprises, sa peau est devenue glissante à cause du liquide pré-éjaculatoire.
La luxure aidait à apaiser certaines de ses peurs, mais cela ne suffisait pas encore pour les éliminer.
"Je ne crois pas..." essaya à nouveau Angelina.
Mais Lilith ne faisait pas attention. Elle sauta sur ses pieds, puis se pencha pour prendre Angelina dans ses bras.
Angelina poussa un cri en étant soulevée si facilement et de manière inattendue.
Elle s'accrocha au cou de Lilith et se cramponna fermement pendant qu'elle la portait dans sa chambre.
Elle n'arrêtait pas de regarder sous elle pendant le trajet et, chaque fois, la bite semblait de plus en plus grosse.
Elle ne savait pas si cela grandissait encore ou si c'était juste son imagination.
De toute façon, il n'y avait aucun moyen que cet engin puisse la pénétrer.
"Ce ne sera pas possible" dit-elle désespérément.
"Bien sûr que si. Tu sais combien de filles j'ai baisées?"
"Combien … au total?"
"Ouais."
"Donne-moi un indice."
"Pas possible. Moi non plus, j'en sais rien. Mais c'est beaucoup. Beaucoup trop pour compter."
Angelina fut déposée délicatement sur son lit, son corps nu était étendu de manière attrayante par son amante démoniaque.
Elle se sentait ardente et excitée, et sa chatte était au centre de ses sensations.
Son cerveau savait que c'était impossible, mais son corps voulait désespérément essayer.
Vu de dessous, dressée, la bite semblait d'une taille encore plus extravagante. Elle la saisit à nouveau.
"Mes doigts ne peuvent même pas en faire le tour" gémit Angelina. "Il n'y aura aucun moyen."
"Chut, petite fille."
Angelina se contracta quand Lilith rampa sur le lit, mais se détendit à nouveau tandis que la succube se contentait d'appliquer une langue indiscrète sur sa chatte. Cette partie elle a aimé. Cette partie, elle pouvait en profiter.
Qui a besoin de tout ce truc avec un pénis de toute façon?
Elle se laisserait lécher, aurait quelques orgasmes et elles pourraient s'endormir. Facile.


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs


Texte super bien écrit et très bien construit. Très agréable à lire et très excitant. J'adore



Récit extrêmement captivant et bien écrit, même si un peu moins efficace que l'épisode 1 qui est un chef d'œuvre.
Pourvu que cela ne s'arrête pas, je suis vraiment fan.
Ne tombez pas dans le classique pour la suite du récit et ce sera parfait.


Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :


Autres histoires érotiques publiées par Tamalou


FIANÇAILLES - Récit érotique publié le 26-06-2019
BALADE EN PONEY-SLAVE - Récit érotique publié le 05-06-2019
MON EX - Récit érotique publié le 02-06-2019
TRIO - Récit érotique publié le 31-05-2019
SOUS-TRAITANCE - Récit érotique publié le 26-05-2019
PRISE ET SURPRISE - 4 - Récit érotique publié le 15-05-2019
PRISE ET SURPRISE - 3 - Récit érotique publié le 13-05-2019
PRISE ET SURPRISE - 2 - Récit érotique publié le 11-05-2019
PRISE ET SURPRISE - 1 - Récit érotique publié le 09-05-2019
MEILLEURS AMIS - Récit érotique publié le 05-05-2019
LES MAUX D'AMOUR - 2 - Récit érotique publié le 01-05-2019
LES MAUX D'AMOUR - 1 - Récit érotique publié le 29-04-2019
LE VISITEUR - Récit érotique publié le 21-04-2019
LE CLUB DU BIKINI DORÉ - 2 - Récit érotique publié le 14-04-2019
LE CLUB DU BIKINI DORÉ - 1 - Récit érotique publié le 12-04-2019
SENSIBLE - Récit érotique publié le 07-04-2019
SÉDUITE - Récit érotique publié le 05-04-2019
PREMIÈRE FOIS - Récit érotique publié le 03-04-2019
CINQUANTE TROIS EUROS - Récit érotique publié le 29-03-2019
SOUS INFLUENCE - Récit érotique publié le 17-03-2019
SAISIR SA CHANCE - Récit érotique publié le 14-03-2019
INVITATION - Récit érotique publié le 11-03-2019
AS DE PIQUE - Récit érotique publié le 24-02-2019
TANTE CATHY - Récit érotique publié le 21-02-2019
SSS - 2 - Récit érotique publié le 15-02-2019
SSS - 1 - Récit érotique publié le 13-02-2019
ANACONDA - Récit érotique publié le 07-02-2019
VOYAGE DE NOCES EN AFRIQUE - Récit érotique publié le 05-02-2019
JESSICA - 2 - Récit érotique publié le 03-02-2019
JESSICA - 1 - Récit érotique publié le 01-02-2019
LE CONTRAT DE MYSTE - Récit érotique publié le 26-01-2019
LE ROBOT - Récit érotique publié le 24-01-2019
TRANSPORT EN COMMUN - Récit érotique publié le 22-01-2019
LA FILLE EST PUNIE, LA MÈRE EST BAISÉE - Récit érotique publié le 18-01-2019
DANS UN PARKING - Récit érotique publié le 14-01-2019
LA FILLE DU BAR - Récit érotique publié le 12-01-2019
LE CHAMANE - 2 - Récit érotique publié le 10-01-2019
LE CHAMANE - 1 - Récit érotique publié le 08-01-2019
JOUR DE PÊCHE - Récit érotique publié le 04-01-2019
CHÉRI, EST-CE QUE JE PEUX .. ? - Récit érotique publié le 22-12-2018
RETOUR PRÉCOCE - Récit érotique publié le 20-12-2018
ARRESTATION - Récit érotique publié le 14-12-2018
BAM - Récit érotique publié le 12-12-2018
FAST FOOD - Récit érotique publié le 10-12-2018
VOISIN VOISINE - Récit érotique publié le 08-12-2018
LE PRIX À PAYER - Récit érotique publié le 06-12-2018
INVITATION - Récit érotique publié le 04-12-2018
LE PIÈGE - Récit érotique publié le 02-12-2018
LE CARNAVAL DE CLAIRE - Récit érotique publié le 30-11-2018
MAMAN CHAPERONNE SA FILLE POUR UN RENDEZ-VOUS GALANT - Récit érotique publié le 26-11-2018


Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par alexmasseur13 le 2019-06-25 ....
• Par Pierre2 le 2019-06-24 ....
• Par Anthonyx le 2019-06-24 ....
• Par Anonyme le 2019-06-23 ....
• Par Anonyme le 2019-06-22 ....
• Par Cyberplaisir le 2019-06-21 ....
• Par BeurTbm le 2019-06-21 ....
• Par carl renan le 2019-06-20 ....
• Par Ma langue le 2019-06-19 ....
• Par Nudiste le 2019-06-19 ....





Online porn video at mobile phone


gloryholcandaulisme a la plagexbreizhhistoire erotiquebranlettes espagnolesamateurs et sexhistoire hdsreciterotiquepremiere fellationhistoire de sexe gayphoto sexejeune et vieux sexesexe matureshistoire sexhistoire eroticsexe cougardhistoire hardreferences sexehistoires de sexefrance sexehistoire de candaulismefessee erotiquevideos de sexesexehistoires de sexehamster sexesexehistoire bdsmdouble sodomieporno femme fontainevideo sexe amateur gratuitsexe libertincandauliste.netvideos sexetrio sexefille fontainesexe extremesexe milfsexe hommesexe enormehistoires de sexsexe gratuit francaistriple sodomiehistoire hdssexe poiluehds histoire de sexehds histoirescocu xsexe 100histoires hardrecit erotique doctissimohistoires de sexfuckingmachinesexe erotiquehistoires coquinesjeux de sexefilles erotiqueshds histoire de sexesexe femme muresexe craderecit hdssexe entre femmesvideo sexe hardamteur et sexehds histhamster sexevideos sexesexy gratuitsexe femme enceintevideo sexe amateurrecit porno gay